Chronique n°215 : L’assassin du Marais

L’assassin du Marais

Policier, fantastique

Auteure : Catherine Cuenca
Date de parution :  mai 2019
Maison d’édition : Scrineo

Quatrième de couverture : « 1849. C’est une première dans l’histoire : une femme se présente aux élections législatives de Paris. Mais cette affaire politique inédite déplaît profondément à un mystérieux individu. Des femmes, toutes indépendantes, sont retrouvées sans vie. Un seul mode opératoire : la strangulation. Un seul motif : la haine. Dans un climat de peur, Julie Paupelier s’inquiète de la disparition de son amie. Elle ne peut compter que sur elle-même : la police et les journaux se fichent des femmes. Son enquête l’amènera cependant à croiser la route d’étranges personnages. Qui aurait pensé qu’elle en viendrait à frayer avec un journaliste sexiste, une mystérieuse spirite et un membre de cette police si indifférente ?« 

Bien le bonjour les loulous !

On se retrouve pour un nouveau titre de Scrineo (merci les coupains !), une enquête policière à tambour battant dans le Paris de la fin du 19e siècle (comme cette expression). Et ben franchement c’était bien cool ! J’ai été très emballée par cette lecture.

Ici, on suit plusieurs personnages qui vont se retrouver mêlés de près plus que de loin à une série de meurtres qui se déroule dans le Marais (c’est un quartier hipster de Paris, pas un endroit plein d’eau croupie et de moustiques) (c’est pas forcément évident quand on connait pas, ho). Le but ultime de nos protagonistes étant, bien évidemment, d’arrêter le méchant avant qu’il ne fasse d’autres victimes.

J’ai trouvé le contexte particulièrement intéressant et très bien décrit : c’est le début de la lutte pour l’égalité des sexes et c’est pas franchement joyeux joyeux tous les jours. Ça donne aussi un peu le tournis quand on pense que c’était comme ça à l’époque (et que sur certains côté, ça a pas énormément évolué). Donc, j’ai été touchée par cette partie de l’histoire. L’ambiance est très bien retranscrite, et les détails rendent l’ensemble très cohérent. Et puis, j’ai bien apprécié que quelques biographies de féministes (qu’on retrouve au sein du livre d’ailleurs) soient ajoutées en annexes à la fin du bouquin. Thumbs up donc !

Ensuite, j’ai bien accroché aux personnages. Chacun a sa personnalité, et ils sont tous plutôt bien développés au fil du roman.

J’ai aussi trouvé que l’histoire était rondement menée, c’est un vrai page-turner, il est difficile à lâcher ! Il y a plein de rebondissements dans l’enquête (certains qu’on voit un peu venir et d’autres moins) et je me suis laissée emporter par les événements.

J’ai aussi bien aimé le fait qu’il y ait un peu de fantastique (une des héroïnes est une psychopompe (et oui, je ressors ce mot depuis Afterworld )). Je ne m’y attendais pas franchement en commençant le bouquin (parce que je lis les derrières de couv en diagonal lol), mais ça reste léger et ça s’intègre très bien au reste. Au final ça apporte un petit quelque chose en plus qui m’a bien bottée.

En somme, j’ai beaucoup aimé cette enquête policière, le rythme est haletant, le contexte historique particulière intéressant et l’ensemble est très bien écrit. Je conseille ! Si il y a une suite (ce qui est possible vu comment ça se finit), je la lirai :)

~Kara

Publicités

16 réflexions sur “Chronique n°215 : L’assassin du Marais

  1. Pingback: #PartageTaVeille | 18/06/2019 – Les miscellanées d'Usva

  2. Huu mais ça a l’air carrément trop cool toussa !
    J’aime beaucoup ta précision sur le Marais, c’est vrai que quand on connaît on se pose plus la question, mais ça peut induire en erreur x)
    Des bisoooous !

  3. Pingback: L’assassin du marais – Catherine Cuenca | ☆ L'heure de lire ☆

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s