Chronique n°182 : The Effigies

The Effigies

Fantasy
Auteur : Sarah Raughley
Date de parution :  avril 2017
Maison d’édition : Lumen

Quatrième de couverture : «Quatre filles, quatre pouvoirs : le dernier rempart contre les ténèbres ! Girl power, souvenirs résurgents et légendes anciennes, découvrez une course contre la montre épique qui couvre le monde entier… The Effigies marque le coup d’envoi d’une trilogie fantastique au rythme effréné !» (ouais, j’ai trouvé le résumé le plus court de l’internet)

J’étais tombée sur ce bouquin en brocante l’année dernière, et comme c’est pas souvent qu’on tombe sur du très récent à très petit prix, j’ai pas trop hésité et j’ai pris ! Verdict après lecture : c’était plutôt sympa ! 

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce bouquin, c’est l’importance donnée aux personnages et à leurs émotions/sentiments. On suit quatre héroïnes, qui sont également des Effigies, chacune contrôle un élément et en gros, c’est des superhéroïnes/rockstars dans le monde dépeint, parce qu’elles sont un rempart contre des créatures pas très sympatoches qui font des barbecues géants avec les gens (en brochette).

Du coup, on a tout l’aspect célébrité, réseaux sociaux, haters qui est abordé et c’est intéressant de voir comment d’un côté comme de l’autre cela peut être ressenti. J’ai également aimé le traitement du deuil et de la responsabilité, que j’ai trouvé très juste.

Par contre, j’ai moins aimé notre héroïne que j’ai pas trouvé forcément très futfut mais bon, tout le monde ne peut pas avoir un doctorat en fusion nucléaire hein. Par contre les trois autres Effigies m’ont beaucoup plu.

Je déplore cependant un peu l’histoire et l’univers qui, à mon sens, sont pas assez développés. Je parle autant de la Secte (l’organisation qui emploie les Effigies) que des Spectres et de ce qu’ils sont et pourquoi ils sont là. C’est un peu comme dans la Faucheuse, il y a des zones d’ombres et ça rend le tout un petit peu instable.

Mais en définitive, c’était quand même pas mal, ça tourne beaucoup autour des personnages qui sont très bien construits et ça c’est chouette. Il y a aussi beaucoup d’action, ce qui est pour moi un autre bon point. Malheureusement, il y aussi beaucoup de clichés et ça c’est un peu ianch.

Pour résumé, un premier tome intéressant avec des personnages très bien construits et un rythme soutenu. Par contre, ça pèche un peu du côté de l’univers et de l’histoireJe lirai la suite avec plaisir si l’occasion se présente.

~ Kin

Publicités

18 réflexions sur “Chronique n°182 : The Effigies

  1. Ah oui… Ça partait bien, ça me donnait envie, puis après… Plus tellement xD
    J’avais entendu du bien de ce livre mais ce que tu soulignes me dérange (malgré les aspects positifs très cool), j’aurais juste pas la patience x)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s