Chronique n°246 : Le guide du jeune aventurier Donjons et Dragons

Monstres et créatures, Armes et Guerrier
Le guide du jeune aventurier Dungeons&Dragons

Fantastique, Jeu de rôle

Auteur : Collectif : Jim Zub, Andrew Wheeler , Louis Tarpin , Stacy King
Date de parution : février 2020
Maison d’édition : 404 Editions

Quatrième de couverture (Tome 1) : Plongez dans l’univers magique du mythique jeu de rôle Dungeons & Dragons grâce à ce guide officiel ! Découvrez les monstres et créatures les plus célèbres. Apprenez tout sur leurs repaires et leurs pouvoirs. Préparez-vous à les combattre pendant votre aventure !

Hello les petits potes ! ça va bien ? Nous on est un peu chaffouine car on devait faire plein d’événements en ce moment (#concerts #conventions), mais ils sont tous annulés à cause des restrictions liées au coronavirus… mais bon, on rebondit alors c’est le principal ! Et pour tous ceux qui sont confinés chez eux (bon, j’espère que vous êtes pas tant que ça quand même), on vous a trouvé une activité toute désignée : le jeu de rôle ! (et la lecture aussi, mais ça c’était évident).

On vous parle donc aujourd’hui de ces deux petits guides de l’univers Donjons&Dragons pour lesquels on remercie chaudement (mais de loin lol #checkducoude) les éditions 404 ! Merci ! (#AirBisou) (et il y a déjà beaucoup trop de hashtags)

Petite recontextualisation, pour ceux qui ne connaissent pas Donjons&dragons, c’est une des références majeures du jeu de rôle. C’est un des premiers jeu de rôle (créé dans les années 70) et il reste un monument du genre avec un univers étendu : versions, jeux vidéos, bouquins, produits dérivés, ou autre trucs qui s’y rapportent.

En l’occurrence, aujourd’hui on va vous parler de deux petits livres qui permettent de se familiariser avec l’univers, ses créatures et la création de personnages, tout en douceur. Comme c’est à destination des enfants, c’est beaucoup plus abordable que les gros livres de règles ou de scénarios (ou autre) qu’on trouve pour les rôlistes. Du coup, si vous vous intéressez un peu aux jeux de rôle mais que vous n’osez pas franchir le pas (trop cher, trop rébarbatif, pas de traduction… ), ça peut être un bon moyen pour découvrir tout ça.

De notre côté, nous sommes plutôt férues de jeux de rôle (même si on n’en fait pas autant qu’on ne le voudrait…), du coup, je connaissais déjà bien l’univers D&D (je vous ai déjà parlé de ma collection des Royaumes Oubliés ?), mais c’est toujours un plaisir de s’y replonger. D’autant que du coup, j’ai pu y croiser quelques noms connus (coucou Bruenor ♥), mais également en découvrir de nouveau.

L’univers est si vaste et il y a plein de versions différentes qu’il faut vraiment s’y mettre à fond si on veut en faire le tour. Donc avec ces petits livres, on peut se constituer rapidement des bonnes bases sur la construction de l’univers (au niveau du bestiaire et des races et personnages tout du moins).

En effet, le premier livre évoque différents types de rencontres que l’on peut faire au cours de nos aventures, à travers la présentation de diverses bêbêtes ou créatures plus ou moins sympathiques. Les créatures sont présentées par types (eau, plante, vol, psy, … euh nan attendez, c’est pas la bonne liste) en fonction de leur habitats ou de leur caractéristiques physiques. J’ai beaucoup aimé la maquette, bien équilibrée, entre texte descriptif, anecdotes, encarts et illustrations. L’ensemble est agréable à lire et pas rébarbatif. Bon après, on entre pas trop dans les détails non plus, mais ça permet quand même de bien défricher le terrain.

Le deuxième livre s’axe quant à lui autour de la création de personnage. On y découvre les races, les classes, des gens célèbres, des informations sur les armures, les armes et le matériel d’aventurier (d’ailleurs, est-ce-que vous avez bien tous votre équipement ? mais bien sur qu’on a notre équipement). Bref, tous les éléments nécessaires pour la construction de personnages ! ça m’a d’ailleurs rappelé des souvenirs tout ça… #teamGnome4ever .

C’est souvent un moment difficile (mais tellement bien ! c’est comme dans les sims ou dans les rpg, on est d’accord que tout le monde passe 500 ans à faire ses personnages, tellement c’est kiffant hein ? Limite des fois je fais que la phase de création de perso), surtout la première fois, et en plus il y a toujours 50 mille trucs à prendre en compte (nan mais par contre on s’en fout du poids du briquet à amadou que j’emporte non ? et le sac, il est en cuir de boeuf ou de chèvre ? nan parce que tu peux pas ranger la même chose dedans hein. Ouais, la partie équipement m’a toujours enquiquiné XD). Bref, tout ça pour dire que ce petit livre permet de s’y retrouver facilement et simplement.

Oh, un khaajit ! 

Et bien maintenant, vous voilà fin prêts à vous lancer dans l’aventure ! Il ne vous reste plus qu’à rassembler des joueurs et à vous constituer une fine équipe pour partir vivre moult péripéties !

(en tout cas si y’a des intéressés, on peut se faire une team jeu de rôle de blogueurs ! Moi je lance ça, comme ça … )

~Kara

6 réflexions sur “Chronique n°246 : Le guide du jeune aventurier Donjons et Dragons

  1. Aah, ADD !… J’ai découvert ce jeu très tôt, ça m’a donné envie de rejouer, puis j’ai trop joué avec un MJ et des scénars assez nuls, puis encore, mais à Pathfinder, mais c’était pas mieux car tout se qui me soûlait était multiplié par 25 (au moins), mais c’était ça ou pas de jdr du tout à l’époque, et entre-temps j’avais quand même découvert pleeeein d’autres jdr qui étaient tellement mieux foutus/ qui m’intéressaient plus, mais les MJ ne faisaient plus jouer / étaient partis/ne faisaient pas jouer assez souvent. Ensuite j’ai eu l’occasion de ne plus jamais y jouer #overdose #youpi #enfindébarrassée mais finalement je suis retombée dedans à cause de mon chéri qui masterise une campagne WoW axée aventure-pas-prise-de-tête sans gros bills dans le groupe (pour une fois !… *soupir*) à qui je n’ai pas osé opposé un franc « non »… heureusement c’est de loin la meilleure (la plus fun) table de Donj’ que j’ai eu depuis 15 ans. Mais ça reste un jeu que je trouve très pénible en termes de règles, et je n’ai jamais vraiment connu ou été présentée à son univers.

      • Ah oui, t’as de la bouteille toi quand même en jdr ! C’est sur c’est pas facile de trouver de bons compagnons de route !
        Bah là oui, on repart sur les bases et c’est très accessibles. Par contre, ça va pas très loin non plus, ça vient en complément ou comme une première approche de l’univers, je dirai ^^

  2. salut ! voilà ce fameux article… Merci beaucoup pour ce partage ! Je ne suis pas encore entrée dans le monde des jdr mais bcp de monde autour de moi y joue, et j’ai appris beaucoup de choses sur D&D en tant que cultissime base de presque tout jeu de plateau finalement. Notamment j’ai appris des choses à travers des lectures comme Ready Player One :) marrant non ?
    En tout cas ce manuel pour débutant m’intéresse et je trouve les illustrations sublimes. Une version simplifiée c’est tout ce qu’il me faut pour débuter :)
    Et OUI dans les Sims, je passe ma vie à créer des persos, des animaux et des maisons….. je joue 1h et ensuite je reprend du début avec une autre famille XD
    Tient… ça fait une éternité que je n’y ai pas joué … ?
    La bise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s