Chronique 10 : Kel – noir et blanc

Kel -Tome 1 – Noir et Blanc

Fantasy

Auteur : Andréa Schwartz
Éditeur : Rebelle Editions
Date de parution : Février 2013
http://www.andrea-schwartz.com/

Quatrième de couverture : « A l’aube de la Cinquième Ere, les Deux Empires sont une fois de plus au bord de la guerre. Shelun la Cheveux-Noirs a perdu toute sa famille dans un raid ennemi. Née femme dans un monde dominé par les hommes, elle n’hésite pas à transgresser les interdits et à se travestir pour accomplir sa vengeance. Or, la guerre est loin d’être la glorieuse aventure décrite dans les cantiques. Quant aux ennemis, ils ne sont peut-être pas tous les monstres qu’elle avait imaginés… »

________

Et c’est parti pour la lecture d’un autre roman de chez Rebelle Éditions ! Bon alors ce roman-ci promettait d’envoyer du lourd, et au final, c’est bien, mais je reste un peu sur ma faim.
D’un côté y’a du bon, et de l’autre ça m’a moins emballé. Bon forcément étant donné que je suis pas beaucoup (pas du tout en fait) histoire d’amour, je crois que ça a du jouer dans mon jugement…

Alors le début commence super bien, l’écriture est super fluide, ça se lit très bien et on reste facilement scotché aux pages. Dans, le fond j’ai beaucoup aimé l’univers, c’est super bien mené et construit, on sent que ça a été beaucoup réfléchi, l’ensemble est vraiment riche et ça donne pas mal de profondeur à l’histoire. Bref le contexte, les décors et le fond enrichissent très bien l’intrigue du livre, et ce sont les points majeurs auxquels j’ai vraiment accrochés.

Les personnages sont cools (l’adjectif littéraire par référence XD). Même si dans le fond ils restent plutôt classiques. Shelun, l’héroïne est attachante mais son caractère reste assez prévisible (courageuse, fière, spontanée, impulsive et bornée) ce qui fait qu’on est pas souvent surpris. Toujours est-il que j’aime bien ce personnage dans la première partie du roman, mais dans la deuxième elle devient un peu molle et passive, et c’est dommage. Ce qui m’a laissé mitigée c’est que je trouve que l’intrigue amoureuse prend rapidement un peu trop de place au détriment de l’univers militaire et des grandes batailles épiques, qui étaient super badass. J’aurai bien aimé que l’histoire tourne encore plus autour de ce point et le développe plus. Sinon, y’a beaucoup de personnages secondaires, ce qui est bien car ils ne sont pas du tout mis de côté et ils servent tous très bien l’histoire. Par contre étant donné que j’y comprends pas grand-chose au langage militaire des grades (lieutenant, colonel, major, officier, truc bidule machin) bah parfois j’étais paumée à ce niveau là. ^^ ‘

Ensuite au niveau de l’histoire : alors j’ai été un peu déçue, parce que j’ai pas trop vu quel était le but profond et métaphysique de la chose. On suit la vie de notre héroïne et puis voilà. Il m’a manqué quelque chose. Bon après hein c’est du chipotage, surtout que la vie de Shelun est plutôt bien remplie, mais il n’empêche que au bout d’un moment je me suis demandé où on voulait en venir. J’ai déjà du le dire, mais j’ai beaucoup aimé la première partie du roman, comment Shelun s’intègre au milieu des hommes et comment elle arrive à se sortir de situations…. assez complexes. J’ai moins accroché à la deuxième partie (que je situe à partir de l’apparition d’un personnage petit et criant, pour essayer de ne pas spoiler ceux qui n’ont pas encore lu le livre, tout en faisant comprendre le dit passage à ceux qui l’ont fait). Bref,  je trouve que cette deuxième partie manque un peu de tonus, il y a moins d’action et plus de sentiments.

Ah, et je sais pas si je suis la seule mais j’ai retrouvé pas mal de références dans le livre. Et notamment au SDA (« et que la journée soit rouge ! », la chute de la falaise). Bon après c’est peut être aussi parce que je suis une psychopathe du seigneur des anneaux, hein …

Bref, au final c’était plutôt bien et j’ai beaucoup accroché à l’univers, que je trouve très prometteur. Donc je sais pas si je poursuivrais pour le tome 2, faudra voir si la couverture est aussi jolie (un critère décisif !) mais je pense que y’a des chances (parce que chez Rebelle Editions, ils sont gentils ^.^).

Chronique par Karasu

Le mini-avis de Kinoko : Ouuuuuh, j’ai drôlement aimé ce livre ! Autant l’univers que les personnages, la guerre, vraiment, tout y est ! J’ai hâte de lire la suite !

Publicités

Une réflexion sur “Chronique 10 : Kel – noir et blanc

  1. Pingback: Chronique n°36 : KEL, le loup blanc | Plumes de lune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s