Chronique n°285 : Anergique

Anergique

Fantasy, Steam Punk, Jeunesse

Autrice : Célia Flaux
Date de parution : janvier 2021
Maison d’édition : Naos

Quatrième de couverture : Angleterre XIXe siècle. Lady Liliana Mayfair est une garde royale, mais aussi une lyne capable de manipuler la magie. Elle et son compagnon Clement partent en Inde sur les traces d’une violeuse d’énergie. Leur unique piste : Amiya, la seule victime à avoir survécu à la tueuse. De Surat à Londres, la traque commence. Mais qui sont véritablement les proies ?

Merci aux éditions ActuSF pour l’envoi ! 

J’ai globalement bien aimé ce roman, que j’ai trouvé très bien construit et abouti. Mais j’avoue que je n’ai pas été plus touchée que ça non plus, car il y a un côté violent et malsain et que de base je préfère les trucs bisounours, moi. C’était un peu trop sombre pour ma sensibilité lol.

Ici, on part enquêter sur les traces d’une meurtrière en Inde, en pleine époque victorienne. L’originalité de ce roman vient du concept de magie développé par l’autrice : bon je schématise, mais concrètement, on a une société divisée en deux castes avec d’un côté les utilisateurs de la magie et de l’autre les producteurs de la magie. Les uns ne peuvent fonctionner sans les autres, enfin surtout les utilisateurs de la magie, qui doivent sans cesse se recharger, boire la magie, sur ceux qui la produisent, sinon ils peuvent mourir de la privation. C’est un besoin vital, en fait. Cette particularité fait que la société est autant complémentaire qu’elle est disparate, car le rapport de force entre les deux côtés n’est pas égal. Du coup, c’est très intéressant à découvrir tout ça, et ça donne beaucoup de profondeur à l’ensemble et ça soulève des problématiques sociétales qui font toujours écho aujourd’hui. Mais j’avoue que malgré tout, je n’ai pas beaucoup accroché à ce concept de la magie, un brin vampirique, qui m’a un peu rebuté.

C’est un peu dommage pour moi, car c’est quand même la partie centrale du roman. D’ailleurs je conseille de lire l’explication de Jean-Laurent Del Socorro en fin de roman, si vous avez un peu de mal à comprendre comment ça marche en commençant votre lecture, car ça explique le concept. Au début du roman, on est mis dans le jus sans trop d’explications, on découvre tout au fur et à mesure, j’étais parfois un peu perdue. Et quand j’ai lu l’explication à la fin, je me suis dit que ça aurait été cool que j’y lise au début presque. Bref. Cette explication est bien trop longue, passons à la suite.

Outre cet aspect, là, j’ai bien accroché au reste du roman. Le rythme est effréné, et c’est une enquête policière et une chasse à l’homme (enfin à la femme) très entraînantes. J’ai lu le roman d’une traite, je n’ai pas trouvé qu’il y avait de temps morts. Au niveau des personnages, on est bien servi avec des personnalités développées et des relations qui évoluent tout au long de l’histoire.

En somme, un roman un peu dur et violent, qui, à travers une enquête effrénée dans un univers victorien aux consonnances magiques, aborde des sujets de société graves et profonds.

~Kara

14 réflexions sur “Chronique n°285 : Anergique

  1. L’aspect sombre ne me dérangerais pas, donc je le garde dans un coin car il me tente pas mal ! Merci pour la découverte :D

  2. J’aime aussi les trucs de bisounours, mais j’ai parfois un faible pour les trucs glauques et violents (tout va bien promis^^). Avec les défauts et les qualités que tu soulignes, peut-être que j’essaierai :)

  3. Je viens de le finir justement ! Comme toi j’ai bien aimé mais y’a des éléments qui m’ont moins séduite. Après ça restait une bonne histoire avec de bonnes idées, c’est déjà pas mal !

  4. Pingback: Anergique – Célia Flaux | OmbreBones

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s