Chronique n°134 : The Grisha trilogy

Grisha, la trilogie

fantasy

Auteur : Leigh Bardugo
Date de parution : 2012
Maison d’édition : Henri Holt & Cie

Quatrième de couverture : « Le royaume de la Ravka est maudit depuis des millénaires. Son destin repose désormais sur les épaules d’une orpheline. Alina a été recrutée par l’Armée pour accompagner les Grisha, de puissants magiciens qui luttent contre le brouillard maléfique qui déchire le pays. Quand son ami d’enfance frôle la mort lors d’un raid, Alina doit affronter ses peurs et sa destinée… Le monde des Grisha est dangereux et les pièges nombreux. À qui Alina pourra-t-elle accorder sa confiance, alors que la seule personne sur laquelle elle pouvait compter n’est plus en mesure de l’aider ? »

Après avoir lu les aventures de Kaz et de sa petite bande de gais lurons (aka Six of crows), j’avais envie (#euphémisme) de replonger dans le Grishaverse et ça tombait bougrement bien parce que Leigh Bardugo avait une trilogie sur la question dans ses tiroirs. Bim, bam, boum, commande Amazon (hou, le Mal) et hop, hop, hop, je lis le cycle des Grisha (ça me fait sortir beaucoup d’onomatopées tout ça).

Alors oui, j’ai adoré cette histoire. J’ai conscience de ses faiblesses mais j’étais dans le mood, je sais pas, c’est passé crème, Anthelme.

C’est une trilogie plutôt classique mais qui développe un univers tellement dense et giga trop cool. C’est à peu près tout ce que j’avais de constructif à dire. Par rapport à Six Of Crows, on se retrouve du côté des Grishas et donc de Ravka, il y a une influence russe dans leur culture que j’ai beaucoup apprécié.

Je dirais pas que le point fort de ce roman ce sont les personnages, comme j’ai pu le rabâcher pour SoC, ici, c’est plutôt la trame narrative et la plume de l’auteur qui m’ont emportée. Et puis le personnage du Darkling. BON OKAY JE FAIS UNE FIXATION SUR CE TYPE. J’étais aussi très contente de retrouver des personnages qui font un caméo dans SoC et qui sont développés dans cette série.

J’ai beaucoup aimé suivre les aventures d’Alina et de Mal et, même s’ils m’ont gonflé des fois, l’un comme l’autre, je me suis bien attachée à eux. Là dessus, je vais pas vous refaire la scène du deux, tout le monde sait que Leigh Bardugo manie très bien l’art de faire ses personnages.

Dans la série des trucs qui titillent, j’ai eu un peu de mal avec certains retournements de situation qui reviennent plusieurs fois. On l’a fait une fois, on passe à autre chose maintenant. C’est le genre de trucs qui m’énerve parce que j’ai l’impression qu’on tourne en rond. Il y a aussi quelques passages à vide mais rien de bien méchant.

Est-ce-qu’on est déjà à la conclusion ? Oui, c’est-ce qu’il semble. Bin, je ne peux que vous conseiller cette série, que vous ayez lu et aimé SoC, ou pas, elle reste assez différente dans la façon d’aborder les choses même si on retrouve quand même bien la patte de Leigh Bardugo. Et c’est trop cool.

~Kin

Publicités

40 réflexions sur “Chronique n°134 : The Grisha trilogy

  1. Ah ben tiens, je suis justement en train de lire le tome 1 ! :) J’en suis seulement au début, j’espère que je vais aimer autant que toi !
    Bon WE !
    Céleste

  2. Après avoir adoré le premier tome de Six of crows, j’ai très envie de découvrir cette saga dont j’entends beaucoup de bien. Maintenant, c’est presque certain que la saga entière va être publiée en France en plus !

  3. Ton avis rejoins complétement le mien :D
    J’aime beaucoup la façon dont cette auteure mène ses histoires. Oui, il y a des quelques défauts de rythme/quelques longueurs, mais l’univers et les personnages sont tellement cool !

  4. Alors déjà, je suis désolée d’être si futile, mais ces couvertures sont BEAUCOUP trop belles.
    Ensuite, j’ai encore le tome 2 de SoC à lire, mais je sais d’avance que je lirais Grisha (un jour), j’espère être aussi emballée que toi (minus les points négatifs^^) !

  5. Je n’ai toujours pas lu six of Crows parce que je suis un brin psychorigide. J’aurais préféré lire la trilogie Grisha avant. Mais bien sûr elle n’est pas éditée en français… je croise les doigts pour que le succès de six of Crows réveille les éditeurs français.

    • Ahah x) bin théoriquement, c’est mieux dans le sens Grisha-SoC mais l’inverse est absolument pas grave ^^ et j’ai l’honneur de te dire que tu as croisé les doigts suffisamment fort puisque les éditions Milan vienne de (re)sortir ce mois-ci le premier tome des Grisha ! Il était déjà sorti chez Bragelonne il me semble mais la série n’avait pas continué tandis que je pense que c’est bien parti pour que Milan la publie entièrement, vu le succès :) en plus la couv est canon !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s