Chronique 22 : The Kane Chronicle

The Kane Chronicle

The Kane Chronicles

 Fantasy

Auteur : Rick Riordan
Date de parution : 2010
Editeur : Anglais

Quatrième de couverture : « Since their mother’s death, Carter and Sadie have become near strangers. While Sadie has lived with her grandparents in London, her brother has traveled the world with their father, the brilliant Egyptologist, Dr. Julius Kane. One night, Dr. Kane brings the siblings together for a « research experiment » at the British Museum, where he hopes to set things right for his family. Instead, he unleashes the Egyptian god Set, who banishes him to oblivion and forces the children to flee for their lives. Soon, Sadie and Carter discover that the gods of Egypt are waking, and the worst of them–Set has his sights on the Kanes. To stop him, the siblings embark on a dangerous journey across the globe — a quest that brings them ever closer to the truth about their family, and their links to a secret order that has existed since the time of the pharaohs. »

____

Étant donné que je suis tombée relativement amoureuse de Percy Jackson (des bouquins, j’entends), c’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers The Kane Chronicle, l’autre série de Rick Riordan, featuring les dieux de l’Egypte, en bonne et due forme.

Bon, sans surprise, j’ai beaucoup aimé. Ceci dit, mon avis est biaisé du fait que je suis particulièrement fanne de la plume et de l’humour de l’auteur (version original dans le texte, of course).

Bon vous allez me dire, c’est un peu facile quand même, avec les dieux grecs ça marchent du tonnerre alors autant faire la même chose avec leur cousins égyptiens. Et c’est aussi relativement ce que je me suis dit, au début quand je connaissais pas Percy Jackson. Après c’était plutôt « kyaaaaa ya la même chose avec la mythologie égyptienne !!!!! ». Il faut parfois s’autoriser un peu de fan-girling dans la vie.

Ceci dit, il ne faut pas juger un book by its cover, et même si cette adage est fort à propos dans ce contexte précis, il n’en reste pas moins relativement avéré.

En l’occurrence, The Kane Chronicle c’est pas juste « on prend les mêmes à la sauce égyptienne et on recommence ». ça s’inscrit plus dans l’univers que l’auteur a initié avec Percy Jackson, les mythologies humaines qui sont pas si mythiques que ça finalement. Et là, après avoir expérimenté le coté grec, on se retrouve de l’autre côté de la Méditerranée. Les mythologies sont différentes, et les concepts et relations qu’entretiennent les humains avec les dieux le sont aussi. (un peu comme dans Age of Mythology, chaque peuple a ses spécificités, tu collecte pas les faveurs divines de la même manière. D’ailleurs, en parlant de ça, j’attends la saga mythologie viking de Rick Riordan avec impatience, haha). Ici pas de relation parents-fils demi-dieu et tout le toutim. Ça se base sur le principe des prêtres et des magiciens qui peuvent suivre la voie d’un dieu et entrer en une sorte de synergie avec lui, devenir son « oeil ». Bref, c’est donc un système tout à fait différent (si ce n’est original) qu’on nous donne à découvrir.

Comme d’habitude les personnages et les dialogues sont touchants, bien menés et avec des répliques assez cools. J’ai particulièrement aimé le personnage de Sadie qui a beaucoup de plus de piquant que son frère Carter. Set m’a bien fait rire aussi. C’est frais tout en étant bien structuré et riche.

Y’a de l’action, de l’aventure, des rebondissements, … le bémol c’est que c’est quand même toujours relativement le même schéma : les héros qui doivent sauver le monde (tous seuls, parce que les adultes font un peu de la figuration quand même) en menant à bien une quête impossible et indubitablement fatale, et qui ont genre deux jours pour le faire. Come on. C’est pas toujours le même refrain ? Y’a pas qu’une seule trame de livre d’aventure/magie pour les enfants quand même, si ? Anyway, ce point là, ne m’a pas dérangé parce que je m’intéresse davantage à l’ensemble, mais ça peut être lassant pour certains, je pense.

Sinon, un petit point intéressant que j’ai bien aimé : dans cette série on voyage pas mal : exit le QG aux Etats-unis (enfin pas tant que ça…), on passe par l’Egypte (no way!?), la France (sisi, cocorico les amis), la Russie, and so on.

Voilà voilà. Pour moi PJ/HoO et TKC se complètent et participent à l’élaboration d’un tout. D’ailleurs, de nombreuses mentions sont insinuées sur l’existence des autres factions de dieux dans les bouquins, et il existe même des aventures crossover (NEED). Bref, moi en tout cas, j’en redemande.

Chronique par Karasu

Publicités

7 réflexions sur “Chronique 22 : The Kane Chronicle

  1. Comme dit, me voilà !
    Comment veux-tu qu’on résiste à une critique comme ça ? Déjà, la critique est super drôle et en plus tu vends super bien la saga… Je crois que j’ai plus le choix : prochain achat VO, la box-set de la saga. (Edition Disney Press, qui offre quand même des couvertures un peu plus sympas, parce que c’est vrai que les premières couvertures ne sont pas franchement magnifiques…)
    Bon, du coup, faudra que je me note de venir donner mon avis lorsque j’aurais fini la saga (ou au moins le tome 1). Par contre, même si on a pas fini la saga Percy Jackson, c’est lisible ? Ça spoile rien ?

    • Ah merci !! Et c’est claire les couvertures américaines sont carrément plus à mon goût que les couvertures anglaises (mais en france c’est plus simple de se procurer les éditions anglaises), du coup j’ai pas les version de Disney Press (à mon grand dam ^^ »). Non ça spoile pas du tout Percy Jackson, ne t’inquiète pas ^.^. Y’a des petits clins d’oeil par contre, c’est marrant à spotter.
      Bah du coup, j’ai hâte de voir ce que tu vas en penser ! héhé

      • Perso, version anglaise ou version américaine, c’est impossible de m’en procurer si je ne les commande pas sur Internet (Il n’y a absolument aucune librairie qui propose de la version originale près de chez moi sauf une mais elle ne fait que du russe…). Du coup, c’est vrai que je choisi la version qui me plait le plus…
        Bon, beh du coup, je lirais peut-être le premier tome (au moins) avant d’avoir fini la saga PJ…

  2. Pingback: Tags : des livres et des lieux | Plumes de lune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s