Chronique n°171 : Les Haut Conteurs

Les Haut Conteurs, La Voix des Rois

Fantasy

Auteur : Olivier Peru et Patrick McSpare
Date de parution : 2010
Maison d’édition : Scrineo

Quatrième de couverture : « Au XIIe siècle, les Haut-Conteurs, prestigieux aventuriers et troubadours portant la cape pourpre, parcourent les royaumes d’Europe en quête de mystères à éclaircir, d’histoires à collecter et à raconter. Les Conteurs possèdent la voix des rois, une voix dont ils usent comme d’un instrument magique. Mais ces éblouissants vagabonds ne chassent pas que des frissons. Dans le secret, ils recherchent les pages disparues d’un livre obscur, un ouvrage vieux comme le monde que certains croient écrit par le diable en personne. Et ce livre, Roland un fils d’aubergiste que rien ne destine à l’aventure, pourrait bien en percer l’énigme… »

J’ai enfin sorti Les Haut Conteurs de ma PAL. Ça faisait un petit moment qu’il y trainait parce que ma première expérience avec Olivier Peru m’avait un peu refroidie (souvenez-vous de Druide…) Ma maman l’a lu avant moi (elle avait pas de réticences, elle) et a beaucoup aimé, si bien qu’elle a même acheté toute la saga. Du coup, c’est sur ses recommandations que je l’ai enfin ouvert. Et bin figurez-vous qu’effectivement, c’était plutôt pas mal !

J’ai retrouvé ce que j’avais particulièrement apprécié dans Druide : le fait que ce soit une enquête policière à la sauce médiévalo-fantastique. On est vraiment plongé au cœur d’une affaire plus ou moins sordide et avec des tenants et aboutissants qui nous dépassent. C’est assez différent de ce que j’ai l’habitude de lire en fantasy et du coup c’est très rafraîchissant.

Ce qui m’a un peu surpris c’est que je pensais tomber dans de la fantasy pure et dure alors que le contexte est rattaché à l’histoire, cela se passe vers 1190 (oui je suis très précise (et oui, je n’avais pas lu la quatrième de couv)), en Angleterre et les personnages évoquent des faits historiques réels.

J’ai beaucoup aimé la caste des capes pourpres, ce sont un peu des aventuriers-ménestrels high level, ils peuvent utiliser leur voix de quinze millions de façons différentes et s’en servir comme d’une arme par exemple. Je trouve l’idée absolument géniale ! Je suis un peu restée sur ma faim concernant son application par contre, on nous vend du rêve mais au final, les personnages utilisent assez peu leur « voix ». A voir donc par la suite parce qu’il y a du potentiel mon neveu.

Bon par contre, niveau parité (ce que j’avais grandement reproché à Druide), on est encore très (très) loin du compte puisqu’il y a qu’une seule bonne femme. Mais au moins, c’est un des personnages principaux ! (on se console comme on peut)

C’est donc un début de série qui m’a bien plu avec des idées originales même si le contexte reste assez classique. La plume est très agréable et je lirai la suite avec plaisir.

Kin

Publicités

25 réflexions sur “Chronique n°171 : Les Haut Conteurs

  1. Ah, moi j’adore fois dix-mille fois Oliver Péru ! J’ai adoré Druide, et encore plus aimé Martyrs. Il faut que je lise les Hauts conteurs ! Ça m’avait paru un peu enfantin, ça n’est pas trop « simple » et « jeunesse » ? (Bien que ces termes soient un peu réducteur, je l’avoue…) ;)

  2. Salut Kin, je suis contente que tu aies plus apprécié celui-ci. Je te rejoins sur ce que tu dis de la voix, l’idée de base est géniale mais assez peu exploitée… D’un autre côté, c’est vraiment pas un sujet facile à traiter, la technique vocale, c’est complexe… :P

  3. Eeeh beeh grave hyppée je suis !
    Je ne connaissais que de nom, et du coup, j’ai bien envie de le rameuter dans ma PaL ! =D
    J’espère que la suite te plaira hé ! (et qu’on trouvera plus de nanas!)
    Bisooou !

  4. J’essaye de ne pas entamer de saga… j’en ai trop en court et c’est pas bien du tout ! XD L’histoire a l’air très sympathique par contre et je n’ai encore jamais lu de romans de l’auteur (enfin, je crois… quelle boulette…). Du coup, je garde le titre sous le coude quand même. Et j’espère surtout que la suite te plaira.

  5. Oui, c’est dommage, le concept était plutôt cool :D
    En plus, j’aime bien le contexte historique qui entoure le roman ! J’attends ton avis sur la suite pour voir si ça vaut le coup ! Héhé

  6. J’adore cette série !
    Je suis heureuse que tu as apprécié cette lecture (oui, moi je ne suis ABSOLUMENT pas impartiale dans mes avis).
    Si je peux te rassurer, il y a un peu plus de personnages féminins tout au fil du récit selon les différents tomes. Et ils utilisent davantage leurs voix :3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s