[Japon#1] Tokyo, les lieux typiques et traditionnaux

Ohayo gazaimasu !

Comme vous le savez, notre gros voyage de l’année dernière, c’était le Japon ! Et comme d’habitude, nous avons encore mille choses à vous raconter dessus ! (RIP à ceux qui nous suivent juste pour les articles sur les livres lol). Du coup, ça promet une nouvelle série d’articles à venir ! Bon faut pas être pressés, car pour le moment ils ne sont pas encore écrits …

Mais sans plus attendre, attardons nous (en faisant des alitérations en « t » s’il vous plait) sur les visites traditionnelles et les lieux typiques que nous avons découverts à Tokyo !

A noter, avant de commencer, nous avons effectué ce voyage durant l’automne (en novembre), à la saison des feuilles rouges (Momiji), c’était magnifique, y’a pas à dire, mais par contre on s’est pris le flux touristique en pleine poire (principalement des touristes japonais et asiatiques).

A noter (bis), que le Japon, c’est grave cher. Il faut donc prévoir un petit budget pour le voyage !

C’est parti mon kiki !

Parc Ueno

Je commence, pêle mêle par un endroit qu’on a beaucoup cotoyé durant notre séjour : le parc Ueno.  Il était situé non loin de notre airbnb et du coup, on a pu le traverser maintes fois. Il y a plusieurs musées à proximité, et des activités et événements durant les weekends. C’est aussi ici qu’on trouve le zoo de la ville. Sans oublier des temples et un bel étang de nénuphars ! Le quartier en lui même est vraiment très sympa.

Chiyoda, le palais royal et les jardins impériaux

Ici arrive la première anecdote du séjour : quand on est arrivé sur place (et sur la place, vu que le palais est situé sur une immeeeeeeeeeeeeense place), on a remarqué de nombreux policiers en service et des chemins balisés. Nous ça nous a pas trop choqué, comme c’est le palais de l’empereur, on pensait que c’était les sécurités mises en place normalement quoi. Même si, au fur et à mesure qu’on se dirigeait vers le palais, on se rendait compte que c’était quand même bizarre : on nous a donné des petits drapeaux japonais, on nous a fait passer une fouille, on nous a emmené en rang pour nous placer sur le bord de la route derrière des barrières… Hum, ça c’était définitivement pas normal ! Après plusieurs essais de communication avec les autochtones, on a découvert avec force et stupeur qu’on était en fait en train d’attendre pour assister au défilé de l’empereur pour son avènement.

Okay.

Bon, quand on a su qu’il fallait encore attendre 5h avant le défilé, on a rebroussé chemin fissa. Hé, c’est qu’on a un planning, nous hein. Et c’est donc la raison pour laquelle nous n’avons pas pu voir le palais royal. Mais c’était cocasse tout de même, vous en conviendrez.

Par contre, les jardins impériaux, eux restaient accessibles. Et puis de toute façon, le palais royal n’est pas visitable, donc on a pas perdu grand chose, mais ça reste un petit fail.

Meiji Jingu : parc et sanctuaire

Situé vers le fameux quartier de Harajuku, ce parc est vraiment très connu et très plébiscité des japonais. On y rentre par un torii immense (le plus grand du Japon), et ensuite on parcourt une allée dans la forêt jusqu’aux différents bâtiments. Il y a un sanctuaire, mais ce qui a particulièrement retenu notre attention, c’est la visite du jardin intérieur dédiée à la reine (ou impératrice). Un petit jardin payant, mais vraiment très chou et connu pour son champs d’iris (qu’on a pas vu en fleur malheureusement).

Nouvelle anecdote : on y a croisé plein de frelons asiatiques (ils sont énormes !), il y a notamment des chemins qui étaient barrés (avec petites barrières et panneaux) pour éviter que les gens ne s’approchent trop près des squats des frelons. On a passé un certain temps à les observer (les frelons pas les gens) et, fun fact, ils respectent plutôt bien les barrières lol.

Parc de Shiba et temple Zojo-ji

Au pied de la tour de Tokyo, on trouve un parc et un temple impressionnant. Le temple était ouvert puisqu’il y avait une sorte de conférence à l’intérieur (avec la télé et tout). Sur le côté du temple, on trouve de nombreuses petites statues Jizô pour protéger les enfants perdus et décédés.

Jardins Kyu Shiba-Rikyu et Hama-Rikyu

On doit avouer qu’au début on était assez sceptique par rapport au fait de visiter des jardins, on pensait pas que ça allait être ouf. Cependant, on a été totalement conquise par l’atmosphère particulière de ces lieux. C’est calme et presque mystique. Du coup, on vous conseille fortement d’en visiter au moins un tant que vous êtes au Japon, même si à première vu, vous êtes dubitatif.

Situés à proximité l’un de l’autre, le premier (Kyu Shiba-Rijyu) est assez petit, et on peut en faire le tour rapidement. Il est magnifique, un petit espace de quiétude au milieu des immeubles d’affaires. On y trouve des carpes bien sûr, mais aussi des tortues !

Le deuxième, Hama-Rikyu, est bien plus grand (c’est un parc plus qu’un jardin) et il y a plusieurs bâtiments anciens à découvrir au fil de la visite. On a eu de la chance, ils étaient ouverts lors de notre passage, et on a pu entrer dedans.

Un tour en bateau à travers Tokyo direction Asakusa

De l’embarcadère du jardin d’Hama-Rikyu, nous avons embarqué pour un tour en bateau jusqu’au quartier dAsakusa. Le tour en bateau est très sympa, si vous avez l’occasion, n’hésitez pas. En plus, en reliant Asakusa ainsi, on passe devant la crotte dorée géante, et ça, c’est cool.

Asakusa, c’est le quartier touristique traditionnel de Tokyo. Il y a une petite allée remplie de boutiques pour touristes et au bout, un beau temple tout rouge qui attend sagement de se faire prendre en photo.

On a aussi visité la rue des Tanukis qui se situe aux alentours, avec plein de petites statues de Tanukis mais qui n’est pas ouf non plus.

Jardin Rikugi-gen

Encore un jardin ! Et oui, il y a beaucoup de jardin japonais au … Japon. Y’a une certaine logique à ça, vous me direz.

Pour celui-là, nous avons une nouvelle anecdote (joie) : ce jardin est principalement réputé pour être magnifique à l’automne puisqu’il y a plein d’arbres dedans (breaking news : incroyable, un jardin avec des arbres dedans !) et notamment les érables et leurs feuilles rouges. Durant cette période de l’année, des éclairages sont installés et des nocturnes sont organisées. Sauf que les nocturnes ont commencé deux jours après notre départ de Tokyo. Du coup, on les a loupé. Et c’est le retour du fail.

Bon après, on l’a quand même visité de jour et c’était trop joli. Mais bon, ça avait l’air cool les nocturnes quand même !

Temple Nezu-jinja

Inutile d’aller jusqu’à Kyoto pour retrouver des toriis rouges ! Ce temple possède une allée de petits toriis rouges, c’est très joli et en plus, il n’y a pas énormément de touristes dans le coin, on peut en profiter un peu. Rien que pour ça, il mérite le détour !

Cimetière Yanaka

Comme d’habitude on ne peut pas visiter une ville sans visiter un cimetière ! Quoi de mieux pour s’immerger dans la culture d’un pays que de visiter les cimetières ? Celui-ci fait office de grand parc, à l’image de notre Père Lachaise parisien (qu’on aime et qu’on salue au passage, bisous t’es trop cool, on t’oublie pas). C’est calme et pittoresque. Certaines tombes sont très anciennes et d’autres moins, l’ensemble est hétéroclite et c’est très agréable de parcourir les allées du cimetière (si si).

National Diet Library

Comme d’habitude on ne peut pas visiter une ville sans visiter une bibliothèque ! Et oui, chacun ses petites habitudes, certains ne manquent pas les restaurants ou les grands magasins, nous on visite les cimetières et les bibliothèques. On est parfaitement équilibrées, je vous rassure.

Cette bibliothèque se trouve aux abords du Parc Ueno, elle est accessible librement et il y a même un petit musée sur la littérature jeunesse et des expositions à l’intérieur. On mentionnera aussi son architecture plutôt cool avec le mixe entre des parties modernes et des parties anciennes.

L’université de Todai

Pour qui a lu des mangas, ce nom devrait vous dire quelque chose. Il s’agit de l’université top moumoute de Tokyo. On avait envie de voir de nos propres yeux ce fameux lieu, qu’on a souvent croisé dans nos lectures. Et franchement, on n’a pas regretté, on a mis un certain temps à trouver une entrée (vous pouvez y accéder librement), mais après on se serrait cru dans un campus anglais à la Harry Potter ! C’était bien sympa comme ambiance. Et c’est immense !

C’est fini pour ce premier article, mais on se retrouve bientôt pour de nouvelles aventures au pays du soleil levant !

Et vous, vous êtes déjà allé à Tokyo ?

34 réflexions sur “[Japon#1] Tokyo, les lieux typiques et traditionnaux

  1. Super article ! Nous voulions faire un voyage au Japon justement ce mois-ci (dont une semaine à Tokyo), mais avons décidé de renoncer en début d’année avec toutes les annonces alarmantes qui commençaient (et nous avons bien fait, finalement ^^’). Donc on peu de frustration à te lire mais ce n’est que partie remise en j’en profite pour noter tes bons conseils pour quand nous pourrons finalement y aller ! :D

  2. J’ai lu ton article avec attention, c’était vraiment très intéressant et le Japon est un sujet qui me passionne. Si tu t’intéresses à cette culture et au mode de pensée des japonais je te conseille les vidéos de Zoey vidéos sur youtube. Tous les jardins sont fabuleux et les photos sont très belles ! Merci de me faire rêver le temps de quelques instants.
    Si ce n’est pas indiscret à combien s’élève ton budget ? Ou du moins quelle somme minimale conseilles-tu pour partir au Japon ? Clairement c’est ma destination de rêve mais le prix me refroidit un peu alors j’attends le bon moment aha –

    • Désolé pour la réponse tardive, j’avais oublié ton commentaire !
      Merci ! Je ne connais pas, j’irai checker ça :)
      Niveau budget, on s’est quand même bien fait plaisir sur place (mais on est pas particulièrement dépensières non plus), pour deux semaines on en a eu pour environ 1000 euros par personne (nourriture, restaurant, souvenirs, visites, transports …). Sans compter l’hébergement ni les tickets d’avion. Je crois que l’aller retour c’était dans les 700 euros par personne pour l’avion (compagnie Japan airlines sans escale). L’hébergement je ne me souviens plus trop, mais c’était assez cher, une centaine d’euros par nuit en airbnb sur Tokyo (pour 3 personnes), mais c’est moins cher quand tu vas ailleurs que Tokyo.
      J’espère que ça a pu t’aider ! :D

      • Aha pas de soucis, ça m’arrive aussi ! Mercii c’est super précis et ça m’aide beaucoup ! Objectif économiser. J’aimerai tellement y aller ! Merci encore ;)

      • Je pense que tu peux t’organiser pour alléger le budget (avion avec correspondance par exemple), mais ça reste un pays assez cher (et notamment les transports, ça coûte très cher si tu veux prendre le train par exemple). C’est un peu plus cher qu’en France (ou à peu près équivalent). Mais bon, ça se fait quand même ^.^
        Un conseil, nous on avait pris une carte gold (dans notre banque c’est gratuit la première année, et je pense que c’est le cas pour d’autres banques), et ça te permet d’avoir des assurances annulation directement quand tu paies avec, sans avoir à payer des assurances en plus. Il faut juste penser à la résilier à la fin de l’année. Bref, n’hésite pas à te renseigner là dessus quand tu prépareras ton voyage ^^ ça peut être bien utile pour un gros voyage comme ça :)

  3. Merci pour le partage, que de souvenirs pour moi ! Eh bien, on peut donc dire qu’au Japon, même les frelons sont disciplinés !!! Et je confirme, ils sont énormes… !

  4. Vos photos sont justes sublimes <3
    Article super intéressant, j'ai souri pour Todai que j'ai vu dans le seul manga que j'ai jamais lu en entier (aka Love Hina).
    Des bisous les filles, vivement qu'on puisse à nouveau bouger pour découvrir de si beaux endroits :)

  5. Certaines photos sont vraiment trop belles, j’adore ! Le Japon ne m’attire pas plus que ça, mais vos histoires de petits parcs et jardins me donnent un peu envie ! (Vous n’êtes pas les seules à chercher les cimetières, je vous rassure !)

  6. Très cocasse en effet la (non) visite au palais royal ^^ Une crotte dorée géante, ok pourquoi pas ?! :D J’aimerais beaucoup découvrir le Japon mais j’avoue que je préfère visiter des paysages que des villes, mais je rêve de pouvoir faire une photo des toriis rouges ! Haaa Todai, génial (je visualise Love Hina là) !

    • On a tous en tête Love Hina quand on parle de Todai ! XD
      Et bien au Japon niveau paysages t’es bien servi aussi ! Bon après plus en sortant des grandes villes par contre ^^ Même si les parcs sont très beaux aussi.

  7. J’envisage sérieusement de vendre quelques organes pour y aller…

    Ahahah j’imagine ce fail « on a presque vu le presque empereur, mais non »! Est-ce que vous étiez bien placées ? Et, vous avez gardé les petits drapeaux quand même ?
    Alors, je connaissais Todai, mais mon esprit avait complètement effacé le fait qu’elle était à Tokyo. Du coup, je ne pensais carrément pas qu’ c’était possible de la visité, mais si un jour je passe par Tokyo (après l’ablation et la vente d’un rein ou deux), vos photos me donnent bien envie d’y faire un saut :)

    • Oui, on était trop bien placées en plus ! Comme on est arrivées super tôt on était juste au deuxième rang sur le trottoir ! Mais bon… XD bien sur on a gardé les drapeaux ;D
      C’est clair que c’est vachement cher le Japon (un petit peu plus cher qu’en France ou à peu près équivalent). Mais en tout cas l’accès à Todai est gratuit mdr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s