Chronique n°262 : Red Rising

Red Rising

Science-fiction

Auteur : Pierce Brown
ate de parution : 2015
Maison d’édition : Hachette

Quatrième de couverture :Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir. Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature. Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

/ Attention spoils dans les screens ! (ne les lisez pas si vous ne voulez pas vous fendre la poire). / 

Coucou les poulets et poulettes ! On a refait une lecture commune avec le gang des pains au choco de l’apo (à savoir Plouf et Cha‘), joiiiiie ! Retour également du disclaimer : on a pas aimé, ne viendez pas y lire si vous tenez à ce livre !! Bisous. (En vrai, la chronique est vraiment négative mais c’est notre avis et on vous encourage à avoir le votre, même différent !).

Du pipi. C’est tout ce que l’on retient de ce livre. C’était mauvais. L’histoire, le héros, le style, … on a rien aimé dans cette lecture. Comme pour An Ember in the ashes, nous avons fait cette LC avec la crème de la crème (wsh les meufs) et on a aussi beaucoup rigolé. Au détriment du bouquin. Oui, encore. On est des thugs, kestuveux.

C’est donc le retour des screens discordiens en folie !

Commençons par le commencement. C’est à dire la page 1. C’est à dire une remarque sexiste direct dans ta tronche. OKLM. Et je suis sûre que c’est pas le seul problème éthique ou social de l’histoire. Mais comme à un moment on ne lisait plus qu’en diagonale, j’ai pas tout noté.

(Autre) Premier point négatif à l’horizon : le style d’écriture. Pourtant on a mis un moment avant de comprendre que c’était ça qui nous rendait chafouine. Mais quand Plouf a mis son doigt (musclé) dessus, ça a fait tilt dans toutes nos têtes. C’est pauvre. Et répétitif. Et pauvre. Genre : sujet + verbe. C’est hyper détaché. « Il fait pipi dans sa combinaison ». (oui, c’est un peu le thème sous-jacent du livre, le pipi). Et vraiment, les descriptions, les événements, les personnages, tout est écrit de la même manière, sans modulation, sans émotion, sans … rien. (à part du pipi, si vous avez suivi). Ce qui fait qu’on a pas du tout accroché au bouquin.

Donc passons à l’histoire. Pouah, j’ai même pas envie d’écrire de truc dessus tellement ça me porte peine. Bah, c’était pas ouf. Et prévisible. Et pas ouf. Et prévisible en plus. Et violent pour rien. Et pas ouf. Et c’est loooooong ! Est ce qu’on a dit que c’était long ? Parce que ça l’est. Ils tournent en rond pendant des plombes… ça met 3000 ans à commencer… bref, c’était ennuyant et pas intéressant. Et pas ouf. (vous connaissez le comique de répétition ?)

Les personnages sont insupportables. On a continuellement envie de leur taper la tête contre des murs en béton.

A un moment, nous avons perdu Plouf’, qui a rendu les armes de désespoir. (on t’oublie pas poulette, toujours dans notre cœur).

allégorie des cris de détresse d’un animal à l’agonie

Pour conclure, vous avez donc compris que c’était pas méga la fête au village avec cette lecture et qu’on s’est un peu tapé la tête contre les murs. Pas pour nous du tout. Par là, la chronique très positive de notre amie Emma, pour nuancer notre propos !

~Kara (Kin, Cha’ et Plouf)

24 réflexions sur “Chronique n°262 : Red Rising

  1. C’est carrément dingue xD on dirait que vous n’avez pas lu le même roman qu’Emma o.o j’ai bien aimé ce type de chronique en tout cas c’est mon côté un peu sadique xD pas un roman pour moi en tout cas.

  2. Une chronique très drôle, comme d’hab j’ai envie d’te dire !
    En tout cas ça me donne sacrément pas envie de lire ce bouquin. J’ai du mal à voir comment la pisse peut etre le sujet central de ce livre en en lisant le synops, ca doit etre surprenant la première fois que tu comprends qu’on va te parler principalement de ca !
    Du coup je pensais que la première phrase « Du pipi. » servait à désigner ce qu’était le livre mais non, c’est carrément le thème ! Meme si vu la chronique j’imagine que dire que c’était de la pisse d’anesse ca fait quand meme sens :P

    • Cimer Alberte
      Ah nan mais direct genre il parle de pipi dans la première phrase (peut être même avant de dire qu’il pleure comme une fille lol). Ca nous a mis dans un mood de fifou du départ !

  3. Je suis morte de rire ! Merci pour cette chronique qui me confirme un truc : je n’ai AUCUNE envie de lire ce bouquin. Jusque-là, je ne savais pas pourquoi (juste pas d’intérêt pour lui, juste une vague mauvaise impression, juste pas envie quoi) et maintenant, je sais ! Vous m’avez bien fait rigoler, c’est toujours bon à prendre ! (Par contre, le choc en passant à la chronique d’Emma, c’est méga violent !)

    • hihihi j’avais déjà vu des avis qui disaient qu’il y avait des trucs problématiques avant de le lire mais je me souvenais plus trop de quoi et bin bim, je me suis pris la réalité en pleine poire XD
      Merci :)
      Ouaip Emma n’a pas lu le même bouquin que nous, je vois que ça ! ^^

      • C’est le genre de lecture qu’il est bon de partager ! Vous avez dû avoir de bons fous rires alors qu’en le lisant seule, je suppose que l’abandon s’impose bien plus vite.
        C’est sûrement ça ! C’est quand même impressionnant comme un bouquin peut susciter des avis aussi divergents !

  4. xD Rolala, les filles, vous m’avez fait rire !
    L_Bookine serait désastrée si elle lisait votre avis : elle est FAN de cette saga. C’est l’une de ses favorites. Pour ma part, je n’ai pas du tout adhéré… Mais j’aurais essayé. Du coup, je rejoins certains de vos arguments..

  5. J’avoue que je connaissais pas l’existence de cette saga… et je ne suis pas sûre d’avoir envie de la découvrir, surtout si ça traîne en longueur pour pas grand-chose. En tout cas merci encore pour les fous rires avec les screens de Discord, c’est vraiment chouette d’avoir l’envers des LC o/

  6. J’ai pas lu tous les screens car j’ai plutôt bien aimé ce livre, et surtout parce que je dois lire la suite et je ne veux pas la thématique pipi en tête :D Je lirais quand même la suite mais j’aurais une pensée pour vous !

  7. Je n’ai pas lu celui ci mais j’en avais entendu énormément parler. Désolée que ça n’ait pas marché, j’avoue que ça ne donne pas envie tout ça

  8. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! # 43-44 – Juillet-août 2020 | L'ourse bibliophile

  9. Pingback: C’est l’premier j’balance tout #17 (aoû.20) – Alberte Bly

  10. Haaaan lala mais cette chronique est tellement pleine de mauvaise foi les filles ^^ le pipi n’est PAS le sujet central de ce livre .. wtf ? XD
    C’est vrai qu’on peut être surpris au départ avec le niveau de langue/ le style des dialogues assez vulgaires, ça m’a surpris également sur les premières pages. On est pas habituées (et ça ne peut pas plaire à tout le monde XD )
    Mais pour revenir sur la remarque sexiste du chapitre 1 : pour avoir lu la suite, ce n’est aaaabsolument pas le reflet d’une pensée sexiste disséminée à travers le roman (ni la trilogie). Oui le personnage est issu d’un milieu prolétario-macho au départ, et va évoluer dans le temps. Or on a plusieurs perso importants féminins qui cassent la baraque dans la trilogie et ramener ce roman à un truc vulgaire et sexiste est assez injuste ^^
    Bon vous l’aurez compris , on ne partage pas le même avis, et votre chronique m’a quand même bien fait rire , comme toujours ! <3 Pardonnez moi j'avais envie de laisser une trace positive sous ce déluge vindicatif ^^
    La bise !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s