Chronique n°168: Le pays des contes T.1

Le Pays des Contes

Jeunesse, Fantastique
Auteur : Chris Colfer
Date de parution :  2013
Maison d’édition : Michel Lafon Jeunesse

Quatrième de couverture : «Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité.»

Nous avons gagné ce livre grâce au concours de L’oiseau lit !

On dit merci Camille ! 

Dès qu’on a reçu la bestiole, je me suis mise au boulot, j’avais envie d’une lecture rapide et légère. Je dois dire que je savais pas trop à quoi m’attendre, étant donné que je n’avais pas lu la 4ème mais, comme j’avais déjà croisé cette série sur la blogo, j’étais intriguée.

Donc, ça raconte l’histoire de deux enfants (des jumeaux pas monozygotes) qui vont se retrouver happés par le pays des contes. Comme son nom, relativement évocateur, le laisse présager, c’est un monde où les contes se réalisent et où les personnages des contes se côtoient.

Si vous aimez les contes, vous allez rapidement pouvoir vous y retrouver avec cette série, on y croise d’ailleurs de nombreux visages connus (merci Disney, hein) et c’est assez sympa de découvrir ce monde haut en couleurs. Après, c’est vrai qu’on est pas non plus au summum de l’originalité, mais c’est choupi et ça se lit bien.

L’auteur veut essayer d’aborder les contes de fées dans une version un peu plus fidèle que les adaptations qu’on a l’habitude de voir (re-coucou Disney), d’ailleurs l’héroïne ne se gène pas pour les fustiger au début de l’histoire (les adaptations Disney, pas les contes). Sauf que, c’est bien joli tout ça, mais on reste dans un genre jeunesse, et au final, on se retrouve aussi dans un monde carrément édulcoré (on est bien loin de Perrault, c’est sûr). Donc, ça m’a rendu perplexe à certains moments. Pas la peine de dénigrer si c’est pour faire la même chose que ce qu’on vient de critiquer. Bref.

Autre point qui m’a gênée : j’ai trouvé qu’il y avait certaines facilités et des gros clichés au niveau des personnages, ça m’a quelque peu agacée.

Sinon, l’histoire est choupinette : les héros veulent quitter le monde des contes et revenir chez eux, sur la terre normale. Ils trouvent un sortilège et établissent une liste des courses pour le préparer. Ensuite ils partent à la recherche de chaque objet dont ils ont besoin. Si, c‘est sympathique de suivre cette chasse au trésor au rythme soutenu, on doit bien avouer que c’est quand même un peu (BEAUCOUP) facile. Genre, limite les objets leur tombent littéralement dans les mains, quoi. Ceci dit, on se laisse relativement bien embarquer dans l’aventure et c’est assez cool de parcourir les différents contes de notre enfance au côté des héros.

Finalement, ça a été une lecture toute mignonne, mais pas exempte de défauts. Je vais tout de même essayer de me procurer la suite, pour voir comment tout ça va évoluer.

~ Kara

Publicités

22 réflexions sur “Chronique n°168: Le pays des contes T.1

  1. Cela à l’air dans un monde tout choupi ! On va faire des courses pour pouvoir faire un sort 🦄.
    Je garde en tête pour les moments où j’aurai besoin de retomber en enfance 😊

  2. Je te rassure, ça évolue bien ;) C’est vrai qu’on est loin de Perrault comme tu dis (j’ai bien ri) et que c’est très très facile par moment, j’avais aussi reproché ça au premier tome mais finalement, on s’attache aux personnages et on se prend au jeu !

  3. D’accord avec ton avis sur ce premier tome!! :-) Même si malgré tout j’avais beaucoup aimé quand même! Le côté choupi et conte de fée m’avaient emportée! Je n’ai toujours pas lu la suite par contre (que j’ai pourtant dans ma pal!^^)

  4. J’ai récemment relu les quatre premiers tomes et j’adore cette saga mais je suis entièrement d’accord avec toi que lors de ma seconde lecture, j’ai aussi trouvé que les jumeaux obtenaient les objets vraiment facilement alors que je ne l’avais pas trop remarqué lors de ma première lecture… 😅

  5. C’est une saga que j’ai quand même envie de découvrir parce que j’en entends pas mal parler et surtout en bien, mais disons que c’est pas une priorité :/
    Surtout que tu soulignes juste les petits trucs que j’avais peur de trouver ^^

  6. J’en entends tellement de bien que je serais curieuse de découvrir l’histoire^^ Puis c’est chouette comme thème les contes, j’espère que la suite te plaira !!

  7. Je me rappelle avoir passé un bon moment, mais d’avoir aussi eu de grosses frustrations! Comme toi, je m’attendais à ce que la quête des objets soit plus compliquée… Or, ils n’ont pas besoin de faire grand chose pour réussir. Au revoir la crédibilité >_<

    Les personnages étaient touchants, c'est vrai, par rapport à la perte de leur père, mais mon dieu ce qu'Alex a pu me sortir par les yeux par moment, haha. L'histoire est sympa mais ça ne m'a jamais donné envie de poursuivre la série ^^

    • bah oui c’est tout à fait ça ! Du coup, c’est un peu frustrant, t’as envie que ce soit un peu moins facile quand même. Bonjour la quête qui est sensé être impossible à réaliser –‘
      Oui j’avoue que les personnages sont relativement stéréotypés, et elle m’a trop énervé à des moments ! Au début le fait qu’elle ne voulait pas lire le journal, j’ai pas trouvé ça cohérent avec son personnage, par exemple… enfin bref ^^ »

  8. Je vais juste retenir le mot choupi :D
    Cette saga me tente bien mais c’est vrai que je craignais le côté trop jeunesse… Pour le coup je l’ai en VO donc ça passera peut-être mieux, ça me dérangera moins que ça soit trop « facile » x)

  9. Il me semble que je l’ai lu y a 1an et demi et j’avais aussi trouvé que tout était un peu trop facile ^^ Mais d’un autre côté ça fait du bien parfois une petite lecture toute mignonne ! Je n’ai pas encore lu la suite mais cette chronique me rappelle qu’il faudrait que je me la procure :)

  10. J’avais bien aimé le premier tome, même s’il y a beaucoup de clichés (souvent les garçons qui sont plus doués que les filles pour les aventures… Y en a marre de ce gros stéréotype ; en tout cas c’est l’une des impressions que je garde actuellement de cet ouvrage). J’avais surtout apprécié la fin, mais pour le moment je n’ai pas toujours pas tenté de lire la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s