Chronique n°316 : Sur les traces du fabuleux trésor breton

Autrice et illustratrice : Vanessa Pontet et Sophie Barocas
Maison d’édition : Poulpe Fictions
Date de parution : juin 2022

Résumé : Faustine est en vacances au manoir de Kerdavid, en pleine campagne bretonne, où son père réalisateur a décidé de tourner un film. Son séjour s’annonce tranquille, entre plage et tournage… jusqu’au moment où elle et Mayeul, un des jeunes acteurs, font la connaissance du fantôme du marquis de Sombreuil, qui hante cette vieille demeure où il est mort trois siècles plus tôt ! Le revenant a besoin d’eux pour une mission importante : retrouver son trésor, enterré dans la région. Mais c’est sans compter sur un autre spectre : celui de Marion du Faouët, une « Robin des bois » bretonne du 18e siècle bien décidée elle aussi à mettre la main sur le pactole ! La course poursuite est lancée !

On revient pour une nouvelle parution chez le Poulpe ! Cette fois-ci on part à l’aventure en Bretagne, du côté de la presqu’île de Quiberon.

Alors j’ai pas le souvenir d’avoir demandé ce titre en SP mais il tombe super bien parce qu’on est parti en vacances dans ce coin là il y a un mois (qu’est-ce-qu’on fait bien les choses).

Dans ce roman, on suit les péripéties de nos deux petits héros : Faustine et Mayeul. Eux aussi, ils vont passer leurs vacances en Bretagne ! (la Bretagne, c’est vachement chouette !) En fait, le papa de Faustine réalise une série historique sur le comte de Sombreuil et du coup, ils vont la tourner en partie dans son manoir… à Quiberon.

Et comme il est question de manoir ET de Bretagne, forcément il se passe des trucs louches à base de légendes et de korrigans. Faustine et Mayeul se font embarquer dans la quête du trésor perdu du fameux comte de Sombreuil pour sauver la série télé du papa.

J’ai beaucoup aimé ce petit roman. Au début, j’ai eu du mal avec Faustine parce qu’elle est un peu énervante mais je pense que c’est fait exprès et après au fur-et-à-mesure on s’habitue et ça passe crème. J’ai bien aimé le fait qu’elle utilise les réseaux sociaux et notamment son compte MOA (genre tiktok ou insta) où elle fait des lives / stories et informe ses abonnés des rebondissements de la recherche du trésor.

Autre bon point, l’aspect “production télévisuelle” puisqu’on est souvent sur un plateau de tournage et ça ajoute un contexte un peu original et intéressant. En plus, le roman est découpé en séquence puis en chapitres, c’est un petit clin d’œil sympa.

Et enfin, l’aspect historique : on nous apprend beaucoup sur le comte de Sombreuil qui se battait pour ses idéaux royalistes juste après la révolution (c’était pas l’idée du siècle). Et d’ailleurs, il avait vraiment paumé son trésor.

Donc en somme, une très bonne note pour ce petit roman d’aventures et de fantômes qui tournent autour de faits historiques de notre chère Bretagne. C’est validé !

Kin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s