Chronique n°119 : Deimos

Phobos


YA, science-fiction

Auteur : Victor Dixen
Date de parution : juin 2015
Maison d’édition : Collection R

Quatrième de couverture : « Six prétendantes. Six prétendants. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Il veulent marquer l’Histoire avec un grand H. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. »

On vous présente aujourd’hui notre avis sur un des phénomène qui a agité la toile française, nous avons nommé Phobos ! Sonnez cors et trompettes pour l’introduction pas du tout pompeuse que voilà ! On a acheté ce bouquin lors des Imaginales, on avait été assez emballé par l’intervention de Victor Dixen dans une table ronde. L’auteur avait d’ailleurs était fort sympatoche lors de la dédicace (et très intéressé par les griffes et le bâton de sorcière de Kara). Et pour finir cette introduction qui justement n’en finit pas, voici mon avis général au ressortir du bouquin : j‘ai bien aimé ! 

On se retrouve dans une dystopie qui arrive à se démarquer un peu du genre, en particulier par sa forme. On suit plusieurs trames narratives : celle des personnages principaux, les petits jeunes qu’on envoie dans l’espace pour se pécho, ceux qui organisent tout ça et qui réalisent le programme, et un autre gars, dont je vous parlerai pas pour ne pas vous spoiler.

J’ai bien aimé avoir ces trois dimensions à la lecture, même si certaines spoilent sur les véritables intentions des uns et des autres, ça amène plus de complexité et de profondeur. Donc bon point. L’écriture de Victor Dixen est très efficace et dynamique, le roman ne manque pas de rythme.

J’ai également apprécié les personnages, qui tombent peut-être un peu dans les stéréotypes pour certains mais qui ont quand même plus de nuances qu’ils ne le laissent présager au premier abord.

L’héroïne, notre chère Léonor est assez classique : une forte tête qui se laisse pas faire, une battante. Elle reste sympathique même si j’ai parfois pas compris ses délires paranoïaques et psychotiques (enfin, ce que j’ai interprété comme des délires paranoïaques et psychotiques).

Ce qui m’a principalement gêné à la lecture, ce sont les comportements des douze héros de l’espace vis-à-vis du speed-dating : TELLEMENT DE DRAMA. Arf, j’ai rarement trouvé une once de crédibilité dans leurs actes et leurs paroles pendant toutes les six minutes qu’ils ont partagé. Ils se déclarent par exemple, corps et âme au premier venu, comme ça, oklm, ou nous font des retournement de vestes et des changement de personnalités flag, re oklm.

dramakings/queens

Bon sinon à part tout leur cinéma, le reste était plutôt top. Et puis, au final, c’est pas si gênant, ça fait grand spectacle.  Je pense donc que je me procurerai la suite et vous conseille ce premier tome.

~Kin

Publicités

61 réflexions sur “Chronique n°119 : Deimos

  1. Je suis complétement jalouse de la casquette NASA.
    Sinon carrément d’accord avec ta chronique, surtout j’ai pas compris la fixette de Léonor non plus…
    Et tu vois le côté drama du truc m’a pas dérangé pendant la lecture, c’est quand on me l’a fait remarquer après coup que je me suis dit « ah vouii quand même oui » ^^
    Je pense que je m’attendais tellement à un truc pire, que s’est passé^^
    Contente que tu ai aimé, j’espère que ce sera pareil avec la suite =)

    • Ahah, elle est trop cool ma casquette 8D (et mon télescope ?? Il est beau hein mdr) Oui Léonor est parfois un peu dur à suivre, genre je trouve pas que ses raisonnements soient des plus logiques (et puis ses accès de colère >>’) Tu as lu toute la série ?
      Bises

      • Ouii elle est géniiiale (et le télescope aussi *.*)
        J’ai lu le tome 2 (que j’ai pas trouvé toptop :/) et j’ai le tome 3 dans ma PaL, on verra bien^^

  2. J’ai lu les deux premiers tomes peu de temps après leur sortie, mais je ne me suis pas encore lancée dans la suite. J’ai plutôt bien aimé, mais sans non plus adorer !
    En tous cas, tu signes ici encore une jolie chronique très intéressante qui fait sourire, comme d’habitude, et d’un livre que j’ai lu (pour une fois !), ce qui me ravit ! :D
    Camille
    P.S: Par contre je ne comprends pas le titre de l’article… :’/

    • Je pars dans mes délires pour les titres des articles à venir mdr. Celui-là, c’est Deimos et Deimos est la deuxième lune de Mars, plus petite que Phobos. Voilà le lien ^^ Merci Choupette ! J’ai ouï dire que le trois était moins top que les autres, à confirmer ou infirmer ^^

    • Merci :) On a le droit de pas être d’accord héhé ! Je trouve que ça a un côté dystopique dans le fait que le programme soit une solution pour apaiser et réunir la société dans son ensemble : c’est un programme idéalisé et ceux qui sont derrière prennent presque les rênes de la planète grâce à lui : so régime totalitaire en perspective mais fondé sur une utopie : le programme Phobos. Et bien sûr on déconstruit tout ça à coup de hache parce que c’est nawak = dystopie. Voilà mon point de vue ^^ très schématisé mdr

    • Je sais pas quand je la lirai non plus (j’avais dit à l’auteur que je lui en achèterai un par salon, et pour l’instant je crois que le prochain où il y sera que j’ai prévu c’est les Imaginales, ça me laisse de la marge mdr)

  3. Pour une fois je ne me procurerai pas le livre puisque je l’ai déjà lu ! Haha ! J’ai passé aussi un bon moment de lecture après les dramas m’ont pas mal exaspéré voir beaucoup parfois… ^.^

  4. Moi j’avais vachement aimé le 1er tome, même si le côté drama (surtout des mecs quoi… ils ont des caisses ) m’a un peu gênée. Mais d’un autre côté, ça peut paraître assez réaliste, quand on voit comment se comportent les vrais candidats de tv réalité (Les zapping tv regorgent de scènes insupportables où ils se fouttent sur la gueule ou où ils se marient au bout de 2 semaines d’émission). Tous des drama queen ahah
    J’ai déjà lu le tome 2 qui est top, en revanche j’ai peur de m’attaquer au 3 vu les avis que j’ai pu lire :/
    Des bisous Kin ! :*
    Victoire

    • J’avoue que quand on fait le parallèle avec la télé réalité actuelle, c’est pas si éloigné que ça t’as raison ! Et puis on peut se dire que le contexte favorise le grandiloquent >.< apparemment le trois en a déçu plus d'un. Boah, au final on va s'attendre à le détester et ça ira ! mdr !
      Des bisous Victoire~chuw !

  5. Moi aussi je suis jalouse de ta casquette Nasa ! :O
    Et sinon je suis d’accord au sujet des comportements des personnages : j’ai eu du mal à m’attacher à eux à cause de ça :/

    • C’est aussi la première fois que je lisais l’auteur et justement parce qu’on arrête pas de dire que c’est trop bien sur la bloggo ^^ si tu passes le cap, je serais curieuse de voir ton avis :)

  6. C’est une saga que j’ai beaucoup aimé et je me réjouis vraiment d’avoir la suite en automne :P
    Sinon je suis d’accord avec toi sur leur comportement durant les speed-dating mais en même temps si on regarde la télé-réalité de nos jours cela se passe comme ça malheureusement ! (non pas que je suis une grande fan de ce genre d’émission, au contraire) !
    Tu verras la suite sera encore plus palpitante même si le tome 2, a plus de longueur comme la plus part des tomes 2 (tome de transition), j’espère tout de même que la suite te plaira !

  7. Je suis d’accord sur le côté un peu cliché des personnages et du manque de crédibilité des speed dating ^^ Mais sinon l’histoire est vraiment sympa, originale avec des retournements de situations inattendus. Au final j’ai adoré! :D

  8. J’avais plutôt bien aimé ce premier tome mais en effet, trop de dramas peu crédibles. J’ai le tome 2 dans ma PAL mais je ne l’ai pas encore sorti. Probablement car il y a eu trop de foin autour de cette saga et je n’ai plus très envie de la continuer ^^

  9. Haha, j’ai aussi trouvé que les personnages avaient un peu trop tendance à s’enflammer. Mais avec un peu de recul, je me suis dit : attends, on est dans une émission de télé-réalité, la promiscuité et l’enfermement font que tout est accentué, voire exagéré. Quelque part, c’est assez réaliste, ça ressemble à ce que l’on peut voir dans ces fameuses émissions sur nos écrans ^^ (même si on sait qu’il y a pas mal de mises en scène)
    En tout cas, je suis contente de voir que tu as apprécié cette lecture !

  10. Je te rejoins totalement sur ton avis…! Beaucoup de bloggeuses et de youtubeuses en ont un fait un coup de coeur carrément « comme j’en ai pas eu depuis longtemps ». Curieuse, je me suis lancée dans la lecture du premier tome et j’ai été franchement déçue j’ai trouvé que Léonor était longue à la détente et puis les garçons n’en parlons pas ! Enfin j’ai tout de même lu le deuxième tome avec lequel j’ai un peu plus accroché mais qui ne m’a pas donner envie de lire la suite…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s