Chronique n°118 : Le Cabinet de curiosités

Le cabinet de curiosités

Artbook, fantastique

Auteur : Alexandra V. Bach et Hilda Alonso
Date de parution : septembre 2016
Maison d’édition : Éditions du Riez

Quatrième de couverture : « Sous ses allures bohèmes de roulotte fantôme, le Cabinet de Curiosités va par les routes, recueillant sur son passage les objets magiques brisés par l’homme. Dans cet univers clos, ce refuge bercé de lenteur, la vie en suspens, minuscule et fragile, reste menacée…Yotika, la femme-araignée, gardienne de cette arche assiégée, ne peut plus protéger les siens et assiste, impuissante, à la fin de son monde. Mais les chemins de perdition ne sont pas ceux que l’on croit…»

Yoh ! Il y a quelques mois, j’ai fait une commande chez Feu les éditions du Riez. Arrêtons-nous une minute pour se prendre la main et pleurer ensemble sur les vestiges d’une maison d’édition qui était bien cool. S’il vous reste des soussous et l’envie de les dépenser, sachez que leur stock est toujours soldé et que ça les aiderait vachement que tout parte.

Ceci étant dit, j’ai enfin lu Le Cabinet de curiosités. Il m’avait intrigué à sa sortie, je n’ai pas trop l’habitude des artbooks mais j’avais envie d’essayer et le contexte de la maison d’édition m’a fourni le prétexte pour faire la commande.

Je dois avouer que j’ai été un chouille déçue par l’ouvrage. Comme c’est une petite maison d’édition et qu’elle était en difficulté au moment de la sortie du livre, j’essaye d’être un peu plus indulgente que d’habitude (non, je ne vais pas ressortir des gifs avec du caca de Dinosaure).

L’objet livre est très joli, le grand format en jette et le vernis sélectif est du plus bel effet. Il est juste un peu fluet (il doit pas faire un centimètre d’épaisseur).

Il y a deux dimensions dans ce livre qui lui donnent sa profondeur et son originalité. C’est une sorte d’artbook, avec les photomanipulations d’Alexandra V. Bach mais en plus on a le droit à une vraie histoire, écrite par Hilda Alonso. J’ai beaucoup apprécié cette mise en parallèle.

Concernant l‘histoire, Je n’ai pas été emporté par la plume de l’auteur, c’est joli et poétique mais un peu trop lourd et abstrait pour moi (en règle générale, je suis plus Fast and Furious que Drive, m’voyez). Les phrases sont longues avec beaucoup de figures de styles et ça m’ennuie. Après, c’est un style qui peut plaire à d’autres, hein, je le conçois. Juste moi, c’est pas mon truc.

Passons maintenant aux illustrations. Elles sont hyper jolies et bien réalisées. Cependant, j’ai trouvé dommage que certaines soient reprises plusieurs fois ou qu’il y ait parfois des doubles pages de textes seulement. Enfin, je dis ça mais il y a toujours une illustration en fond de texte et ça nous amène à un autre point : celui de la maquette.

Pour moi, c’est le point faible du bouquin : elle ne met pas en valeur le texte ou les photomanip’. Le texte couvre les pages de haut en bas et cache toute l’illustration. Et puis c’est pas moderne, pas aéré, à mon sens, ça colle tellement pas avec le soin qui est apporté au reste des contenus !

Pour résumé, c’est un joli livre, qui est bien pensé et très soigné au niveau des textes et des illustrations mais qui pour moi, n’est pas mis en valeur par la maquette. Je suis quand même très contente de l’avoir dans ma bibliothèque.

~Kin

Publicités

24 réflexions sur “Chronique n°118 : Le Cabinet de curiosités

  1. C’est vrai que le livre est un très bel objet. C’est rare que l’aspect visuel soit révélateur du contenu et je suis moi aussi souvent déçue (un chouia comme toi) par le texte.

    • Oui, surtout que quand c’est des artbooks, je fais surtout gaffe aux illustrations quand j’achète. Du coup, j’attends pas forcément des textes de ouf. Mais là pour le coup, c’est surtout la mise en page du texte qui m’a déçue.

    • Je dirais pas tout à fait ça parce que la forme du texte et sa mise en page pour moi n’est pas top ! (ce qui fait partie de ce qu’on peut appeler le contenant) Le texte ne m’a pas touchée mais je reconnais ses qualités, juste c’est un peu perché quoi mdr. Le livre reste quand même hyper joli oui !
      Merci de ton commentaire :)

  2. Je n’ai jamais lu d’Artbook, en tout cas celui-ci a l’air magnifique ! Dommage que le texte ne soit pas à la hauteur des illustrations, sinon j’aurais sans doute craqué :) Tant pis, ce sera pour un autre mais il clair qu’il faut que je vois en chair et en os (ou en pages et en illustrations) ce que ça donne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s