Chronique 12 : Le chant de la Malombre T.1

Le chant de la Malombre
T.1 Tueurs de Dragons
Tueurs de Dragon

Fantasy

Auteur : Gaëlle K. Kempeneers
Date de parution :  2012
Editeur : Voy’el
http://editions-voyel.fr/

Quatrième de couverture :  » Un jour, la terre est tombée malade et les dragons sont devenus fous. Pendant quelques Jours Sanglants, ils ont ravagé les royaumes des hommes avant de se réfugier dans la Morteterre, ce nouveau territoire qui ne cesse de s’étendre comme une gangrène. Depuis, les peuples de la Viveterre vivent sous une épée de Damoclès permanente, reculant sans cesse face à l’avancée de la magie des terres noires : la Malombre. Une nouvelle caste de chevaliers a été créée dans la douleur, le sang et la folie. Les Tueurs de Dragons qui luttent pied à pied, jour après jour, contre l’avancée inexorable de la Morteterre. Une lutte qui semble perdue d’avance…« 

________

J’ai acheté ce livre à Zone Franche, j’ai craqué sur la couverture et puis, bon c’est une histoire avec des dragons, je suis relativement sensible à ce sujet (avec les licornes bien sûr). Bref, j’ai dit oui et j’ai déboursé xD. L’auteure était très gentille, ça m’a fait plaisir de voir que ça lui faisait plaisir que j’achète son livre (vous me suivez ?), oui je suis une grande philanthrope inavouée.

Bref, l’histoire raconte les aventures de Béryl, un chasseur de Dragons et la vie à FauconRoc, la forteresse des-dits chasseurs de Dragons. C’est assez dense, il y a pas mal de personnages et l’univers est inventé de tout bloc. J’ai bien aimé ce premier tome, il y a pleins de bonnes choses mais aussi quelques petits points qui m’ont titillée. C’est parti !

Au niveau de l’histoire, j’ai un peu été déçue parce qu’on parle pas beaucoup des Dragons, enfin si, on en parle, mais on en rencontre pas. Ou peu. J’espère que dans la suite, on verra un peu plus ces créatures qui m’ont quand même fait acheter le bouquin. J’ai bien aimé l’univers et le fait que toutes les créatures légendaires soient présentes (même si j’aurai apprécié aussi si ça n’avait pas été le cas). La Malombre, force maléfique qui assèche et pourrit toutes sortes de vie, s’étend sur le monde et les Tueurs de Dragons essayent de repousser son avancée. C’est vrai que c’est pas un scénario très original mais c’est bien construit donc ça passe. Encore une fois, l’histoire m’a fait penser à pas mal d’œuvres du genre (ou pas), je crois que ça va devenir un rituel dans mes chroniques xD on a : Cœur de Dragons (ou toutes les œuvres qui ont a voir avec des Dragons et des tueurs de Dragons), le Seigneur des Anneaux (pour l’ombre maléfique qui s’étend et la quête désespérée qui se profile pour l’éradiquer), Games of Thrones (la famille du comte), Harry Potter (je vais y revenir). J’ai failli mettre Twilight (ça concerne le personnage d’Atten -non ce n’est pas un vampire-…) aussi mais ça aurait cassé ma file de références cools. Il y a quand même une période de mou aux deux tiers du livre où j’ai pas eu l’impression qu’il se passait grand chose mais ça reprend vite.

Comme je l’ai déjà dit il y a pas mal de personnages et on suit alternativement plusieurs héros, dans un premier temps, il y a Béryl, le chevalier tueur de Dragons, très connu et respecté de tous mais sombre et solitaire. J’ai bien aimé ce personnage jusqu’à sa rencontre avec le sylphe (je m’avance pas trop en vous dévoilant ça, je pense), je l’ai trouvé terne et inintéressant par la suite. J’ai beaucoup aimé, par contre Gabriel (un aspirant tueur de dragons) et Atten (le page du comte qui dirige FauconRoc), je les ai trouvé spontanés et très attachants. Il y a d’autres personnages principaux mais je vais peut être pas m’attarder sur chacun d’entre eux, sinon on va jamais finir ^^ Disons que j’en ai aimé certains et moins (voire pas du tout) d’autres mais qu’ils sont tous relativement différents et intéressants :). Pour revenir à Harry Potter, c’est vrai que le trio d’adolescents Gabriel-Corneille-Peine fait un petit peu penser à (respectivement) Ron-Harry-Hermione à l’école des tueurs de Dragons ^^ vous verrez vous-même si vous lisez le livre.

Au niveau de l’écriture, j’ai trouvé le roman bien écrit et agréable à lire. J’ai parfois un peu de mal avec le vocabulaire utilisé ou certaines expressions que je trouve très redondantes, du genre « la belle » comme substitut de « elle » quand on parle d’une fille ou d’une femme. Il y a aussi quelques expressions identiques qui reviennent dans des paragraphes qui se suivent et ça fait des répétitions. J’ai plus les termes exacts mais du genre « son museau grossier » en parlant d’une jument. On peut trouver d’autres adjectifs d’un paragraphe à l’autre quand même. Ce qui me donne une bonne transition pour ma remarque suivante : UN CHEVAL N’A PAS DE MUSEAU ! Voilà, j’évacue toute ma frustration de cavalière passionnée, ouf, ça fait du bien. Les chevaux ont, comme les humains, un NEZ. De plus, à plusieurs reprise, le mot « trop » est employé à la place de « trot », ça m’a achevé ça aussi -_-‘. Bon j’avoue que je suis intransigeante sur les termes équins aussi, mais ça, ça s’appelle une faute d’orthographe. Et il y en a pas mal dans le livre, des coquilles… Il y a même des mots qui sautent parfois, c’est dommage (et surtout au niveau des répétitions). Mais bon, c’est pas ça qui va me faire détester ce livre ^^. D’ailleurs un super bon point, ce sont les illustrations qui ponctuent certains chapitres, elles sont superbes *-* . Forteresse est trop jolie (« le cheval, c’est trop génial! »). Pour rester sur Forteresse, sans vous spoiler, j’ai pas aimé le développement de son personnage, c’est super dommage, elle aurait pu être vraiment cool si elle était restée ce qu’elle était au début du livre. M’enfin c’est dur de parler (enfin d’écrire) sans vous dévoiler le schmilblick alors je m’arrête là ♫.

En résumé, c’est un bon début que j’ai beaucoup apprécié malgré un petit passage à vide aux deux tiers du livre et quelques détails qui m’ont titillés. Je vous le conseille si vous aimez les dragons, la magie et une lecture pas prise de tête ;) ! Personnellement, j’attends le deuxième :D

Chronique par Kinoko

Publicités

2 réflexions sur “Chronique 12 : Le chant de la Malombre T.1

  1. Pingback: Tags : des livres et des lieux | Plumes de lune

  2. Pingback: Chronique n°# : Le chant de la Malombre T.2 | Plumes de lune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s