Star Wars Identities

Une expo intéractive sur Star Wars, ça ne se manque pas. Même si l’expo en question est hors de prix. On se serrera la ceinture pendant 2 semaines plutôt que de louper ça.

7769398251_l-exposition-star-wars-identites

Il y a fort longtemps (enfin en mars quoi), dans une galaxie far far away (enfin à la cité du cinéma de Saint-Denis quoi), je me suis rendue à une des expositions phares de l’année, Star Wars Identities, et le moins qu’on puisse dire c’est que ça promettait du lourd, du très très lourd. Accompagnée de deux amis, nous avions, en bon internautes, suivi les conseils du site et acheté nos billets à l’avance, car il paraît que y’a beaucoup d’affluence et qu’on est pas sur d’avoir des places pour les prochaines sessions si on compte acheter ses billets sur place. Alors, je sais pas si c’était grâce à ça ou pas, mais il y avait un nombre de personne raisonnables, ni trop peu, ni trop beaucoup, la circulation sur le périph était fluide quoi.

Directement en arrivant, on s’est vu remettre par les agents d’accueil un petit boitier à mettre autour du cou avec une oreillette, ainsi qu’un bracelet en plastique super fashion (enfin pas tellement). Le bracelet, et c’est là son intérêt (et par la même tout l’intérêt de l’exposition), fait l’intermédiaire entre le spectateur et l’exposition en le rendant acteur de celle-ci, c’est grâce à lui qu’on peut interagir avec les éléments de l’exposition. En gros : c’est un bracelet électronique qui permet d’activer des choix ou des applications placés tout au long du parcours de l’exposition. Et sinon, le boitier c’est un capteur qui quand on entre dans des zones précises envoie les infos audio correspondantes à notre oreillette. Une visite guidée personnalisée et unique, en quelque sorte. Cependant, on n’est pas non plus isolés des autres, l’ensemble est plutôt bien géré.

Après une introduction sur mini-grand-écran, on commence le parcours initiatique. On passe à travers plusieurs chapitres qui nous permettent de construire notre identité, tout ça à travers l’univers de star wars, bien entendu. Les messages sont relativement universels, mais mis en corrélation avec les films et les personnages. On retrouve par ailleurs, des maquettes, des accessoires, des vidéos, des costumes (ceux de Leia et de Padmé *o*) et pleins d’autres trucs super trop cools. Une réplique notamment du module de Anakin (dans la Menace fantôme) grandeur nature !

A la fin de la visite, on a l’occasion de récupérer et rapatrier son personnage (celui qu’on a construit au fil du parcours) en renseignant notre mail, on peut aussi l’afficher sur grand écran au côté de celui de ses potes, et ça c’est la classe internationale (interplanétaire, plutôt).

En somme, une exposition indispensable pour les fans, avec un côté expo du futur hyper intéressant à expérimenter ! Si vous l’avez raté à Paris, pas de panique ! L’expo fait ses bagages et déménage à Lyon, elle ouvre ses portes le 9 novembre 2014.

Report by Karasu

Publicités

4 réflexions sur “Star Wars Identities

  1. Pingback: Wingardium leviosa ! | Plumes de lune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s