Chronique n°113 : Orcs

Orcs, la compagnie de la foudre

Fantasy

Auteur : Stan Nicholls
Date de parution : 2001 (première parution)
Maison d’édition : Milady

Quatrième de couverture : « Regardez-moi ! Regardez l’orc ! Je lis dans vos yeux de la peur et de la haine. Vous me considérez comme un monstre, un prédateur des ténèbres, un démon dont vous parlez pour effrayer vos enfants. Une créature à traquer et à abattre comme une bête. Mais le moment est venu de prêter l’oreille à la bête. Et de savoir qu’elle vit aussi en vous. Vous me craignez, mais je mérite votre respect. Maras-Dantia était notre royaume, celui des nains, des elfes et des autres races aînées, longtemps avant que votre espèce ne vienne le saccager. Longtemps avant que vous ne dévoriez notre magie et ne violiez l’âme de notre monde. Ecoutez mon histoire. Regardez couler mon sang et remerciez les dieux. Remerciez-les que ce soit moi et pas vous qui aie manié l’épée. Remerciez les orcs nés pour se battre et destinés à ramener la paix ! »

Je me suis laissée séduire par le pitch car premièrement les orcs c’est trop cool, et deuxièmement, les orcs c’est trop cool.

Les orcs sont injustement (ou pas) cantonnés aux rôles de méchants de seconde zone de fantasy, et là pour une fois, c’est les héros de l’histoire. J’étais donc curieuse de voir ce que ça pouvait donner.

En soi, c’était une lecture sympathique, mais pour autant, elle ne va pas me laisser un souvenir impérissable.

L’histoire est pleine de rebondissements, il y a de l’action, de l’aventure, des batailles, de la magie, bref, c’est un bon petit roman de fantasy, sans prise de tête, comme on les aime. La quête est entraînante et on prend plaisir à suivre les personnages qui se font balloter de péripéties en péripéties.

Après, je vous avouerai que j’ai été un chouïa déçue par la vision des orcs que nous livre l’auteur. Je les ai trouvé bien trop lisses pour des orcs. Ils ont un comportement relativement humain, et même si l’auteur développe un peu leur culture, j’ai trouvé que cela restait très conventionnel et surtout très succinct. J’aurai aimé que leur background soit vraiment approfondi et plus riche. Au final l’histoire ne se déroule pas dans le territoire des orcs et on est donc que très peu plongé dans leur propre univers.

Ceci dit, le reste fonctionne quand même plutôt bien, la petite troupe de personnages est sympathique, même si elle n’est pas très empathique et qu’au final on s’attache pas forcément à eux. Après, comme c’est le premier tome d’une série, tout ça, ça peut être amené à se développer et à évoluer par la suite, donc on verra bien.

En somme, un roman bien sympathique avec des héros pas communs (et pas commodes ! uhu), et une histoire pleine de rebondissements. Y’a même des dragons et des griffons ! (oh joie!). J’ai bien aimé ce premier tome. Cependant, ça ne casse pas non plus trois ailes à un dragon et ce n’est pas une lecture qui va rester dans les annales.

Kara

Publicités

14 réflexions sur “Chronique n°113 : Orcs

  1. C’est vrai qu’un ouvrage centré sur les orcs n’est pas commun et que ces vilaines créatures sont souvent méchantes (c’pas leur faute si elles ont un physique ingrat et l’envie permanente de vouloir manger une cuisse d’elfe ou de saigner deux trois nains par pur plaisir ! :o )…
    Je note, si un jour je le croise, mais je ne suis pas sûre de le lire, surtout si tes attentes ne sont pas rassasiées côté background…

    • Tout est une question de point de vue ! Je suis sure qu’ils se trouvent très beaux ! Ils ne doivent pas avoir la même conception de la beauté de toute façon ^^
      Moi je les aime bien, mais c’est sur que ce roman leur rend pas forcément justice ^^ »

  2. Je te rejoins totalement là dessus: les orcs c’est trop cool !! Je me serais bien lancée dans ce roman si j’étais sure de ne pas être déçue… Mais bon comme d’après toi ce livre ne casse pas trois ailes à un dragon (quelle super façon de revisiter cette citation ahah !!) je vais attendre de tomber sur un livre sur les orcs qui m’emballerait plus :) Après tout ça serait dommage de lire un roman qui prend le point de vue des orcs mais qui en même temps les rend plus humains…
    Victoire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s