Chronique n°158 : Magies secrètes

Magies secrètes

Fantasy

Auteur : Hervé Jubert
Date de parution : 2012
Maison d’édition : Editions Le Pré aux Clercs

Quatrième de couverture : « L’empereur de Sequana veut faire disparaître la magie de sa cité et persécute les êtres féeriques. Ils trouvent refuge dans l’hôtel de Beauregard, un détective de l’étrange qui travaille officiellement pour le pouvoir. Depuis quelque temps, des sorts sèment le chaos dans la cité. Une entité maléfique répand la terreur, personne n’est à l’abri. Armé de sa canne-épée, assisté de la jolie Jeanne aux étranges pouvoirs, Beauregard enquête dans les ruelles et les palais de la capitale, transformée en théâtre de cauchemars.»

Yoh la compagnie !

Ce livre, je l’ai emprunté à ma bibliothèque (y’a 1 an et demi. Oui, je publie la chronique 1 an après. Ne me jugez pas ! Tout ça pour dire que, du coup, je l’ai plus (le livre, hein, faut suivre). D’où le retour de la photo rébus ! hihihi (je vous mets un lien vers la 1ere édition, si jamais vous étiez passés à côté, lol). Je l’avais emprunté un peu au hasard (je compte beaucoup sur la sérendipité dans les bibliothèques) et en voyant la jolie couverture je m’étais dit : « du steampunk ? Let’s go cacao ! » (D’ailleurs, vous ne pouvez pas admirer la-dîte « jolie couverture ». Mais mon rébus est tout aussi fantastique, je vous rassure.)

Quelques temps après l’avoir fini, je reste toujours pantoise. Je viens de voir que c’est le premier tome d’une série (ce qui n’était pas du tout indiqué sur la version du livre que j’ai emprunté). Du coup je suis un peu rassurée, parce que la fin est hyper énigmatique (c’est presque pas une fin en fait), et je commençais à me demander si j’avais loupé un truc, ou si j’avais vraiment rien compris à l’histoire. lol.

Ce roman présente une enquête menée par le héros Beauregard. Et j’avoue que même avec du recul, l’intrigue m’apparaît toujours un peu floue. Du fait de l’univers foisonnant et haut en couleurs, je me suis un peu perdue dans la ville gargantuesque de Sequana. Et aussi parmi tous les personnages. Disons qu‘il y en a beaucoup et certains sortent un peu de nulle part. D’autant que le roman est relativement court, donc tout se passe très rapidement. En gros, j’avais l’impression que l’auteur a trop voulu en faire.

Déjà que je perdais facilement le fil de l’histoire, il y a en plus une profusion de notes de bas de page assez pharaoniques. Ca coupe totalement la lecture et même si j’ai bien aimé découvrir les petites remarques et anecdotes qui venaient ajouter de la profondeur au style et à l’univers, elle m’ont finalement gênée. Au bout d’un moment j’ai tout simplement arrêté d’y faire attention.

Ceci dit, j’ai plutôt apprécié la lecture, grâce justement à ce mélange de féerie, de steampunk et de beaucoup de bizarreries. On dirait un cabinet de curiosité à l’échelle d’une ville (c’est un peu le gros foutoir quoi). Mais j’ai bien aimé cette ambiance. Pareillement, la plume de l’auteur est agréable à lire.

Cependant, les personnages sont peu développés et peu exploités et c’est dommage. Je ne comprenais pas trop l’intérêt d’introduire certains d’entre eux (étant donné leur rôle parfois très limité dans l’intrigue), mais maintenant que je sais que c’est une trilogie, j’y vois une logique. Comme dans tous les tomes 1, on pose le décor et les bases. À voir par la suite comment tout cela va évoluer.

En somme, un univers haut en couleur qui m’a bien emballée. Les personnages par contre, ne m’ont pas convaincue. Le livre se lit rapidement mais la lecture peut être un peu compliquée à cause du style et de tous les nota bene.

~Kara

Publicités

14 réflexions sur “Chronique n°158 : Magies secrètes

  1. J’y étais presque pour le rébus ! (presque^^)
    Sinon, je ne lis presque pas de steampunk, donc j’ai bien envie de me laisser tenter, en me disant que si je panne pas tout, c’est normal ça serait plus clair par la suite ^^
    (et je suis allée fureter, la couverture est plutôt chouette (mais pas autant que ton rébus, j’avoue))

    • Ah c’est pas forcément ce roman que je conseillerai pour quelqu’un qui débute le steampunk (go lire Léviathan/Béhémoth/Goliath de Scott Westerfeld !), mais tu peux tenter ^^
      Y’a plusieurs couvertures, la mienne c’était celle en grand format :)
      Ah merci 8)

  2. Les notes de bas de pages disparaissent dans le tome 2, je pense que l’auteur a dû avoir beaucoup la remarque! Je n’ai pas encore lu le tome 3 mais c’est un univers qui me plait bien même si côté intrigue, c’est pas trop ça…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s