Cérémonie des Œufwards #3 : Le pire et le meilleur (ou le meilleur du pire) de l’année 2018 !

Coucou les petits cornichons en sucre ! On espère que vous avez passé de très belles fêtes de Noël et que vous avez fait la bringue pour le nouvel an. Nous voici réunis en ce premier jour de l’année (et non raté) pour une nouvelle cérémonie des Œufwards (la foule est en délire) !

Rappelons donc les règles : nous allons décerner des Œufwards aux livres que nous avons chroniqué cette année, classés par catégories, et de façon très objective (non), digne (non plus) et juste (toujours pas). Merci à vous de participer à cette nouvelle cérémonie ! Et si cela vous tente, n’hésitez pas à reprendre l’idée (à votre sauce si vous voulez) par chez vous !

Pour l’exemple, voici les cérémonies de 2017, 2016 (#autopromo) et celle d’Audrey l’année dernière (#allezvoirlescopains).

oeufward2

Cette année, la cadence a un peu ralenti par rapport à 2017 avec 52 livres en lice (ça va encore, pas de gros drop). Nous vous rappelons que tous ces titres ont été chroniqués et que vous pouvez retrouver ces chroniques en vous servant de la barre de recherche ou de l’index par auteur.

De l’autre côté de l’eau, Les épées de glace, Le pacte d’Emma, The Last Namsara, Angelica Varinen, Let the sky fall, Miss Pook, Furyborn, Rebelle du désert, Autremonde T1, Ma mère la Honte, A thousand nights, The Hazel Wood, J’ai avalé un arc-en-ciel, Psyckoon, Elia la passeuse d’âmes, Promise, Magies secrètes, Kereban, Gonelore, Viser la lune, Poussière fantôme, Rouille, Les Orphelins du sommeil, l’Ombre de l’Ankou, Le plan Rita, Sur la piste des chimères, Le pays des contes, Le piège de Moriarty, Afterworlds, Les Haut conteurs, Grace and fury, La ferme des dragons, La Faucheuse, La Bête du bois perdu, L’ïle au manoir, Angels can fly, L’académie diplômatique d’Isuldain, Atlantia, Georges et les secrets de l’univers, Les dragons de Ter, The Effigies, Aru Shah and the end of time, Zombies zarbis, Draconis, Le diable des Pyrénées, Terre de Brume, Les Nuages de Magellan, Les Mondes-miroirs, Harley King, The Mortal Instruments, Les Prodiges.

L’oeuf d’Or de la couverture qui envoie le plus de paillettes

Dans cette catégorie, on s’en bat l’oreille avec une babouche de l’histoire, ce qui compte c’est l’objet livre. On veut du vernis sélectif, des dorures, des couvertures reliées avec jaquettes à paillettes et des lettrines à chaque chapitre ainsi qu’un flipbook aussi svp.

Les nominés : Sur la Piste des Chimères (Le Lumignon), Rebelle du désert (VO Faber&Faber), Les Orphelins du Sommeil (Le Chat noir), Terre de Brume (Flammarion), Draconis (auto-édité).

Et notre gagnant : Rebelle du désert. On a fait exprès d’acheter cette version là car elle est trop belle *-* le style, les dorures et les couleurs sont magnifiques. Les deux autres volets de la trilogie reprennent également ce même design et franchement, ça fait grave joli dans la bibliothèque.
A découvrir ici !

ça se voit pas sur l’image mais les bordures sont turquoises dorées et dorées ! *0*


 L’œuf d’Or de l’univers qui tamponne du boudin

Des fois tu tombes amoureux des personnages, des fois de l’écriture, des fois de la couverture, et bin là c’est l’univers qui compte. On doit en rêver la nuit, y imaginer nos prochaines vacances, y faire les plans de notre nouvelle maison (qui est partant pour la crémaillère ?)

Les nominés : The Hazel Wood, même si tout le monde a détesté ce roman bin Kin elle a vachement aimé un peu tout, dont l’univers ; Furyborn, c’était épique et tout comme on aime ; A thousand nights, parce que la poésie et l’ambiance étaient juste ouf et qu’on a envie d’aller visiter le désert en ce moment ; Miss Pook, ok c’est hyper spooky, mais on ne peut nier la poésie de l’univers ; Les dragons de Ter, parce qu’on résiste pas à un monde rempli de dragons ♥.

Et notre gagnant : A thousand nights. Un conte plein de mystères et un univers oriental hyper riche et intéressant à découvrir. Et puis bon, y’a des Roc, quoi ! Et des Djinns, et des chevaux magiques (ah nan, c’est peut être dans Rebelle du désert ça) ! Bon après, il fait un peu chaud et les djinns en vrai c’est pas très gentils, … (enfin c’est que du détail ça). Et puis sérieux cette couv’ (comment ça, on est pas dans la bonne catégorie pour dire ça ?) !
Retrouver notre chronique ici


 L’oeuf d’Or du héros le plus insupportable

En règle général, on aime pas les gens. Bin dans les livres, c’est pareil.

Les nominés : Emma dans Le Pacte d’Emma parce qu’en vrai, c’est pas du tout une psychopathe (si), la bande de héros de l’Académie d’Isuldain qui sont bien mignons, mais absolument in-su-ppor-tables, le vieil oncle ou grand-père trop relou dans La Ferme des dragons, Elsy dans Les Mondes-miroirs qui doit être vachement copine avec Emma en vrai, Asha dans The Last Namsara parce qu’elle sert pas à grand chose la pauvre.

Et notre gagnant : Elsy 
Parce que même si elle en a presque l’air, on passerait pas notre week-end à faire du DIY avec elle ;-D (tape m’en cinq si t’as la référence)(voici un indice)
C’est par là pour la chronique !


L’histoire d’amour la plus bidon

En vrai, la romance, c’est vachement notre truc. (lol)

Les nominés : Le Pacte d’Emma, quelqu’un pensait-il sérieusement qu’on allait pas le nominer pour cette catégorie ? La Faucheuse, oui déso mais la romance c’était VRAIMENT pas obligé ; Promise parce que c’est un peu trop conventionnel (même si ça évolue ensuite) ; Elia la passeuse d’âmes car il nous semble que c’était pas très crédible (en vrai on s’en souvient plus) ; The Last Namsara parce que c’est basiquement la même chose que d’habitude même si les rôles sont inversés.

Et notre gagnant : Le Pacte d’Emma, parce que la romance était hyper bien construite et surtout très saine.
Retrouver notre chronique làààààààààààààààààààà


L’œuf d’Or du cliffhanger qu’on a vu venir à trois kilomètres

Le truc le plus chiant du monde. (Est-ce-que quelqu’un a spotté qu’on faisait plus d’efforts pour les trois dernières descriptions des catégories ? nan mais c’est dur aussi de se renouveler chaque année pour dire la même chose, comprenez-nous).

Les nominés : Georges et les secrets de l’univers, l’histoire est une suite de clichés ; Aru Shah parce que c’est quand même un peu la même chose que Percy Jackson ; Les Prodiges, le schéma est juste trop répétitif, et on vous parle pas des clichés et quel cliffhanger ? Sérieux, y’a que le héros qui avait pas compris le retournement de situation avant qu’il ne lui tombe sur le nez ; Le Pays des Contes parce que les facilités scénaristiques ça va bien 30s mais à un moment la meuf elle peut pas se retrouver avec la chaussure de Cendrillon juste en tapant des mains quoi ; TMI, parce qu’on a déjà vu le film lol #mauvaisefoi.

Et notre gagnant : Les Prodiges. Parce que la révélation de la fin n’est une surprise que pour le héros (il est un peu patate sur ce coup là, lui). 
Ploup, ploup, ploup, hihihihi


L’œuf d’Or de l’animal/créature tellement choupi qu’on a envie de lui faire des gratouilles sous le ventre

« La meilleure catégorie du monde. »
– 30 millions d’amis

Les nominés : La super team du Plan Rita, avec en tête Rita la fourmilière, Angelica Varinen et sa renarde polaire (et son chat aussi (sans oublier la licorne naine du deuxième tome)) ; Aru Shah, parce qu’elle a un pigeon en sidekick quoi ! le chien géant (Plume) de Autremonde ; le chat fantôme cynique de Poussière Fantôme.

Et notre gagnant est : Les héros du Plan Rita. Parce qu’un fourmilier enquêteur c’est un peu la choupitude incarné et qu’en plus il est génial.
C’est par ici pour la chronique, bande de capybaras !


L’œuf d’Or de ceux qui font les meilleures blagues

Franchement, on pense que dans cette catégorie, on pourrait se nominer nous même.

Les nominés : Le Plan Rita, parce que Rita est bien trop drôle (#rolemodel) ; Zombies Zarbis qui en plus de rendre les zombies mignons, les rend hyper marrants ; la série Allo Sorcières, qui rien que pour ses titres vaut déjà le détour ; Le Pacte d’Emma qui était HILARANT ; Psyckoon, pour ses envolées lyriques qui étaient aussi épiques que désopilantes.

Et notre gagnant est : Psyckoon. Et voici la preuve, pour notre plus grand plaisir : « Ils subirent malgré eux l’envoûtement vénéneux de l’édifice jadis sacré. Même l’impassible A-Kên y avait longuement appliqué ses regards venteux. Telle fut leur fascination qu’aucun d’eux ne partagea son étonnement lorsque, dans les hauteurs du Temple ils aperçurent fugacement une brume légère, d’une étrange consistance qu’en un éblouissement subit le jour chassa en se levant. » Qui est partant pour une (re)lecture commune ?

C’est par ici pour la chronique, bande de papillons !

 

Et voilà, c’est déjà fini pour cette année ! Mais ne désespérez pas, les œufwards reviendront l’année prochaine !
On se répète un peu mais merci de nous avoir lu et n’hésitez pas à reprendre le concept s’il vous botte ! 

Bisous les petits loups et on vous souhaite une très bonne année 2019 !

Kara et Kin

Publicités

60 réflexions sur “Cérémonie des Œufwards #3 : Le pire et le meilleur (ou le meilleur du pire) de l’année 2018 !

      • En fait, si, perso je fais un brouillon dans un carnet et je liste au fur et à mesure parce que ça arrive que tu te souviennes plus trop d’un bouquin arrivé à la fin de l’année XD cette année par contre, on a moins planché sur les gagnants, l’année dernière on avait mis des notes et tout XD
        Bisous ! Kin

  1. Hahaha le Pacte d’Emma a pris vraiment cher ^^
    Toujours un plaisir, même si j’ai pas lu beaucoup de ces titres :D (on est bien d’accord pour la romance inutile dans La Faucheuse, même si heureusement ça insiste pas trop)
    Des bises! ❤️

  2. Là tout de suite, j’ai bien envie de craquer pour A thousand nights… Autant pour l’univers que pour la couverture :P
    « l’animal/créature tellement choupi qu’on a envie de lui faire des gratouilles sous le ventre » ; je vote pour Plume !
    Belle année 2019 !

  3. Yeaaaaaah je pensais justement aux Oeufwards l’autre jour :D Et je ne suis pas déçue, vous m’avez bieeeeeeen donné envie de lire Le pacte d’Emma (non).
    Je suis heureuse d’avoir assisté à cette cérémonie, merci !

  4. Le lutin s’assied confortablement dans le canapé.
    Prend un peu de pop-cron
    une bonne boisson pour profiter du spectacle
    et assiste à la cérémonie
    ****
    Merci de ce moment de franche rigolade!!!

  5. Bonne année les filles !! Trop l’éclate cette cérémonie à chaque fois, j’aime l’ironie de certains passages  » Le Pacte d’Emma, parce que la romance était hyper bien construite et surtout très saine. » hahaha

  6. Bonne année et merci pour cet article vraiment drôle. J’ai une amie aussi qui n’a pas du tout supporter Emma (le pacte d’Emma), à tel point qu’elle l’a tellement critiqué que j’ai l’impression d’avoir lu le livre mdr.

  7. Rolalala mais j’aiiime tellement ce rendez vooous, franchement j’aurais voté pour vous pour la dernière catégorie.
    Merci pour les tranches de rigolades (et juste pour ça je suis ravie que vous ayez lu Le Pace d’Emma), merci pour ces catégories parfaites, merci pour vous, vous êtes beaucoup trop swag pour ce monde. ♥

  8. Salut les filles ! Encore une fois j’ai failli m’étouffer de rire devant votre article (que je n’ai pas hésité à reprendre à ma sauce d’ailleurs).
    Zut pour « George et les secrets de l’univers » je comptais lire la série afin d’étayer un article que je prépare sur Stephen Hawking pour le blog :o
    Sinon, comme je n’ai pas lu la majorité de vos nommés ben je dirai que j’ai une confiance aveugle en votre objectivité.
    Encore bonne année à vous :)

  9. ça me fait mal de le voir là, mais c’est tellement vrai pour l’histoire d’amour de la Faucheuse^^
    Super article, si je n’étais pas une énorme flemmarde en ce moment, je reprendrais le concept!
    Merci de nous faire rire les filles! des bisous à vous!

  10. J’adore cette cérémonie!! Je me note en tout cas les titres qui sont nominés dans la catégorie « L’œuf d’Or de l’univers qui tamponne du boudin » ils ont l’air top :) Encore une excellente année 2019 à vous deux, de belles lectures et plein de belles choses!! Bisoussss

  11. Ah, j’adore vos oeufwards.
    Owi la couv qui brille est trop belle !!!
    Même si je l’ai aimé, je comprends votre nomination de Le Pacte d’Emma. xD
    Prodiges me tente bien, mais l’édition que l’on a eu pour la médiathèque n’a tenu qu’un lecteur… Il est très soigneux, mais les pages se détachaient… DU coup, recyclage. Pas pu le lire. :(
    Belle année 2019 les filles ! bisouuuus

  12. « Promise »… J’avais bien aimé les deux premiers tomes (mais lus il y a plusieurs années donc pas sûr que les personnages me feraient le même effet aujourd’hui). Par contre, j’ai abandonné en cours de route lors de ma lecture du troisième (j’avais déjà bien vieilli… histoire énervante à souhait).
    Ce livre aurait bien mérité cette récompense pour l’histoire d’amour la plus bidon. Mais comme je n’ai pas lu Le Pacte d’Emma, je n’ai pas de point de comparaison :)

    • A mon sens, le troisième tome était pas si cliché que ça, juste il est terriblement lent >.< Oui, l'histoire d'amour est très très très classique mais au moins c'est pas malsain (pas comme dans le Pacte d'Emma …)

      • Je ne sais pas si je prendrai un jour le temps de découvrir Le Pacte d’Emma. Au début, quand le livre est sorti, j’avais envie de découvrir le travail réalisé par Nine, mais en lisant petit à petit des chroniques dubitatives, je me suis dit que cet ouvrage n’était finalement pas pour moi… Puis si en plus il y a un triangle amoureux malsain…

    • Oh bah faut corriger ça, il y en a des vachement bien dans le tas qui méritent absolument que tu les lises ^^ a moins que tu ne l’ai déjà fait ?? ^^ merci beaucoup en tout cas !!

Répondre à unehistoire2plume Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s