Chronique n°133 : Sous le soleil de cendres

Sous le soleil de cendres

Science-fiction

Auteur : Claire et Robert Belmas
Date de parution : septembre 2017
Maison d’édition : Scrineo

Quatrième de couverture : « Entre utopie et dystopie, un grand roman d’aventures avec un personnage féminin fort, courageux et indépendant. XXIIIe siècle. Après des années de guerres et de catastrophes climatiques qui ont décimé l’humanité, l’Instance, une société pacifique fondée sur des notions d’humanisme et d’écologie, a vu le jour. La criminalité n’y existe pas, aussi lorsque quatre éminents scientifiques sont assassinés en Haute-Occitanie, l’Instance mandate sa meilleure enquêtrice, Lyla Tran-Dinh. La jeune femme constate rapidement des tensions inhabituelles au sein de la communauté… Cela a-t-il un rapport avec l’apparition inexpliquée d’un Soleil de Cendres dans le ciel ? Lyla est loin de soupçonner les abîmes vertigineux qui vont s’ouvrir sous ses pieds… Elle n’a pas de pistes sérieuses. Sur qui peut-elle s’appuyer ? Sur Erad Guzlan, un ami de son père, sur Janet Estevan, son assistante ? En Haute-Occitanie, le cauchemar ne fait que commencer !»

Merci aux éditions Scrineo pour cet envoi ! Alors… par où commencer… ? En fait, je ressors mitigée de cette lecture, elle ne m’a pas vraiment convaincue.

En premier lieu, j’ai eu du mal à rentrer dedans. Je n’ai pas trouvé les personnages très attachants et je suis restée sur le carreau. Pourtant l’écriture est fluide et les pages s’enchaînent bien. Mais bon, j’ai pas aimé le personnage principal, ni les personnages secondaires, que j’ai trouvé trop froids et détachés. Donc, vous avouerez que ça aide pas.

Ensuite, l’intrigue. Je pense que c’est ça qui m’a le plus porté peine (oui j’utilise les expressions de ma grand-mère). Il y a trop de retournements de situations pour moi, ça se disperse partout et après, moi, je suis pommée.

Hum… je suis perplexe

Pourtant, j’aimais bien le pitch de départ (vendu par la 4ème de couv, qui plus est) : notre héroïne doit élucider une enquête au sein d’un univers plutôt post-apo en mode dystopique (ou utopique, je sais pas faire la différence lol). Ça partait plutôt bien et ça se mettait en place tranquilou sans pression. Donc j’ai été enthousiasmée… pendant environ 30 pages. Là, boom y’a un retournement de situation (le premier d’une longue série) qui, et bien … retourne la situation (#captainObvious).

A partir de ce moment-là, l’évolution de l’intrigue m’a moyen emballée, faut dire que je ne m’attendais pas à suivre une trame aussi versatile. Surtout qu’au final, ça finit un peu par partir en cacahuète sur fond de multivers et d’ermite prophétique, et pour le coup, j’ai pas du tout accroché à ce développement.

Par contre, j’ai bien aimé l’univers du roman. C’est très bien construit et y’a plein de bonnes idées. Si j’ai bien compris le prologue, le livre devait à l’origine s’inscrire dans une démarche plus globale, avec d’autres livres écrits par d’autres auteurs qui seraient venus s’axer autour du même univers. C’est vrai que le background a de quoi être exploité sur plusieurs histoires. Et puis ça se passe en France, et en Occitanie de surcroît (je vous conseille d’ailleurs de vous représenter tous les personnages parler avec un petit accent chantant du sud).

En bref, une histoire qui ne m’a pas trop emballée, mais un univers riche et intéressant à explorer. Donc, un avis mitigé cochon d’Inde. 

~Kara

Publicités

15 réflexions sur “Chronique n°133 : Sous le soleil de cendres

  1. Wow comment il est trop chou ton gif!!!!!!!!!!! lol
    Je ne connaissais pas. Dommage que le résultat ne soit pas aussi prometteur que la quatrième de couverture :-(
    Par contre je suis très intriguée par tant de retournements de situations car j’aime bien lorsqu’un livre me mène par le bout du nez :-) mais peut-être que trop c’est trop…
    Même si ton avis est mitigé merci de la découverte, d’autant que tu as piqué ma curiosité! :-)

  2. Je savais qu’il ne fallait pas que j’aille lire ton avis avant que je ne lise le livre :D J’ai trop peur de ne pas accrocher non plus pour tout ce que tu dis ! Et ce n’est pas la première critique de ce livre qui est mitigée ^^

  3. Ca m’intéresse (surtout parce que ça se passe en France) mais j’accorde aussi une grande importance aux développement des personnages donc s’ils sont trop distants ça va être très dur de lire cette histoire.

  4. Mince, j’ai aussi reçu ce roman, je ne vais pas être pressée de le lire maintenant que je connais ton avis xD Dommage que l’histoire ne se développe pas comme tu l’aurais voulu … Bon on verra bien ce que ça donne pour moi ;)

  5. Article très intéressant, j’aime beaucoup m’imaginer l’accent du sud que je trouve vraiment chou :)

    Je le lirai peut-être même s’il ne me donne pas plus envie que ça (les multi retournements de situation c’est pas ma tasse de thé)

  6. Haa frustration ! Le pitch m’avait bien emballé aussi mais alors je n’aime pas du tout quand ça part complet en cacahuète et encore plus toutes les 5 minutes. Dammit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s