Chronique n°181 : Les dragons de Ter

Les dragons de Ter

Fantasy
Auteur : Chris D’Lacey
Date de parution :  avril 2016
Maison d’édition : Hachette

Quatrième de couverture : «ça parle de dragons qui établissent une colonie sur la Terre. Malheureusement y’a quelques imprévus (et morts lol) dans l’entreprise, et du coup faut trouver qui a fait le coup. Y’a peut être des humains impliqués dans l’affaire, mais on est pas sur. »

Comment ça, encore des dragons ? Mais qui s’en lasse, hein, qui ? Je veux des noms ! (qu’on les mette dehors fissa, lol). Bref, vous l’aurez compris dans cet article on va parler de koalas (non, pas du tout. J’suis sûre que personne l’avait vu venir cette blague (non).). Donc c’est parti pour une nouvelle histoire avec des dragooooons !

Et on dit quoi dans ces cas là ?

Ouais, je préfère, merci.

Avant de commencer les festivités, arrêtons-nous 5 secondes sur une petite anecdote grave inutile : vous trouvez pas que le dragon de la couv ressemble vachement (enfin, dragonement ahaha) à celui de la couv de la Ferme des dragons ? On notera de légères différences au niveau des cornes du dragon ainsi que des écailles. Mais je pense qu’on peut partir sur un jeu des 7 erreurs. Easy.

Sinon (puisqu’à un moment faut bien commencer la chronique), ce livre était plutôt sympa. De façon assez surprenante, d’ailleurs, vu que je dois vous avouer qu’au début c’était pas hyper bien parti. Je vous cache pas que les premières pages du livre étaient très cataloguées et même (oui, osons les mots !) un peu plan-plan (et paf !). Mais après ça part dans des directions plus différentes, donc finalement on se laisse prendre au jeu. C’est pareil, je ne vous conseille pas de lire la 4° de couv (mais qui les lit ? Pas moi, en tout cas uh), ça spoile un peu mais surtout elle n’est pas du tout en accord avec le contenu du bouquin.

En parlant de contenu, nous y voilà. L’histoire se scinde en plusieurs parties et on va suivre tour à tour plusieurs personnages, parfois complètement différent (comprenez : pas de la même espèce). J’ai bien aimé cette alternance, surtout qu’au final, les personnages se croisent (et se décroisent) peu importe le narrateur. Ça donne plus de rythme, d’ailleurs j’étais bien contente qu’on passe à autre chose après la première partie un peu vue et revue.

Après, l’histoire ne ré-invente rien, mais elle reste sympathique et bien construite. Il y a de l’action et des retournements de situation. Je me suis bien laissé emportée par l’intrigue. Les personnages sont sympathiques même s’ils ne sont pas très développés et que ça reste un peu superficiel. Ceci dit, c’est le premier tome d’une série donc comme d’hab, ça laisse le champ libre pour remplir les trous par la suite, quoi. L’univers a l’air bien réfléchi par l’auteur, y’a pas mal de concepts intéressants, mais pour le moment, comme avec les personnages, on ne fait qu’effleurer la surface, donc c’est un peu plat. Petite remarque pas franchement si anodine, l’histoire et le ton sont assez sombres pour un roman jeunesse. (y’a des morts et de l’hémoglobine et de la drogue !)

Un début de série sympathique, sans que ce soit mirobolant non plus, mais ça reste chou. Je lirai peut être la suite si j’en ai l’occasion.

~Kara

Publicités

22 réflexions sur “Chronique n°181 : Les dragons de Ter

  1. Ah! je l’ai acheté à ma fille celui-là. Je pense qu’il lui plaira. Je le lui piquerai à l’occasion, c’est vrai que question lecture détente sans prise de tête cela peut être vraiment sympa.

    • Nan le résumé c’est moi qui l’ai fait parce que le vrai spoile et en plus il est pas du tout représentatif du livre mdr
      J’ai un vrai talent pour faire les spitch de 4e de couverture, ou pas alors ? XD

  2. C’est vrai que les deux couvertures se ressemblent, au début j’ai cru que c’était la même ^^. Sinon j’aime bien les alternances de points de vue (et les histoires de dragons) alors pourquoi pas !

  3. Pingback: Triple tag (soyons fous) – Dans la bulle de Cha

  4. Oh mon Dieu, tu as osé ce mot si violent ; « PLAN PLAN » ! Tu es une ouf rolala !
    Sinon ouii du dragonneeeet ! Donc pourquoi pas, quand j’ai envie de me manger du dragonnet !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s