Chronique n°261 : L’école des rêves

L’école des rêves

Jeunesse

Auteur : Paul Ivoire
Date de parution : juin 2020
Maison d’édition : Poulpe Fictions

Quatrième de couverture : Loin au-dessus de nos têtes, par delà les nuages, se trouve le monde d’Evêria, où sont fabriqués les songes des humains. À dix ans, le jeune Kimlan fait son entrée dans la prestigieuse école des rêves. Il y découvre les combats d’Imagination, les voyages à travers les tableaux, et fait la rencontre de drôles de créatures. Son but : obtenir sa première comète afin de rejoindre l’incroyable Atelier des Mille et un Songes. Les leçons du maître des Cauchemars le mettent cependant en difficulté. Est-ce à cause de ce curieux pouvoir dont parlent les Anciens ? Et quelles sont ces mystérieuses chauves-souris qui envahissent les couloirs de l’école ?

Merci au Poulpe pour cette nouvelle lecture ! Comme d’hab avec cette collection on y va les yeux fermés ! Et ça tombe bien pour cette fois puisqu’on parle de rêve et de cauchemars héhé. Et bien sûr, c’était top !

Pour resituer, on suit les aventures d’un jeune garçon issu d’un univers parallèle, Kimlan qui rentre à l’école des rêves, une école où on apprend à créer des rêves et des cauchemars pour les Terriens.

J’ai beaucoup aimé le ton de ce petit roman, on a souvent l’impression d’être dans un cadavre exquis et c’est tout à fait génial. Ce qui est assez pertinent vu qu’il est principalement question de rêve, il y a des trucs complètement what the fuck, c’est drôle. Mais je trouve que ça se tasse un peu au fil du bouquin et c’est un peu dommage ou alors c’est qu’on s’habitue peut-être.

Notre petit héros voyage donc dans la gueule d’un crocodile pour aller à l’école des rêves qui se situe dans un château de Chambord alternatif ! How cool is that ?? Bien trop wesh. Je suis tellement jalouse, j’aurais trop aimé étudier à Chambord moi ! Bref, ça m’a grave envoyé du rêve ça !

Pendant son apprentissage, il va développer quelques amitiés avec ses petits camarades et faire face à des petits problèmes d’ordre scolaire. Ce premier tome met surtout en place le fonctionnement de l’académie et sert à introduire les personnages. En cela, je l’ai trouvé un peu léger, j’aurais aimé que l’intrigue soit un peu plus fouillée et qu’il y ait une résolution à la fin. Là, ce n’est pas le cas.

Les personnages sont sympathiques mais relativement stéréotypés. Genre notre héros est très craintif, pas sûr de lui, on a des jumelles un peu fofolles (mais qu’on ne voit pas beaucoup au final), et deux vilains camarades bizuteurs. J’ai cependant apprécié le sens que prennent les choses et comment se développent les amitiés (enfin même si on reste un peu en surface à mon goût).

En définitive donc, un joli premier tome dont j’ai beaucoup aimé l’écriture qui tombe un peu dans l’absurde (mais gentiment). Par contre, je trouve qu’il ne rentre pas assez dans le fond des choses et qu’on reste un peu sur notre faim. A voir par la suite, je pense que c’est très prometteur !

Kin

8 réflexions sur “Chronique n°261 : L’école des rêves

  1. Une histoire avec des rêves, ça ne peut que me plaire mais je vais attendre que la suite sorte pour voir si ça vaut la peine car le manque d’approfondissement va probablement me déranger. À voir :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s