Chronique n°93 : Voyage en Utopies

Voyage en Utopies

couv

Beau livre, Essai

Auteur : Alberto Manguel
Date de parution : janvier 2017
Maison d’édition : Invenit

Quatrième de couverture : « Si, comme le disait Bachelard, « l’homme est d’abord une création du désir avant d’être une création du besoin », l’idée d’utopie peut être considérée comme une des grandes expressions de l’esprit humain. L’histoire de cette idée s’enracine dans l’Antiquité, chez Platon notamment ; mais elle trouve à l’orée du XVIe siècle sa forme la plus aboutie dans le texte de Thomas More, Utopia, édité il y a tout juste cinq cents ans. L’humaniste anglais, inventeur même du nom d’utopie (u-topos, en aucun lieu), inaugure un genre littéraire que cet ouvrage propose d’explorer à travers vingt grands textes depuis le XVIe jusqu’au XXe siècle. Guidé par Alberto Manguel, le lecteur découvrira autant de variations d’un éternel désir humain : celui d’un monde différent et pourquoi pas meilleur. »

En ce moment, je vous présente plein de projets Ulule, en voici le petit dernier : Voyage en Utopies. Il s’agit d’un beau livre qui recense vingt-cinq utopies et leur analyse par Alberto Manguel (ce bon vieil Alberto !). J’avoue que je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’ai été très agréablement surprise par la qualité du livre (presque comme à chaque fois sur Ulule).

Déjà, comme je disais, le livre est magnifique. Il est relié et la tranche est cousue. Il craque quand on l’ouvre (j’adore !), les couleurs sont superbes et les pages sont genre hyper épaisses (en plus, elles sont jaunes et pas blanches, ça ajoute un petit aspect « ancien » cher à mon cœur) Bref, vous avez compris : il est beau. (Et je n’ai pas parlé de la maquette intérieure !)

Utopia

Le livre est composé de petites explications de texte, qui sont classées en fonction de leur siècle de publication. La première est celle d’Utopia de Thomas More (1516) et la dernière, celle de Nutopia de John Lennon et Yoko Ono (1973). Plus que des analyses, ce sont plutôt des résumés des idées des auteurs des textes. Le contenu est donc très accessible (pas besoin d’un bac +12). C’est pour cela que je dirai que c’est plutôt un beau livre qu’un essai.

Et c’est ça qui est dommage à mon sens, le livre n’entraîne pas une grande réflexion car les analyses sont très peu poussées. Et pourtant, ce n’est pas une question de place puisque la taille de la police est ENORME, en la réduisant, je suis sûre qu’on aurait pu étoffer les explications sans forcément augmenter le nombre de pages. Parce que j’en voulais plus, j’aurais aimé aller plus loin, avoir plus de détails (surtout que l’auteur, c’est quand même une pointure hein).

les voyages de Gulliver

En tout cas, c’est très chouette de découvrir tous ces écrits, que je ne connaissais pas pour la plupart. Je trouve que c’est hyper intéressant de voir ce qu’avait pensé et imaginé les gens (intellectuels) des siècles plutôt. Et puis, moi je suis friande de dystopies alors revenir au fondement avec les utopies, je trouve ça cool. C’est aussi très surprenant de voir que certaines utopies ont donné lieu à de vraies communautés. Vous savez quand la fiction rejoint la réalité. Bien qu’elles se soient toutes terminées maintenant, ça donne envie d’en savoir plus.

En bref, un très beau livre, idéal pour ceux qui veulent découvrir ce que sont les utopies et l’origine de certains idéaux actuels, mais si on veut aller plus loin on reste quand même un peu sur sa faim.

~Kin

 

Publicités

33 réflexions sur “Chronique n°93 : Voyage en Utopies

  1. Très jolie chronique !!

    Je me souviens bien quand j’étudiais des utopies en cours de français/philo, et c’était vraiment intéressant, mais maintenant que je ne suis plus au lycée, j’ai laissé ce genre de littérature derrière moi et c’est un peu dommage. Je ne savais pas qu’il existait des livres de ce genre, avec des réflexion/résumé de textes classiques sans que ça soit un pavé rempli d’analyses plus incompréhensibles les unes où il fut se munir d’une loupe (et d’une tasse de café), pour arriver à n’en déchiffrer ne serait-ce qu’une page (sans s’assoupir d’ennui).

    En tout cas, merci de faire découvrir ce bel ouvrage :) (et y a des chevaux dedans en plus !!)

    Camille

    • C’est un peu ce dont j’avais peur, que ce ne soit pas très accessible niveau explications et que ça aille un peu trop loin mais au final pas du tout ! Ouaip, les chevaux c’est tiré des Voyages de Gulliver ;)
      Bisous Camille <3

  2. Très joli et ça donne envie *w* Par contre moi ça me fais toujours flipper les livres qui craquent O__O (toujours ce gros ptsd d’un de mes romans de Serge Brussolo qui a un peu trop craqué et quelques vingtaines de pages se sont mises à voler :/)…

  3. Waou! très chouette ta critique. Le livre a l’air des plus sympa. Tu donnes envie de l’avoir entre les mains, et de les découvrir avec flammes (pas celles de la cheminée) et bonheur.

    Merci de cette découverte.

    • Désolée de la réponse très tardive, ton commentaire était allé se nicher dans les indésirables (qu’on ne checke jamais bien entendu). Bref, merciii ça me fait plaisir et je pense que ça pourrait t’intéresser effectivement !

      • J’ai aussi ces mésaventures avec les messages qui deviennent indésirables. Du coup je les vérifie toutes les semaines, et j’ai donc des réponses tardives…
        :-)

  4. Ca a l’air d’être un très bel ouvrage ! Et avec toutes les dystopies qu’on peut lire actuellement, ça ne peut pas faire de mal de retourner aux sources et de se pencher sur l’utopie ! C’est intrigant en tout cas.

  5. Pingback: [Bilan Février] C’est le 1er, je balance tout ! – Tanuki no monogatari

  6. Ça semble être un très beau livre ! Les photos donnent envie… J’ai envie de dire un bel article pour un beau livre ! :) Merci à toi ! Avec de tels articles je ne peux m’empêcher de m’abonner ! :D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s