Chronique n°271 : Binti

Binti

SF

Autrice : Nnedi Okorafor
Date de parution : janvier 2020
Maison d’édition : ActuSF

Quatrième de couverture : Maîtresse harmonisatrice du peuple Himba, Binti est vouée à reprendre la boutique d’astrolabes de son père… Mais l’incroyable don pour les mathématiques de l’adolescente lui ouvre les portes de la prestigieuse université interplanétaire Oomza. Binti embarque sur le Troisième Poisson à l’insu de sa famille. Mais au cours du trajet, les Méduses, ennemies millénaires des humains, abordent le vaisseau pour en massacrer les passagers. Commence alors pour Binti un combat pour sa survie et celle de ceux qui lui sont chers.

Merci aux éditions Actu SF pour cet envoi ! J’avais été attiré par la couverture et le fait que ce soit un space opera mais à part ça, je ne savais pas grand-chose du livre. Ce fut une belle découverte !

On y suit Binti, une jeune terrienne qui quitte sa planète pour rejoindre une célèbre université dans laquelle elle a été acceptée grâce à ses excellents résultats en maths. Ouais, en maths. Et comme tout n’est pas rose, sa famille ne veut pas vraiment qu’elle s’en aille et en chemin elle rencontre quelques embuches.

J’ai été agréablement surprise par le ton du roman, le fond, la forme, ouais un peu tout quoi. En vrai, je m’étais conditionnée à un roman YA avec tous les codes et stéréotypes qu’on y trouve. Ici on en est super loin, et c’est fort appréciable ! Le rythme est lent et il ne se passe finalement pas tant de choses que ça mais on s’y attarde vraiment et le traitement qu’on leur donne est très intéressant. Il y a beaucoup de thèmes qui sont abordés comme le racisme, le stress post-traumatique, l’acceptation de soi, de l’autre…

De manière générale, j’ai apprécié que tout soit traité différemment de ce qu’on a l’habitude de voir. J’ai trouvé que c’était super original. Pas forcément dans ce qui est raconté mais dans comment c’est raconté et qu’est-ce-qui est choisi de raconter (je vous ai perdu ?). On s’attarde sur des aspects diplomatiques ou psychologiques, ça change et c’est bien fait en plus.

L’héroïne a une sorte de pouvoir qui est lié aux mathématiques, c’est un peu chelou et j’ai pas tout pigé mais j’ai trouvé l’idée vachement cool. D’ailleurs, c’est  lié à un don : elle est harmonisatrice. Du coup, il y a un volet négociation / diplomatie / pacification et j’ai trouvé ça très cool de rencontrer ce genre de problématique. Il y a aussi toute la gestion du stress post-traumatique qui est très intéressante et bien souvent complètement ignorée dans les bouquins.

Autre chose que j’ai beaucoup apprécié, la diversité des formes de vie et de pensées parce que c’est un truc qui me soule quand on rencontre des créatures extra-terrestres dans les œuvres de fiction, la plupart du temps elles sont humanoïdes et pensent comme les humains. Ici ce n’est pas le cas, youpi ! Et vive les méduses, uhu.

Pour contrebalancer un peu, il y a un volet religion qui m’a un peu perdue. Je trouve pas que ce soit malvenu ou quoi, juste c’est pas ma sensibilité et même si ça peut être intéressant, ça me met trop souvent mal à l’aise. Du coup, le dernier tiers du bouquin est plus centré dessus et m’a moins passionnée.

Autre chose sur la forme cette fois-ci, il y a souvent des répétitions alors même que le livre est très court. J’ai trouvé ça un peu dommage. Il y a parfois des paragraphes entiers de redites, mais euh pourquoi wesh ?

Sur le style encore, il y a des moments, je comprenais pas ce qu’il se passait. Genre identifier les actions ou les personnages qui les font. Même, il y a des phrases que t’as l’impression qu’elles ne sont pas au bon endroit. Enfin, même si c’était pas trop grave, j’étais parfois un peu perplexe devant mon bouquin. Peut être que ça vient de la traduction, je sais pas.

En résumé, un roman qui change avec des thématiques et des personnages très intéressants. Je vous le conseille !

Kin

12 réflexions sur “Chronique n°271 : Binti

  1. Si ce YA sort un peu de l’ordinaire, pourquoi pas ? En tout cas, je suis intriguée, même si le roman a quelques défauts sur la forme. Décidemment, il faut que je découvre cette autrice !

    • Je me rends compte que c’est une autrice assez connue mais j’en savais rien avant de lire le livre XD en tout cas je te le conseille parce que même avec quelques défauts il vaut le coup selon moi ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s