Chronique 3 : Awena la Terrible

Titre non contractuel

Terrible Awena

Terrible Awena
Romance historique

Auteure : Linda Saint Jalmes
Éditeur : Rebelle éditions
Date de parution : novembre 2012
Site : http://romansentimental.terribleawena.over-blog.com/

Quatrième de couverture : Awena Dano, jeune femme de 21 ans, se voit offrir malgré elle, en cadeau d’anniversaire, un voyage dans le nord des Highlands… A peine arrivée dans un vieux manoir lugubre, Awena fuit et se réfugie sur le haut d’une proche colline où trône un ancien cercle de menhirs. Tout bascule quand elle se fait happer par une courbe du temps, et se retrouve quelque six cent dix-huit ans dans le passé. Comment ne pas devenir folle en faisant la connaissance de deux guerriers-druides, Ned et Clyde, qui la livrent en pâture à leur laird, Darren Saint-Clare, alias le Loup Noir des Highlands ? Alors que Darren, lui, pense voir en elle sa promise, l’élue que les dieux du monde des Sidhes avaient annoncée, par le biais d’une très ancienne prophétie…

________

Il fallait bien que je commence à lire des bouquins Rebelle, étant stagiaire auprès d’Astrid Lafleur, l’éditrice de la maison d’édition. C’est sur ses bons conseils que j’effectue mon premier acte littéraire de rebellion avec Awena la Terrible, héhé. En passant, merci Astrid de m’en avoir fait cadeau ♥.

J’ai lu ce livre en grande pompe, voulant absolument le finir avant de rencontrer l’auteure aux Imaginales et je dois avouer que mon avis est assez mitigé (cochon-d’inde). L’histoire est centrée sur la romance entre les deux personnages principaux avec pour décor l’Écosse médiévale de 1347 (si je ne m’abuse). J’y ai pas vraiment trouvé mon compte parce que les romans sentimentaux et romantiques c’est pas vraiment ma tasse de thé. Mais, j’ai trouvé la lecture légère et fluide, la plume de l’auteur est vraiment agréable et le tout forme un roman très rafraichissant. Les personnages sont attachants, j’ai particulièrement aimé Awena (ça tombe bien, dis donc, c’est l’héroïne).

Il y a quelques éléments qui m’ont interpelés pendant ma lecture, en particulier parce que le livre vise les adultes, j’aurai étais moins exigeante si ça n’avait pas été le cas (et si je n’étais pas en train de lire Games of Thrones en parallèle). So, en premier lieu, le ton est très léger, peut être un peu trop. On se rend pas assez compte des préoccupations, mœurs et pratiques de l’époque, je trouve que ce n’est pas assez réaliste en fait, tout est un peu trop beau, presque fantasmé. En même temps, ça va dans le sens du récit et c’est aussi ça qui rend l’histoire fraîche et toute jolie. Les autres réflexions que je me suis faites, rejoignent ce point (elles allègent le récit), c’est à dire que les méchants sont méchants, les gentils sont gentils, les histoires sont pas trop complexes et les conclusions des évènements un peu prévisibles.

Pour moi (qui n’aime pas les romances), il y a deux gros points positifs dans cette histoire : l’humour et l’Écosse. Le premier est omniprésent et participe au dynamisme et au charme du bouquin. J’ai particulièrement ris à la scène du sac à main -et de ce qu’il y a à l’intérieur- (je n’en dis pas plus hihi, ceux qui l’ont lu, verront de quoi je parle ^^). L’Écosse et le caractère magique et mystique de la religion druidique font le reste !

Pour résumé, c’est un livre frais et agréable, une lecture qui passe toute seule pour les amateurs du genre et ceux qui n’aiment ne pas se prendre la tête sur un bouquin ou bien encore pour les passionnés des Highlands et ceux qui veulent rire un bon coup !

Mention spéciale à l’auteure, Linda Saint Jalmes que j’ai rencontrée aux Imaginales et qui est vraiment adorable ! Si vous avez l’occasion, n’hésitez pas à aller la voir sur un salon !

Chronique de Kinoko

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s