Chronique n°186 : Le diable des Pyrénées – Agence Mysterium

Le diable des Pyrénées
Agence Mystérium

Jeunesse, fantastique

Auteur : Loïc Le Borgne
Date de parution :  octobre 2018
Maison d’édition : Scrineoooooooooo!

Quatrième de couverture : «L’Agence Mysterium est de nouveau sur le pont ! Martin, un jeune homme qui habite dans le petit village de Gavarnie, tout en haut des montagnes, est paniqué… Alors que les animaux, sauvages ou domestiques, semblent devenir fous ou dangereux, certains randonneurs affirment avoir aperçu une terrifiante créature rougeâtre mi-homme, mi-bête. Pour Kim, Salma et Tristan, il y a forcément une explication logique à ces événements ! Grâce à leur Plasmachine, ils se rendent directement dans les Pyrénées pour résoudre cette énigme.»

Nous revoilà parti pour une nouvelle aventure du trio de choc de l’Agence Mysterium (la première chronique est ici). Cette fois-ci nos joyeux lurons nous emmènent dans les Pyrénées, dans un endroit que j’adore : le cirque de Gavarnie ! J’avais bien aimé le premier tome, et bin rebelotte pour celui-ci, c’était bien sympa ! 

Déjà, point que je trouve très génial, c’est le cadre de l’histoire : Gavarnie, son cirque, les Pyrénées, tout ça. Dans le premier déjà, on était du côté d’une autre merveille de la France : Saint-Malo. On continue notre petite visite touristique en descendant dans les montagnes franco-espagnoles cette fois-ci. 

J’aime beaucoup quand une histoire se déroule en France et utilise des paysages et des références que je peux identifier. Là en l’occurrence, c’est grave cool car c’est un très chouette coin. Et comme dans le premier, il ne sert pas juste de décor mais a une part importante dans l’histoire qui est construite finalement autour de lui.

On retrouve nos trois personnages principaux, des ados qui résolvent des problèmes paranormaux. Du coup, là, il semble y avoir un diable dans les Pyrénées et un petit jeune les appelle pour tirer ça au clair. L’intrigue est sympathique même si certains éléments m’ont laissé perplexe mais je spoilerai pas donc vous saurez pas héhé 

Les héros sont fidèles à eux-même, encore une fois, il y a un développement qui m’a moins plu, c’est le coté un peu “ado” et puberté genre découverte du sentiment amoureux, jalousie tout ça tout ça. C’est pas hyper forcé mais assez pour m’avoir un peu lassé.

Le reste est tip top moumoute, jusqu’à la couverture qu’est sacrément jolie. Ce tome-ci confirme mon intérêt pour cette série qui fait découvrir (ou redécouvrir) des lieux de France que tout le monde devrait connaître ! (où le retour du sponsoring des Offices de tourisme)

Kin

Publicités

10 réflexions sur “Chronique n°186 : Le diable des Pyrénées – Agence Mysterium

  1. C’toi qui est tip top moumoute, tiens ! BIM !
    Sinon elle a l’air toute choupi cette saga, et mes études de tourisme me créée une sorte de déformation professionnelle pour tout ce qui concerne la découverte des villes de France x) donc ça me rend encore plus curieuse x)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s