Chronique n°216 : La confrérie des téméraires

La confrérie des Téméraires

Aventure, énigmes

Auteure : Floriane Turmeau
Date de parution : 14 février 2019
Maison d’édition : Poulpe Fictions

Quatrième de couverture : « Ça y est, c’est la rentrée en sixième pour les jumeaux Alix et Théo, qui découvrent le collège de leur petit village d’Aimange. Tout se déroule parfaitement, à une exception près : quelqu’un a cambriolé le casier de Théo et y a laissé un message. Si le jeune homme veut récupérer ses affaires, il devra accomplir une mission pour le compte de l’énigmatique « Confrérie des Téméraires »… Aussitôt, Alix vole au secours de son frère et tous deux se lancent dans une enquête mystérieuse, qui dépassera de loin le cadre du collège. Une enquête à suspense accompagnée, à chaque moment crucial, de jeux à résoudre par le lecteur ! Un vrai défi à relever !« 

Hello guys ! On retrouve avec joie Poulpe Fictions aujourd’hui pour vous parler d’un joli petit bouquin : la Confrérie des Téméraires. Alors on dit merci aux Poulpes pour cet envoi et en avant pour la chronique !

A l’unanimité de nous deux, on a trouvé ce livre carrément sympa. C’est un roman-jeu, ça veut dire que y’a des jeux à l’intérieur du roman (on est toujours à la pointe en terme d’explications #CaptainObvious). Ce ne sont pas des jeux très compliqués mais ils s’intègrent parfaitement au fil de la lecture. Par exemple, dans le premier jeu, il faut trouver un objet intrus dans une image. Ce ne sont pas vraiment des énigmes mais bien des petits jeux qui font certes parfois appel à une certaine logique, mais qui restent relativement légers et qui vont pas vous prendre la tête pendant 1500 ans, quoi. En même temps, c’est un livre qui cible principalement les enfants, donc ce serait mal venu s’il fallait avoir bac+18 pour le résoudre.

Ces éléments ne viennent pas parasiter l’histoire, ils viennent juste l’enrichir sans pour autant faire une cassure dans la lecture. Pour ceux qui connaissent, on avait un peu l’impression d’être dans un un jeu vidéo d’objets cachés (ça reprend aussi le principe « d’où est Charlie ? »). Il est souvent question de retrouver des objets ou des trucs (mais pas que !). Comme nous, on adore les jeux d’objets cachés (#péchémignon) et ben, ça nous a bien fait kiffer.

Niveau histoire, c’est assez choupi. Les personnages sont mignons (quoique Alix est assez insupportable faut bien avouer), mais on suit avec plaisir leur aventures pour tenter de résoudre le mystère qui entoure le collège. Le style est très efficace, on se fait rapidement emporter par l’histoire et le livre se dévore assez vite. Par contre, niveau crédibilité de certains trucs, c’est assez bof, rien que le constat de départ, on a pas forcément bien compris à quel moment les enfants pensent que c’est plus logique de ne pas prévenir les grandes personnes. Mais bon, passons, sinon il y aurait pas d’histoire ! (et puis, c’est comme ça dans 90% des romans jeunesse n’est-ce-pas). Il y a quelques raccourcis et somme toute, la résolution des problèmes est parfois un peu facile (et puis on ligote pas les gens comme ça, enfin !) mais dans l’ensemble c’était fort cool.

En somme un bon roman jeunesse d’aventure, c’est frais et dynamique. Et surtout y’a plein de jeux d’objets cachés dedans, alors c’est cool. On lira la suite avec plaisir.

~Kara&Kin

Publicités

10 réflexions sur “Chronique n°216 : La confrérie des téméraires

  1. C’est chouette les objets cachés et des petits jeux!
    Je crois qu’à partir du moment où tu lis un livre d’aventures jeunesse, tu dois savoir que les adultes ne servent pas à grand chose, à part peut-être à la fin :p
    Quand je repense à mes idoles d’enfance il n’y a pas trop de « grandes personnes » genre Club des 5, Clan des 7, les Castor, Alice Détective ou Fantomette… (oui j’ai 53 ans bien tassé je sais)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s