Chronique n°302 : Les énigmes de l’aube – tome 1

Fantasy

Auteur.rice.s : Thomas C.Durand
Date de parution : 2021
Maison d’édition : Actu SF

Résumé : La petite Anyelle découvre qu’elle possède un don. Ce n’est pas une chose inhabituelle dans les Royaumes, à ceci près que le don d’Anyelle, qui lui permet de renforcer la magie des autres, est de nature à causer des troubles et à attiser certaines convoitises. Pour sa propre sécurité, elle doit absolument apprendre à le maîtriser, et donc étudier la magie. Seulement voilà : les écoles ne sont ouvertes qu aux garçons. Commence un périple où Anyelle devra faire ses preuves et trouver sa voie. La tâche n’est pas mince pour une enfant dont le désir d’étudier ne semble résulter que d’une franche envie de faire ce qui lui est interdit.

Kikoo les petits champignons, ça roule ? Tout d’abord merci aux éditions Actu SF pour l’envoi de ce service presse ! A l’origine j’avais tilté sur ce petit livre, car dans le catalogue, c’était marqué (et je cite) qu’il était « hilarant ». J’aime bien les trucs rigolos donc j’ai voulu tester !

Alors verdict ?

C’était une lecture agréable, après je ne suis pas sûre que j’irai jusqu’à dire que c’était hilarant, mais c’est mignon et décalé, au moins !

Donc, on suit les aventures de Anyelle, une petite fille qui a un pouvoir spécial qui lui permet d’amplifier les pouvoirs des autres. Jusqu’ici, rien de très original. Afin d’apprendre à contrôler son pouvoir (qui pourrait être potentiellement dangereux), elle rentre dans une école de sorciers. Toujours pas hyper original. Où elle se fait discriminer parce que c’est une fille et que les filles c’est pas censée faire de la magie. Encore toujours pas hyper original. Bref, vous l’aurez compris, le scénario ne réinvente pas le genre. Ceci étant dit, l’histoire reste agréable à découvrir et l’ensemble se tient bien, l’univers est très onirique et sympathique.

Mais surtout, j’ai bien accroché au style de l’auteur, il y a un petit côté poétique, mais champêtre, m’voyez ? (nan ? ). Bref, c’est trés joli à lire, j’ai bien apprécié ! C’est très simple mais en même temps très travaillé, ça m’a bien embarqué dans l’univers en tout cas.

Et puis les personnages sont tous très attachants. Bien qu’ils restent très « standards », il sont plutôt bien développés et sont assez choupi à suivre. Après, je pense qu’Anyelle a tout de même un potentiel pour devenir rapidement insupportable par la suite, mais peut être me trompe-je, nous verrons bien.

En somme, un joli roman tout doux, tout mignon, mais qui ne sort pas bien des sentiers battus pour le moment. Je pense lire la suite à l’occasion.

Kara

4 réflexions sur “Chronique n°302 : Les énigmes de l’aube – tome 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s