Chronique n°51 : Keeper of the lost cities T.1

Keeper of the lost cities, T.1

keeper of the lost cities keeper of the lost cities

Fantasy
Auteur : Shannon Messenger
Date de parution : 2012
Maison d’édition : Editions Aladdin (américaine)

Quatrième de couverture : « Twelve-year-old Sophie Foster has a secret. She’s a Telepath—someone who hears the thoughts of everyone around her. It’s a talent she’s never known how to explain. Everything changes the day she meets Fitz, a mysterious boy who appears out of nowhere and also reads minds. She discovers there’s a place she does belong, and that staying with her family will place her in grave danger. In the blink of an eye, Sophie is forced to leave behind everything and start a new life in a place that is vastly different from anything she has ever known.»

Ce premier tome nous avait été offert par Mélulu-d’amour du blog CarnetParisien, lors de notre swap de mars. Alors oui, j’ai pris le temps de le lire (et encore plus d’écrire cette chronique). Il faut savoir que depuis, j’ai lu le 2 et le 3, et que le Papa Noël risque de m’apporter le 4. Ce qui laisse donc présager une chronique plutôt positive (une fois n’est pas coutume, alors oui, ça nous arrive d’aimer des choses de temps en temps).

C’est le genre de lecture hyper addictive où tu te retrouves rapidement plongé dans l’histoire et où tu finis par dévorer le livre dans un temps record. Bon, en fait pas tant record que ça puisque j’ai eu tout de même le temps de prévoir le coup, de commander et de recevoir la suite avant d’avoir fini le premier tome. Bref, on rentre dedans facilement, l’écriture est fluide et c’est très agréable à lire.

L’ensemble a un petit côté Potter-ish, même si en soi c’est différent (pas la même histoire, ni les mêmes personnages, ni le même contexte), fondamentalement ça m’a donné un peu la même impression de lecture. Ce qui est une bonne chose, hein ;-)

L’histoire en elle-même est bien menée, et on apprécie de découvrir en même temps que l’héroïne toutes les particularités et les détails des cités des elfes. (oui, bon je vous spoile, c’est des elfes.) Le background se tient bien, même si je me suis demandée où étaient les vieux ? Oui, puisque ce sont des elfes, ils sont immortels (enfin quasiment, on va pas chipoter), mais dans le livre, on ne croise pas les parents des parents et les parents de leurs parents, de leurs parents, (…), m’voyez ? (Ou l’art de poser les questions auxquelles personnes ne pensent. J’ai une théorie cependant, je pense qu’ils sont peut-être aux Havres Gris. Enfin, rien n’est moins sur !)

Je trouve les personnages très réussis, je me suis directement attachée à eux et j’ai été emportée par les aventures qu’ils vont vivre. Même si, faut bien se le dire, ils ne sont pas non plus particulièrement originaux, mais on peut pas tout avoir non plus. Et je trouve personnellement que Sophie a un petit côté drama queen, mais ça reste entre nous.

Les tomes suivant sont tout aussi bien que le premier et permettent de lever un peu le voile sur certains mystères. En plus de tout ça, les couvertures sont magnifiques !

En bref, c’est un plaisir de lire cette série pleine d’aventures, d’amitié et de magie (certifié avec licornes ! et crottin-paillette). A lire !

Kara

Publicités

7 réflexions sur “Chronique n°51 : Keeper of the lost cities T.1

  1. Contente que cette saga t’ait autant plu ! Moi aussi j’avais bien aimé mais sans plus, il faudrait que je lise le tome 3 et 4 (je ne savais même pas qu’il était sortie x)

    Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s