Chronique n°142 : Les (P)épées de glace

Les épées de glace T.1&2

Fantasy

Auteur : Olivier Gay
Date de parution : 2015
Maison d’édition : Milady

Quatrième de couverture : « Lorsque Deria, fille d’un obscur baron du Nord, est retrouvée assassinée dans la capitale, les plus puissants de l’Empire font tout pour cacher sa mort à son père. Les deux amis les plus proches de la jeune fille, Shani, sa servante, et Mahlin, un garde du palais, se retrouvent alors mêlés malgré eux à cette conspiration. N’écoutant que leur cœur, ils décident de se rendre dans le Nord annoncer eux-mêmes la nouvelle au mystérieux baron. Ils n’auraient sans doute jamais entrepris un tel voyage, s’ils avaient su qui était réellement le père de Deria. Car, désormais, l’Empire va trembler. »

Kikoo les ptits poulets ! Alors, pour la petite histoire (omg, racontage de vie en vue) j’avais acheté le tome 2 de cette série lors d’une virée bouquins à Paris (avec Léa-choupette ♥), chez un bouquiniste (Book Off vers Opéra #vousSaurezTOUT). Or, je l’ai acheté en pensant que c’était le premier tome de la série. Et quelle ne fût ma surprise quand, quelque temps plus tard Léa me dit « meuh nan en fait c’est le deux, patate » (bon, en vrai, j’interprète un peu ses propos). Donc je me suis trouvée fort dépourvue (quand la bise fût venue), et je l’ai laissé de côté. Ce n’est que bien des années plus tard (genre 3 ans), que je me suis procurée le tome 1 (aux Imaginales). Voilà, cette anecdote était tout à fait passionnante. (et pas du tout trop longue).

Pour ceux qui suivent le blog assidûment (et qui ont de la mémoire), j’avais déjà lu Le noir est ma couleur, du même auteur. Comme j’avais bien accroché à l’écriture, j’ai pas trop hésité avant de me procurer cette série.

Et sans trop de surprise, j’ai bien accroché. Déjà, gros point (positif, de mon point de vue), ces livres m’ont fait penser à du Gemmell à la sauce française, et ça, c’était bigrement cool (parce que j’aime bien Gemmell -au cas où c’était pas obvious-). C’est épique, ça envoie du pâté et du ketchup (surtout du ketchup, en fait). Y’a des batailles, du sang, des larmes, des héros torturés et psychopathes. Bref, le cocktail idéal pour une bonne épopée fantasy des familles, bien bourrine, quoi.

Ce qui est cool, c’est que même si y’a pas forcément beaucoup de subtilité (carrément pas, même) dans ce roman, mais il reste très nuancé. Les héros sont pas des gentils (voir, vraiment pas des gentils) et on échappe à la dichotomie classique du bien et du mal, blablabla. L’histoire est loin d’être grandiloquente, ce n’est qu’une sombre question de vengeance et un pays qui va en subir (bon grè mal gré) les conséquences, du coup, ça change un peu des histoires classiques surtout que ça n’en reste pas moins épique.(et pac).

Les personnages sont bien travaillés et surtout, ils ne sont pas épargnés (quand j’évoquais le ketchup, tout à l’heure, c’était pas pour rien). J’ai bien accroché au héros, joliment surnommé Le Boucher (parce qu’il tranche dans le vif du sujet, si vous voyez ce que je veux dire), même si niveau éthique on est limite limite, tout de même. C’est vraiment un héros à la Gemmell : un vieux guerrier de légende, au passé torturé et qui ressort de sa cambrousse pour tuer tout le monde. (je caricature presque pas).

 En bref, une lecture bien fun pour qui aime la fantasy sans chichis. Je n’ai qu’une chose à dire : foncez (dans le tas) ! uhuhuh

~Kara

Publicités

37 réflexions sur “Chronique n°142 : Les (P)épées de glace

    • Comme quoi, les grands esprits se rencontrent !
      Bref, oui j’en ai pas parlé, mais pareil Shani elle a bien évolué !
      J’avoue que je me suis posé beaucoup de questions sur l’identité du meurtrier. J’ai deviné que vers la toute fin ^^’, mais pendant un moment j’ai bien cru qu’on allait jamais savoir et que l’auteur allait plus en parler mdr

  1. Huhu, à chaque fois que je lis le titre de cet article, je rigole bêtement. Je ne m’en lasse pas ♥
    De même que tout l’article, aaah mais je sais pas si je vous l’avais dit, mais j’adoooore lire vos chroniques, elles sont parfaites.Tt-tt-ttt parfaiiite j’vous dis.
    Et sinon, bah évidemment que j’ai envie de lire ce livre, ma wishlist vous dit pas merci.
    Des bisous !

  2. Pingback: Book Haul spécial Imaginales 2018 (Saiwhisper) – Les pages qui tournent

  3. Pingback: « Le sang sur la lame » (Les épées de glace T1) d’Olivier Gay – Les pages qui tournent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s