Chronique n°315 : Un peu plus près des étoiles

Autrice et illustratrice : Anne-Fleur Multon et Stéphanie Diglee
Maison d’édition : Poulpe Fictions
Date de parution : mai 2022

Résumé : Ali, Itaï, Azza et Maria habitent chacune aux quatre coins du monde, mais elles partagent une amitié en béton et une chaîne YouTube créative et drôle : Allô Sorcières. Pour Itaï, qui se sent malgré tout un peu seule dans son petit village de Nouvelle-Calédonie, cette rentrée scolaire apporte un nouveau challenge : elle se retrouve à devoir collaborer sur le plus gros projet du semestre avec une totale inconnue, l’angoisse ! Heureusement, elle se rapproche rapidement de sa nouvelle amie Gaïa, qui pourrait même l’aider à se réconcilier avec son île. En effet, les parents de Gaïa font partie d’une association de protection de l’environnement, et Itaï ne va pas tarder à s’engager à leurs côtés contre la construction dévastatrice d’une usine… avec l’aide de ses Sorcières préférées bien sûr !

Coucou, vous avez vuuuuuuuu ? Le troisième tome d’Allo Sorcières est sortiiiiiiiiiiiiii ! C’est la turbo hype ! Merci au fabuleux Poulpe pour cet envoi <3<3.

Bien sûr, c’était une superbe lecture (qui l’eût cru ?) ! Si vous ne connaissez pas cette série, j’avais déjà chroniqué les deux précédents volumes (qu’ils étaient bien pour les lire) par ici. L’histoire tourne autour d’un gang de 4 super copines qui vivent toute sur un côté différent de la terre. Elles forment une chaîne Youtube et ont des réseaux sociaux communs. On suit une fille différente pour chaque tome.

Ici donc, il s’agit d’Itaï qui nous emmène dans son quotidien en Nouvelle Calédonie. Elle s’y sent un peu seule loin de ses méga cop’s et l’ambiance au collège est pas oufouf (euphémisme). Mais ça se chamboule un peu quand il y a une nouvelle qui débarque…

Encore une fois avec les Sorcières, on est embarqué dans des aventures qui tournent autour de thèmes très actuels : harcèlement, urgence climatique, féminisme, tout ça tout ça. C’est giga cool parce que le traitement est tip top et sensible (du moins sur ce que je peux juger) et que ça amène à réfléchir avec beaucoup d’intelligence et de subtilité.

Et puis c’est si joliment tourné, c’est super agréable à lire parce que l’écriture de Anne-Fleur est très belle (ouais je me mets totalement en mode fangirl). C’est délicat et super émouvant. Le livre est assez court et très accessible (on est sur un format pour les jeunes adolescents / collégiens) mais pour autant c’est pas niais ou superficiel hein. Juste ça se lit trop vite et on est triste d’arriver à la fin si rapidement.

Donc encore une pépite pour cette série qui est définitivement une des meilleures que j’ai pu découvrir pour les jeunes lecteurs (mais pour les plus vieux ça marche aussi) ! Je recommande x 8 000 bien entendu.

Kin

6 réflexions sur “Chronique n°315 : Un peu plus près des étoiles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s