Chronique n°251 : Circus Mirandus

Circus Mirandus &
La femme Oiseau

circus mirandus

Jeunesse, Fantastique

Auteur : Cassie Beasley
Date de parution : février 2020 pour La femme Oiseau
Maison d’édition : Auzou 

Quatrième de couverture (Tome 1) : Micah Tuttle, un jeune orphelin, vit avec son grand-père loufoque Ephraïm dans une petite ville américaine. Son quotidien est bousculé du jour au lendemain lorsque ce dernier tombe gravement malade. Décidé à ne pas rester coincé avec sa grand-tante, une femme froide et sévère, il part à la recherche du mystérieux Circus Mirandus dont lui a souvent parlé son grand-père… Un cirque extraordinaire où chaque artiste a un don magique. En effet, seul « L’homme qui plie la lumière » pourrait exaucer un voeu et sauver Ephraïm. Tout au long de sa quête, avec son amie, la très rationnelle Jenny, Micah va grandir, apprendre à surmonter le deuil et découvrir l’héritage que lui a laissé sa famille…

Merci aux éditions Auzou pour l’envoi de ces deux romans. J’avais été emballé par la couverture et le pitch de départ (enfin surtout la couverture) et j’ai adoré ces deux tomes !

On est de retour dans un monde magique qui gravite autour d’un cirque bien mystérieux et de ses habitants. J’aime beaucoup ce genre d’histoires, même si certaines font des flops complets (genre Caraval). Dans Circus Mirandus, on suit deux petits héros : Micah et son amie Jenny, qui vont essayer de sauver le grand-père de Micah, atteint d’une grave maladie. Pour cela, ils font appel au Plieur de Lumière, un magicien puissant qui vit dans le fameux cirque magique.

J’ai eu un moment de doute au tout début du bouquin, il commence exactement comme Caraval, avec une lettre adressée à un mystérieux magicien et comme je viens de vous le dire, j’aime pas du tout Caraval, donc on partait pas sous de bons auspices. Mais ! Ouf ! C’était juste histoire de me faire flipper deux minutes parce que le reste est absolument merveilleux. (les livres, ces trolls)

Et donc, c’était si bien ! J’ai adoré le monde dépeint, on est dans la réalité et on part du constat que la magie est cachée et visible que par ceux qui ont envie de la voir, ceux qui y croient (notamment les enfants). En soi, ce n’est pas hyper original mais j’ai adoré la sensibilité avec laquelle les choses sont narrées. C’est poétique et délicat mais parfois dur et injuste. J’aime bien quand il y a ce degré de profondeur dans la littérature jeunesse.

L’écriture est tellement jolie : du rythme, de la poésie et un peu d’absurde sur les bords. Et puis sans oublier l’humour ! 

J’ai aussi beaucoup apprécié la double lecture qu’on peut faire d’un texte de ce genre, notamment sur les étapes autour de l’acceptation de la maladie d’un proche.

Les deux enfants sont adorables et très attachants. Je les ai beaucoup aimé, ils sont touchants. J’ai aussi trouvé le personnage de la femme oiseau très intéressant, notamment les interactions avec les autres protagonistes. J’aime beaucoup le fait qu’il y ait des nuances. Le manichéisme n’est pas tranché, il y a toujours des arguments pour et contre, les héros ont aussi des parts sombres. Mais j’aurais aimé que ce soit encore plus poussé notamment du côté des “méchants”.

J’ai adoré tout l’univers et son originalité, notamment au niveau des capacités de Micah, de Poisson, ou du côté un peu absurde en général.

J’ai cependant trouvé que l’action n’était pas toujours très intense et que parfois ça prenait un peu de temps. Mais le rythme est calé ainsi et je pense que c’est particulièrement propice pour apprécier pleinement l’écriture et l’histoire (et que moi je suis une hyperactive de la lecture alors je râle direct s’il ne se passe pas cinq trucs à la phrase).

Je n’ai pas parlé des valeurs véhiculées, mais sachez qu’on se met très très bien.

En résumé, cette série est merveilleuse, je l’aime beaucoup d’amour et je vous invite à la découvrir très vite !

Kin

8 réflexions sur “Chronique n°251 : Circus Mirandus

    • Ah j’oublie que t’es une petite louloute, le premier est sorti en 2015 pour moi c’était genre hier mais toi tu étais encore enfant ! ^^ (lol j’ai 105 ans) ils sont trop bien sérieux, n’hésite pas à retenter :D

  1. Alors là, je connaissais pas du tout….je suis certaine de ne jamais en avoir entendu parler, merci pour la découverte !
    Je ne sais pas si je vais les acheter, mais je suis bien tentée de les emprunter en bibliothèque, histoire de voir ce que ça donne :)

    • C’est dommage que peu de gens connaisse, c’est vraiment une série qui vaut le coup et qui mériterait d’être mille fois plus connue !
      J’espère que t’auras l’occasion d’y jeter un oeil :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s