Chronique n°76 : Trackers

Trackers

couvertureAventure, jeunesse

Auteur : Patrick Carman
Date de parution : 2012
Maison d’édition :

Quatrième de couverture : « Adam Henderson est un petit génie de l’informatique. Depuis l’âge de 9 ans, il passe sa vie enfermé dans le Caveau, une pièce que son père a aménagé pour lui au fond de sa boutique. le garçon y répare les ordinateurs et disques durs les plus récalcitrants, il y invente des logiciels et des pare-feux d’une incroyable efficacité, mais aussi des gadgets de haute technologie. » (le résumé est trop long j’ai mis que le début)

Encore un livre transmedia. Celui-ci est très proche de Skeleton Creek, déjà parce que c’est le même auteur (coucou Patrick), ensuite parce qu’il joue également avec les vidéos et que le principe du site transmedia est le même : débloquer les documents audiovisuels grâce à des mots de passe donnés au fil de l’histoire.

Par ailleurs, j’ai également trouvé pas mal de similitudes avec Skeleton Creek dans le traitement de l’histoire. Du coup, si vous aviez aimé cette série, je ne peux que vous conseiller de lire Trackers. Si vous êtes comme moi et que ça vous l’aviez trouvé clairement pas terrible, bin il y a de grandes chances que Trackers vous passent également loin au dessus de la tête.

C’est l’histoire d’ados, des petits génies de l’informatique, qui grâce à leurs dons vont faire des trucs de fifous. Bon, c’est le genre de trames narratives qui peut facilement m’énerver parce que la plupart du temps, on nous assure que les héros font des trucs incroyables alors qu’ils ont décodé un message en remettant les lettres dans le bon sens. Bravo. Il en fallait du talent.

Genre là, dans l’histoire,  Adam (le héros) crée et s’amuse avec des caméras et tout le monde s’affole et le trouve génial. Bon techniquement, c’est très bien de bidouiller hein, mais savoir faire des zooms sur une caméra ou contrôler un drone à distance c’est pas non plus héroïque. Arrêtons-nous deux minutes. On veut aussi nous faire croire à un moment qu’il suffirait d’appuyer sur un bouton rouge pour casser l’internet. Comme c’est cocasse.

lol

Malheureusement, c’est un problème que je retrouve pas mal dans le genre jeunesse. Je le comprends un peu car la cible est jeune, il faut que cela reste compréhensible pour les enfants. Mais ça n’excuse pas tout !

Comme l’arrogance omniprésente des héros (je m’en étais déjà plains dans Skeleton Creek). A quel moment, on peut s’attacher à des gamins prétentieux comme pas possible ?

J’ai clairement eu du mal à finir le roman. Je trouve qu’il manque cruellement de crédibilité. Les personnages, autant les enfants que les adultes, sont affligeants. Ça a réussi à m’énerver (beaucoup) mais pas à me distraire.

Bref, un roman qui m’aura donné du fil à retordre et avec qui le courant ne sera pas passé. hihi. Peut-être qu’il conviendrait à des lecteurs très jeunes (ou peut-être pas). A lire si vous avez aimé Skeleton Creek ou les 39 clés.

~Kin

Publicités

7 réflexions sur “Chronique n°76 : Trackers

  1. Bon, je dois bien avouer que là comme ça, le bouquin me fait moyennement envie ! Par contre, cette histoire de transmedia m’interpelle et me donne envie de me pencher sur la question ! :-)

    • Oui le transmedia c’est cool ! Mais je pense que t’as déjà testé du transmedia, tu étais sur Pottermore ? (je ne sais pas où ils en sont du site mais à l’époque où t’intégrais une maison et que tu gagnais des points et en découvrais du contenu exclusif). Bin paf, c’est du transmedia. J’ai tout un mémoire là-dessus si ça te branche (lol)
      Bisous !

      • Voui m’dame (#teampoufsouffle, toussa toussa) ! Je vois le principe, mais j’ai trop peu d’exemples concrets auxquels le rattacher. En fait, si ton mémoire n’est pas classé secret-défense ou gardé dans un coffre à Gringotts, ça me tenterait bien à l’occasion ! :)

      • Hihi (moi j’étais Serdaigle) ! C’est un sujet qui me passionne, je trouve ça trop cool d’enrichir l’histoire en ce servant de nouveaux supports et de leurs fonctionnalités. Mon mémoire n’est pas top secret, il est même en ligne ici : coquelicotier.free.fr/memoire/
        Bises !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s