Chronique n°259 : An ember in the ashes

An ember in the ashes

Fantasy

Autrice : Sabaa Tahir
Date de parution : 2015
Maison d’édition : Pocket Jeunesse

Quatrième de couverture : Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

/ Attention, cette chronique contient des gros spoils ! Notamment sur les screens de notre lecture commune ! Vous voilà prévenu.e.s ! / 

Disclaimer : déso pour toutes les personnes qui ont aimé le bouquin, parce que ça n’a malheureusement pas été notre cas. Donc si ce livre vous tient à cœur, je vous conseille de ne pas lire cette chronique. Des bisous sur vous. 

J’ai effectué cette lecture avec Kinou, Ploufinette et Chaaaaa. Cette chronique est agrémentée de screenshots de notre conversation sur discord, pour une meilleure immersion dans notre expérience de lecture. (lol). Et puis ça la complète un peu car elle est courte sinon (relol).

Et voici en exclusivité, une nouvelle lecture commune avec la clique des pains aux chocolat de l’apocalypse (aka les meilleures des meilleures, chefs !). Qu’est ce qu’on a ri. Au détriment du livre, oui, mais qu’est ce qu’on a ri quand même. Du coup, aucune de nous n’a aimé, mais ça restera un bon souvenir quand même. Comme quoi, les livres qui nous emballent pas, il faut les lire en LC. ça les rend pas meilleurs, mais presque.

Pourtant au début ça avait pas trop mal commencé, et on était plutôt optimiste. Mais on a rapidement déchanté. Puisque direct on est tombé sur des facilités scénaristiques et un bel ensemble de clichés. Après c’est plutôt bien écrit et ça reste un page turner, mais mon dieu l’histoire et les persos quoi…

euuuuuh ….. gross ?!? jpp du young adult mdr 

On était au bout de notre vie assez régulièrement. Voyez plutôt : (cette histoire de doigts a été un de nos nombreux running gag)

Le personnage principal, une petite madame dont je me souviens plus le nom (Laia, merci les screens de la LC), est à l’image (de la plupart) des héroines YA, insupportable et encore plus insupportable (et teuteu comme ses petons). Oui, y’a plus de respect mes petits potes. On en a gros. Le mec, Elias (ah bah je me souviens de son nom à lui) est gentil mais pas ouf. Tous les deux vont de paires et sont franchement pas doués, mais du coup, c’est rigolo. (mais c’est pas le but, je suppose).

La narration alterne entre des chapitres de son point de vue et des chapitres du point de vue de Laia. On a unanimement préféré les chapitres d’Elias. Les personnages secondaires sont fadasses à souhait, dès qu’ils devenaient intéressant, bim il y a un truc qui venait tout gâcher. Et ils ne servent pas à grand chose. C’est bien miévroux dans la romance, mais il y a des passages assez violents d’autre part.

La richesse des personnages secondaires

Bien (trop) souvent, l’histoire partait un peu dans tous les sens, et on comprenait pas les actions des uns et des autres. Genre les comportements des gens nous ont semblé hautement incongrus et totalement pas crédibles (bonjour la commandantey, oui c’est à toi que je pense, et ferme cette satanée fenêtre, oh !).

La discrétion.

On s’est tapé une grosse barre sur la propension de l’autrice à décrire les gens avec DEUX odeurs à chaque fois. Avec des odeurs qui n’existent pas, parce que ce serait trop facile pour sûr !

On a également beaucoup théorisé (mais la réalité était rarement à la hauteur de notre imagination).

En somme, vous l’avez compris, c’était pas le meilleur livre de l’année. Cependant, malgré tous ses défauts, il se laisse bien lire, et nous avons d’ailleurs toute achevé cette lecture assez facilement (vous verrez que c’est pas forcément le cas pour les autres LC qui ont suivies…), donc franchement il y a pire…. disons qu’on ne lui a juste pas trouvé d’intérêt quelconque. 

~Kara (Kin, Plouf et Cha’)

N’oubliez pas de muscler vos doigts et choisissez bien votre prochain parfum ! (on vous propose quelque chose à base d’épices et de pétrichor…)

16 réflexions sur “Chronique n°259 : An ember in the ashes

  1. Les screens des conversations sur Discord, bon sang que j’ai ri :’)
    Très franchement, malgré tout le bruit qu’il y a eu autour de cette saga, je n’ai jamais vraiment eu envie de m’y plonger, et vos échanges me conforte sur cette idée…
    Je vous souhaite une meilleure LC pour le prochain bouquin xD

  2. Je suis explosée, même si votre lecture est un flop, au moins vous vous êtes tapées des barres (et avez découvert de nouvelles senteurs) xD Je reste curieuse de découvrir cette fameuse saga, le bruit autour m’intrigue…  
    Merciii pour ce partage génial, vous êtes une team de LC de choc !!

  3. Pingback: Chronique n°262 : Red Rising | Plumes de lune

  4. Okay, okay.
    Faut que je me reprenne parce que là je suis écroulée : quelle chronique mes aïeux ! xD Rien que pour le kiff de vivre l’expérience en LC, ça donne envie de tenter … mais pour le reste BAH JE CROIS QU’ON VA EN RESTER LA HEIN, LOL ! C’est pour ça que dans l’immense majorité des cas, j’aime pas la YA : ça sent l’embrouille de trop loin pour être honnête. Et en parlant d’odeurs, vos print screens m’ont tuée. « Le gars il sent le vent ! » … mais whaaaaat the fuuuuuck ?! :’D

    Enfin bref, j’ai ri.
    Beaucoup.
    Recommencez quand vous voulez.

    • mdrrrr bin oui c’est ça, les livres que t’aime pas faut les lire avec d’autres gens qui n’aiment pas non plus comme ça, on peut tous troller ensemble ! J’avoue que ça sent souvent l’embrouille les YA, on tombe trop souvent dans les mêmes clichés là dessus !
      hihihi <3

Répondre à wonderbooks_wonderland Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s