Chronique n°210 : La Geste de Gurdil

La Geste de Gurdil

Fantasy

Auteur.trice : John Lang, Gabriel Féraud, illustrations par Guillaume Albin
Date de parution : avril 2018
Maison d’édition : Le Grimoire

Quatrième de couv : « Voici l’histoire d’un Nain capable de courir vite et de voyager loin. Dans son épopée formidable nous le suivrons, une bière à la main… »

Hello mes petits nazguls en tong ! Bien ou bien ?

Pour commémorer la période des Imaginales, j’ai ressorti un roman que j’y avais acheté l’année dernière, La geste de Gurdil (genre, la meuf fait genre elle est organisée, alors qu’en vrai, ça c’est fait tout à fait par hasard). Et du coup j’ai une dédicace trop belle dedans ! (mais vous la verrez pas, je l’ai pas prise en photo lol).

Ce roman est issu de l’univers de Naheulbeuk, un univers qu’on connaît déjà plutôt bien (c’est culte quoi !). Et là, c’est un peu spécifique parce que c’est une sorte d’histoire dont vous êtes le héros mais en mode jdr avec dés en gros. Pour ceux qui sont paumés et qui ont fait une drôle de tête à l’évocation de « jdr » (inutile de vous cacher, je vous ai vu. Je vois tout. TOUT.), ça veut dire jeu de rôle. Vouala, vouala. Après si vous savez pas ce que c’est qu’un jeu de rôle, je peux plus rien pour vous.

Ce livre est donc interactif puisque le lecteur va pouvoir influer sur l’histoire en fonction de ses choix et surtout en fonction de sa chance aux dés. Ca marche comme un livre dont on est le héros, avec une navigation entre différents paragraphes et entre les différentes pages du bouquin. La lecture n’est pas linéaire, vous allez vous promener d’une page à l’autre en fonction du cheminement que vous allez suivre. En plus des choix à faire, il va y avoir des épreuves à passer, exactement comme dans un jeu de rôle. C’est là qu’interviennent les dés, quand il va vous falloir combattre un gros mille pattes tout moche ou quand vous allez devoir tester votre charisme (légendaire lol) sur des créatures qu’il va falloir convaincre. En fonction de vos réussites (ou échecs, mais c’est pas qu’on doute de vos capacités, hein), le roman redirige de paragraphe en paragraphe, jusqu’à la mort (oui, il existe un certain nombre de façon différentes de mourir dans ce bouquin). Mais vous pouvez aussi vous en sortir vivant (plus rarement, lol).

Bref, dans les faits, j’ai bien aimé cette interactivité, même si je n’ai pas toujours lancé les dés (j’ai même pas d’excuse, la faute à la flemme lol). Après, une fois que j’étais arrivée à la fin de mon aventure, je me suis rendue compte que j’avais pas vu plein de trucs, du coup j’ai testé plusieurs chemins différents, histoire de profiter un peu de toutes les options disponibles (ou de rentabiliser le livre << ceci est un commentaire sooo role play en vrai) 

Pour les familiers de Naheulbeuk ce roman raconte l’histoire de Gurdil et… oui, c’est comme dans la chanson ! C’est grave du fan service, on est d’accord, mais c’est surtout graaaaaaave cooooooooool ! En plus, on a une mule ! (Josy 4ever♥) L’histoire était top, c’est une vraie aventure de jeu de rôle, je me suis bien amusée. Et puis bien sur on retrouve l’humour caractéristique de l’univers alors c’était top top moumoute ! Bon par contre, la lecture est pas toujours facilité (du fait que ce soit pas linéaire et que tu aies à réfléchir/agir de temps en temps) ce qui fait qu’il faut être un minimum concentré pour le lire (déjà, simplement pour se souvenir des numéros des différents paragraphes où il faut aller lol).

Ah oui et le livre est plutôt joli en lui-même et en plus y’a plein d’illustrations ! et ça c’est cool ! (on approuve).

En bref, un bon livre jeu qui plaira à coup sur à tous les férus d’aventures et de jeu de rôle (enfin, sauf si vous êtes un elfe).

Kara

16 réflexions sur “Chronique n°210 : La Geste de Gurdil

  1. Pourquoi tu remues le couteau dans la plaie des Imaginales ? :'( :'( :'( :'(
    Bon sinon j’aime Le donjon de Naheulbeuk en BD (je connais pas les audios, mais de toute façon j’aime pas faire comme tout le monde), et John Lang est marrant, donc je valide et pourquoi pas si un jour je tombe dessus ! (le livre pas John Lang)
    Par contre comme toi j’ai peur d’être un peu team feignasse niveau lancer de dés.

    • X’D ouais il faut avoir une certaine motivation pour s’en tenir au lancés de des et tous les faire. Comme je lis souvent dans mon lit, ça roule moins bien les des sur le matelas, c’est pour ça que ça m’a gavé (lol)

  2. Nous soooommes les nains sous la montagne ! On creuse le jour on boit la nuit ! Et on aime pas ceux d’la surface (Et là on tape pas) x)
    Bref ça a l’air méga trop bien ! Et en plus avec une dédicace de John quoi, trop la classe.
    Bisooooous (et je ne doute jamais de ton charisme hé ♥)

  3. Slagadogue mon frère !
    C’est qui qui a la chanson en tête maintenant ? C’est bibi !
    Rhaaa ça m’a l’air tellement drôle comme expérience. <3 Le donjon c'est toute mon adolescence.
    …les Iiiiimaaaagiiinaaleuh bouhou c'est terminé, je veux y retourner ! Ouiiiin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s