Chronique n°266 : Aurora l’expédition fantastique et l’oiseau de feu

Aurora, l’expédition fantastique et La légende de l’oiseau de feu

Jeunesse, aventure

Autrice : Vashti Hardy
Date de parution : février 2019 (tome 1) & septembre 2020 (tome 2)
Maison d’édition : ♥ Auzou

Quatrième de couverture : Dans un monde imaginaire, les jumeaux Arthur et Maudie apprennent que leur père, célèbre explorateur, a disparu lors d’une expédition au pôle sud. Pour comprendre comment cela a pu arriver, ils décident alors de s’embarquer pour le pôle sud à bord du dirigeable Aurora, piloté par la mystérieuse capitaine Harriet Culpepper. Leur aventure mêlée d’événements fantastiques et de rencontres avec des animaux qui parlent leur permettra de découvrir la vérité sur leurs origines…

Merci beaucoup à Auzou pour l’envoi de ces deux romans, j’en ressors très enchantée ! Raah, qu’est-ce-que c’est cool d’avoir des bons romans jeunesse entre les mains (d’ailleurs, à ce propos, peut-être c’est parce qu’on est maudite du genre mais on arrive bien mieux à les choisir que les romans YA apparemment, vmvs).

Bref, on retrouve l’histoire de deux jumeaux Arthur et Maudie, qui ont à peu près 12 ans (ou 13 je sais plus), dans un monde où on part à la conquête de territoires inexplorés à l’aide de bateaux volants. Des bases un peu cool donc, on est d’accord. Suffit que ça parle de bateau et d’exploration et moi je suis déjà en train de signer l’acte de vente (mais qu’est-ce qu’elle raconte celle-là).

Bon, je le voyais venir comme un paquebot que ça allait être chouette mais j’avais une petite appréhension sur les jumeaux, testant la chose depuis presque 30 ans, ça m’outre toujours un peu les fantasmes et stéréotypes qu’on suscite pour le reste du monde hétérozygote (déso les mecs, la télépathie ça n’existe pas). Mais outre le subtil détail sur le fait que des jumeaux garçon/fille ne sont pas obligés de se ressembler comme deux gouttes d’eau puisque se sont forcément des faux jumeaux (en vrai c’est un gros détail un peu chiant), ça va, on nous épargne les autres clichés, ouf.

Voilà, c’était la seule chose un peu mitigée que j’avais à dire parce que le reste c’est du tonnerre ! Enfin je dis ça mais je suis sûre que je vais trouver quelque chose d’autre à critiquer, ne vous inquiétez pas. La trame de l’histoire est assez ordinaire, il arrive plein de malheurs à nos petits héros qui embarquent pour l’aventure. Au fil de leur périple, ils vont déconstruisent certaines de leurs idées préconçues, se rendre compte de leur valeur, apprendre plein de choses, s’ouvrir sur le monde et se faire les défenseurs des valeurs fortes, tout ça tout ça quoi. Oui nan, c’est très bien hein, mais comme je tombe que sur des bons romans jeunesse en ce moment, je commence à me lasser (c’est complètement faux, continuez à écrire des livres géniaux les gens).

Ici, petite mention sur l’écologie en particulier. Il y a beaucoup de messages plus ou moins subtils qui passent dans ce sens et j’ai beaucoup apprécié qu’on s’intéresse à comment fonctionnent les choses, avec quelle énergie, comment trouver des sources alternatives, pourquoi, etc. D’ailleurs, l’apprentissage et l’ingéniosité (et même ingénierie) sont également mis en avant, les héros expliquent comment marchent les machines ou doivent en construire et c’est un peu comme si on le faisait avec eux. Ça m’a bien éclaté, ça ! (oui je sais pas si je le vends très bien cependant, wsh pas besoin de faire votre école d’ingé là, il suffit de lire les deux tomes d’Aurora et vous saurez construire un kayak volant !)

Et puis ils sont trop mignons là, vraiment. J’ai bien aimé tous les personnages, humains ou animaux (ouep, il y a pas mal d’animaux aussi !) Juste, je trouve que certains sont un peu stéréotypés, comme Felicity, la gentille cuisinière à l’instinct maternel surdéveloppé ou Eudora la méchante très méchante. De manière générale, j’ai trouvé qu’il manquait un petit peu de nuances au niveau des gentils et des méchants. Je vous avais dit que j’allais retrouver des choses sur lesquelles râler.

Bon pour conclure, c’est encore une très chouette découverte qui défend de belles valeurs ! De l’aventure et de l’écologie avec des héros intelligents, ouverts et très attachants ! Je vous conseille donc vivement cette série et je lirai la suite avec joie !

Kin

13 réflexions sur “Chronique n°266 : Aurora l’expédition fantastique et l’oiseau de feu

  1. Ces livres m’intriguent bien et en plus j’aime beaucoup cette maison d’éditions. Est-ce que le second tome à avoir avec l’oiseau de feu que l’on retrouve dans le folklore russe ? Genre est-ce que c’est mentionné à un moment ? Si oui, je serais encore plus curieuse ^^

  2. J’avoue les couvertures me font de l’oeil depuis très longtemps ! XD Mais je voyais très peu d’avis sur ces romans, donc je n’ai pas été plus loin. Mais là, tu donnes carrément envie. J’adore ton passage sur les jumeaux ! lol C’est vrai qu’il y a une curiosité envers les jumeaux surtout les mono. Et donc, tu casses le mythe de la télépathie. Mince ! ;)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s