16

Limoges : Zoo et Aquarium (des petits et des grands animaux)

Hello les haricots ! Vous survivez à la chaleur ? Nous difficilement mais on fait avec. Pour vous changer les idées, on vous a concocté des petites activités sympas à faire si jamais vous vous retrouvez à Limoges un jour par inadvertance (ça peut aussi être une décision calculée). Aujourd’hui, on va donc vous causer du Zoo du Reynou et de l’Aquarium de Limoges ! Yay ! Donc si tu n’aimes pas les animaux, je te propose d’aller voir un autre article (celui là par exemple). Allez, c’est parti let’s go (allons-y les amis) !

Spoiler alert : cet article va envoyer du cute. Mais genre du bon gros cute des familles, quoi. voilà, bisous !

Le zoo du Reynou

Disclaimer : notre visite date de 2016 (oui les meufs font encore un article sur un truc qu’elles ont fait il y a dix ans), certaines infos sont donc peut être un chouïa outdated (on est des blogueuses soooo à la pointe de l’information que voulez vous).

Le zoo se trouve au sud de Limoges entre les villes de Boisseuil et Le Vigen. Sur place, on y retrouve 600 animaux et espèces du monde entier. Voilà pour le petit topo, en avant pour la visite !

Le jour de notre visite il faisait grave moche, je sais pas si ya une corrélation à faire mais il n’y avait pas beaucoup de visiteurs et du coup on était très tranquille c’était agréable. Le site ne paie pas de mine, c’est un peu un trou perdu (lol) mais il recèle de jolies choses une fois qu’on est à l’intérieur. Et notamment des pandas roux. Je dis ça, je dis rien.

En plus ya un château au milieu, et plusieurs installations se trouvent de fait, dans des vieux bâtiments et dépendances dudit château. Je me souviens notamment des chauve-souris et des chouettes qui étaient vachement cool.

Pour faire le tour complet du parc il faut se dépenser un peu car certaines prairies sont très grandes (pour les animaux de la savane par exemple) et on peut faire tout le tour de l’enclos. Parmi les enclos qui m’ont marquée, il y a aussi celui des cochons d’Inde qui était tout aménagé de façon trop cute et originale (mais j’ai pas de photo alors va falloir l’imaginer).

Niveau animations, vous pouvez assister aux repas des animaux à différentes heures de la journée.

En somme, c’est un zoo qui paye pas trop de mine mais qui nous a bien plu parce qu’on y voit bien les animaux (et ils n’ont pas l’air malheureux) et qu’il y a une petite ambiance à la bonne franquette qu’est très appréciable !

L’aquarium de Limoges

Il se trouve en plein centre ville, juste en face de la mairie. Il est installé dans un ancien réservoir d’eau de la ville, le lieu en lui-même a déjà toute une histoire ! On vous conseille de lever la tête et d’observer le bâtiment pendant votre visite, les voûtes sont assez jolies.

En lui-même l’aquarium n’est pas immense mais le parcours est bien aménagé et surtout le décor est top ! Ça reprend les ambiances d’un sous-marin et c’est plutôt bien fait ! On a beaucoup aimé la mise en scène.

Le parcours est agrémenté de supports numériques (tablettes) qui présentent les différentes espèces des aquariums. Certaines installations d’aquarium sont aussi très originales et ludiques comme les micropoissons qu’on regarde à la loupe, ou l’encéphalogramme du bassin des anguilles avec la captation des émissions électriques, les bacs sensoriels avec les poissons mangeurs de peaux et les carpes koï,…. Les enclos des tortues et des caïmans sont aussi très jolis. La scénographie était donc plutôt réussie pour l’ensemble du parcours !

Sinon, les aquariums grands et propres (mais en vrai j’y connais rien, alors je peux pas trop dire lol). En plus de tous ça, l’aquarium propose aussi des activités pour ses visiteurs : repas des animaux (ça dure 3min mais c’est toujours sympa), ou des parcours à thème (on y a fait un questionnaire pokémon par exemple (hé, on se refait pas hein)).

Le prix du billet reste raisonnable (9€), on y a passé environ 2 heures (en prenant biiiiien notre temps).

Une seconde visite qui est également très sympa, on a été agréablement surprise par le cadre et la qualité des décors et des aquariums.

Kara et Kin

Publicités
48

Le SLPJ (Montreuil)

Hello les loulous ! Début décembre nous sommes retournées à MONTREUUUUIIIIL, le fameux salon de la littérature et presse jeunesse. L’année dernière, ça avait été dantesque alors on a décidé de rebelotter cette année aussi. On avait surtout programmé de revoir et squatter les copines tout le weekend (et ça s’est tout à fait passé comme ça). Here we go !

Lire la suite

18

Aubusson tisse Tolkien

Bonjour les hobbits  ! Le weekend dernier (qui ne sera certainement plus « le weekend dernier » à la date effective de publication de cet article, mais passons), nous nous sommes rendues, en bonne et due forme à Aubusson, petite bourgade de quelques 3 500 âmes située au fin fond de la France (c’est-à-dire en Creuse lol), pour y visiter la Cité Internationale de la Tapisserie. Je vous vois tout de suite venir avec vos  « ouah ils se la pète à Aubu-truc avec leur ‘cité internationale gnagnagna’ « , mais en fait sachez qu’ils ont bien raison puisque l’art de la tapisserie d’Aubusson a été inscrit en 2009 à la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco. Ah, ça vous en bouche un coin, hein.

Mais alors pourquoi a-t-on, d’un coup d’un seul, décidé de filer à Aubusson ? Et bien parce qu’ils sont en train de faire quatorze tapisseries issues de l’univers de Tolkien pardi !

Lire la suite

18

Une journée à Moulins : le CNCS et le MIJ

Hello, hello ! Ca faisait longtemps que nous n’avions pas posté dans la catégorie « Sortie », nous revoilà donc pour un article consacré à deux musées et deux expositions : le centre national du costume de scène et le musée de l’illustration jeunesse, tout ça dans la très chouette ville de Moulins, c’est parti !

Commençons par le CNCS, si vous le voulez bien. C’est un musée qu’on a visité plusieurs fois lors de diverses expositions. Il possède une petite exposition permanente sur Rudolf Noureev, un fameux danseur, mais l’espace le plus grand est réservé aux expos temporaires. Nous y avions vu celle sur Christian Lacroix, une sur le thème des Insolites  et une autre mais je me souviens plus sur quoi. Breeeef, celle qu’on a vu cet été est consacrée aux Contes de fées. De quoi nous enchanter, n’est-ce-pas !

Lire la suite

49

Les imaginales 2018

Nous sommes retournées aux Imaginaaaaaaaaales ! On a repris notre superteam (aka les Hobbits-1) de l’année dernière et on a reposé nos valises au même camping pour passer deux jours et demi à Epinal et explorer sa bibliothèque municipale, ses zones industrielles et son Burger King. Youpi, youpi, youpi. Voici donc le récit de notre périple, détaillé en trois points distincts. Voyez plutôt :

(oui, bon, vous verrez, mais après ce gif fort à propos de notre état d’esprit en partant pour les Imaginales).

Lire la suite

46

Montreuiiiiiiiiiiiiiil (SLPJ)

Salut ! On vous l’avez annoncé il y a peu (au pays des Limousines), nous avons assisté au salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, qui s’est déroulé la première semaine de décembre. Joie et félicité ! Ca faisait un petit moment qu’on y était pas allé (la distance, le travail, la flemme, tout ça tout ça) et on a remédié à ça pour l’édition 2017. Grand bien nous en a pris (sauf qu’on est toutes les deux malades maintenant). Bref, on va vous raconter un peu tout ça.

Lire la suite

32

La foire du livre de Brive

Hello evribody, samedi dernier, nous sommes allées pour la première fois à la foire du livre de Brive. C’est un méga gros salon du livre (en fait, il est pas si gros mais il pèse m’voyez, genre c’est le deuxième salon après Livre Paris). Et comme c’est à côté de chez nous, on avait envie d’aller y faire un tour depuis quelques années. Après avoir enfin pris la Limousine par les cornes, on peut maintenant vous le dire : c’était sympa, mais pas folichon.

La-dite Limousine

La joie suprême de la journée, c’est qu’on était pas seules dans ce périple (enfin, on est déjà forcément deux mais vous avez compris), notre chère Sphinxou était de la partie ! Et ça a rendu la journée absolument dantesque. (En passant, une pensée émue pour la Récolteuse, qui, perdue dans sa campagne, n’a pas pu nous rejoindre).

Lire la suite