Chronique n°180 : Henry et les mystères du cosmos

Georges et les secrets de l’univers


jeunesse, science-fiction

Auteur : Lucy et Stephen Hawking
Date de parution : 2012
Maison d’édition : Pocket Jeunesse

Quatrième de couverture : « Le jour où Georges rencontre ses nouveaux voisins, il est loin d imaginer que sa vision du monde va être totalement bouleversée. Chez la jeune Annie et Éric, son scientifique de père, le garçon découvre Cosmos, l’ordinateur le plus perfectionné qui soit. Sa super intelligence permet de protéger Georges et ses amis aux quatre coins de l Univers ! Hélas, quelqu’un nourrit de sombres projets… et quand on sait qu il n y a rien de plus dangereux dans l espace qu un trou noir, il y a du souci à se faire ! »

J’avais trouvé ce livre dans la boîte à livres à côté de chez moi et, la forme, le sujet et le nom des auteurs m’avaient interpellé. Je ne connaissais pas du tout et j’ai trouvé l’idée plutôt géniale ! Cependant, même s’il m’a fait passer un bon moment, il ne m’a pas moult transporté.

C’est un petit livre jeunesse qui distille des informations sur l’univers et l’astronomie au gré des péripéties des héros. Bien sûr, le contexte est assez scientifique, l’histoire tourne autour d’un ordinateur surpuissant capable de tout résoudre et même de transporter les gens dans l’espace.

Si j’ai trouvé le pitch assez original, j’ai trouvé que le scénario ne l’était pas vraiment. On a retrouve un gamin paumé qui n’a pas d’amis et dont tout le monde se moque, des vilains camarades de classe qui font du harcèlement scolaire (mais tous les adultes s’en foutent), un méchant, très méchant, etc. J’ai été déçue par cet aspect bien trop stéréotypé « lecture jeunesse ». Les gars, on peut aussi faire des histoires sans utiliser toujours les mêmes schémas, hein, l’imagination ça sert aussi à inventer des trucs nouveaux, cimer. (tu le sens l’énervement là ?)

Les personnages restent agréables à découvrir, les deux héros Georges et Annie, évoluent dans des familles aux antipodes et un peu loufoques. D’un côté on a les écolos anti-technologie et de l’autre, ceux qui comptent sur la technologie pour sauver la planète. J’ai bien aimé la confrontation de ces deux modes de pensées même si les échanges sont très simplifiés (voir caricaturés).

Pour résumé (ouais, j’ai pas la masse de truc à dire, on en est déjà à la conclusion), un livre qui se lit facilement et où les plus jeunes pourront apprendre des choses sur notre système solaire, l’univers, toussa toussa. Malheureusement, le développement de l’intrigue reste bien trop classique pour le genre. Il me semble que c’est une série, mais pour ma part, je m’arrêterai là car l’aspect « livre jeunesse tout bien comme il faut » m’a freiné (et fait jeter des trucs par les fenêtres).

~Kin

Publicités

6 réflexions sur “Chronique n°180 : Henry et les mystères du cosmos

  1. C’est dommage, car le livre avait l’air très tentant avec cette jolie première de couverture ! Mais bon, c’est vrai, il faut toujours se méfier des apparences. Le contenu n’est pas systématiquement à l’image de sa forme :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s