Chronique n°65 : Le voleur de coeur

Le voleur de coeur

le voleur de coeur

Fantastique

Auteur : Rawia Arroum
Date de parution :  2016
Editeur : Michel Lafon

Quatrième de couverture : « Symphonie est un monde musical. Brutal. Chacun y possède un instrument, donné à la naissance. Arme enchantée mais également véritable partie de soi-même, on la nomme mélo-âme. Avec ces objets, tous les clans rivaux se livrent une guerre sans merci… les instruments de musique hurlent, et des vies s’évaporent. Au milieu de cette cacophonie, Dylan profite d’une vie rêvée de fils cadet de chef de clan, sans responsabilité ni impératif quelconque… Et heureusement, car il cache un secret inavouable : il n’a pas de mélo-âme, aucun pouvoir, et s’il a un instrument, ce dernier n’a rien de magique. Aussi lorsqu’il se retrouve propulsé héritier de son clan et qu’il doit faire ses preuves sur le champ de bataille, il est totalement désemparé.»

J’avais repéré ce livre lors d’une masse critique Babelio mais c’est finalement grâce à Livraddict que j’ai pu mettre la main dessus ! Merci aux éditions Michel Lafon ainsi qu’à LA pour ce partenariat, z’êtes top les gars !

A première vue, j’avais beaucoup aimé la couverture. Ensuite, le résumé de la quatrième ne me disait pas grand chose (Littéralement. Y’a genre 2 phrases de résumé (et  c’est pas du Balzac)). Du coup, c’est un peu en comptant sur la sérendipité que je me suis lancée. Et ça a été une lecture assez bizarre. Déjà je tiens à lancer des haricots à celui qui a fait le fameux résumé dla quatrième. On a quand même un gros spoil. Le genre d’infos qu’on te donne dans le livre dans les 10 dernières pages. Ce genre de spoil. Surtout que c’est un spoiler sur un résumé de 2 phrases, je le rappelle.  Y’a un certain niveau, faut bien l’admettre.  Du coup, mieux vaut se cantonner à l’autre résumé qu’on retrouve sur la toile par-ci par-là. (en bonne samaritaine, c’est d’ailleurs celui que je vous ai mis).

Breeeeef. Une lecture un peu bizarre, disais-je.

Je commence par ce que j’ai bien aimé : le concept. C’est un univers où la musique est la clef de voûte de toute une civilisation et tout s’articule autour de cette idée. À ce niveau là, c’est plutôt bien fait. Et c’est original qui plus est. C’est vraiment un univers très intéressant à découvrir, et y’a plein de bonnes idées sur l’intégration de la musique au mode de vie des gens : notamment au niveau du système de tribus en fonction des instruments, de la rivière Melody, de la Mélo-âme : sorte de musique propre à chaque individus et qui lui octroie des pouvoirs spéciaux… Toutefois, cet univers très riche reste tout de même assez superficiel. J’aurai aimé plus de développement à ce niveau là.

Ensuite, sur la forme c’est sympa, il y a une citation de parole de chanson à chaque nouveau chapitre (big up pour Nightwish, cité 3 fois). C’est bien écrit, il y a des jolies métaphores et un style très musicale qui colle bien à l’ambiance. Parfois les phrases m’ont fait penser à des paroles de chansons. Le style est fluide et le roman se lit bien, on tourne les pages facilement et on arrive rapidement à la fin.

Cependant (et c’est là que le bât blesse), une fois qu’on y est, on a tendance à se retrouver un peu perplexe. Enfin, tel fut mon cas. Durant ma lecture j’ai été mitigée, je ne savais pas trop sur quel pied danser. Disons que je n’ai pas trouvé de cohérence entre les différentes parties du roman et entre les différents thèmes abordés.

L’histoire suit un certain développement qui m’a laissé sur le carreau. C’est pas que j’ai pas bien compris (en fait, si, j’ai pas bien compris) mais c’est que j’ai été dérangé dans le sens où le développement n’allait pas avec le contexte de l’histoire. Ou alors il a été amené de manière trop brutale pour moi. Du coup je suis restée spectatrice et je n’ai pas pu rentrer complètement dans l’histoire. C’est comme si on nous parlait d’un truc et puis d’un coup on déviait totalement sur un autre sujet qui n’a aucun rapport. Mais en fait si ! M’voyez ? En gros, pour moi ce qu’il se passait n’était pas en phase avec le contexte instauré par l’auteur. (C’est un chouïa paradoxale, je vous l’accorde.) En plus la résolution de toute l’affaire ne m’a pas convaincue (trop rapide et trop facile). Il y a toujours des zones d’ombres inexplicables (bonjour le bébé qui ressuscite alors qu’on nous dit qu’une fois mort, c’est mort). Du coup, on se trouve pas les réponses à nos (nombreuses !) questions.

Dernier point, je n’ai pas accroché aux personnages. Je suis restée de marbre face à leur mésaventures. Dylan, le personnage principal est l’anti-héros typique, mais malheureusement antipathique. Les autres personnages ne sont pas suffisamment développés pour qu’ils puissent me toucher.

En somme, une lecture intéressante de par son idée originale originale (oui oui !) mais le développement de l’histoire m’a perdue. J’ai eu franchement l’impression que ça partait en Bœuf. (hahaha)

~Kara

Publicités

11 réflexions sur “Chronique n°65 : Le voleur de coeur

  1. C’est à cause de ces spoils de 4ème de couverture que je ne les lis plus? Trop de mauvaises surprises entre les fameux spoils et les résumés qui vendent quelque chose de complètement différent. Bref.
    En tout cas, je n’en ai vu que des avis très mitigés (voire carrément mauvais), donc je ne pense pas me laisser tenter, malgré une super jolie couverture.

  2. Ahaha. ^^ Tu m’as fait rire avec le spoil du résumé ! C’est tellement ça !
    L’univers est effectivement riche… Très/trop riche, même ! Comme tu l’as souligné, on reste dans du superficiel tellement il y a d’éléments ou de noms à intégrer. L’auteure aurait dû faire un récit en deux tomes pour développer tout ça…
    Je ne sais pas s’il y a une cohérence entre les deux parties qui sont, effectivement, hyper différentes… Voire opposées ! On est clairement dans un autre rythme et une autre ambiance.
    Je suis d’accord avec l’ensemble de ta critique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s