Chronique n°227 : Howl’s moving castle

Howl’s moving castle / Le chateau de Hurle / Le chateau ambulant

Fantasy

Autrice : Diana Wynne Jones
Date de parution : 1986
Maison d’édition : EOS (VO)

Quatrième de couverture :On raconte que le magicien Hurle vole les âmes des jeunes filles et qu’il dévore leur cœur. Alors, quand apparaît, dans les nuages, son immense château noir, la panique s’empare des habitants de la vallée. Seule Sophie, transformée en vieille femme par une sorcière, décide de surmonter sa peur. Son espoir rencontrer le magicien pour être libérée de cette malédiction.

Hello les abricots à la crème ! Bien ou bien ?

Dernièrement, FungiLumini a publié un article sur ce livre et ça l’a rappelé à mon bon souvenir ; je me suis dit « ah ben tiens, j’y relirai bien ! ». D’autant que je me suis refait les Miyazaki il n’y a pas si longtemps, donc j’étais encore bien dans l’ambiance (surtout que Le Château ambulant, c’est mon préféré ♥). Bref, c’était la conjoncture de tous les éléments et les planètes étaient alignées alors ni une ni deux j’ai sauté à pieds-joints dedans.

Ma première lecture date du milieu des années 2010, vers 2015 je pense (oui, jusqu’ici ça correspond bien au milieu des années 2010). Et je dois avouer que j’avais beaucoup aimé mais qu’à un moment, il s’est passé un truc dans l’histoire auquel je ne m’attendais pas (c’est pas dans la version Miyazaki) et que ça avait totalement anéanti la magie, ce qui était fort dommage parce que l’histoire est plutôt cool. Bref, comme cette fois j’étais prévenue, je me suis dit que je pourrai peut être apprécier le roman à sa juste valeur, sans cette frustration de ma première lecture.

D’ailleurs, j’attire votre attention sur le fait que c’est très rare que je relise des livres. Voilà, ça n’apporte absolument rien à cette chronique mais ça méritait d’être dit.

Cette fois, ce qui m’a choquée en premier (dans le bon sens du terme) c’est toutes les similitudes et clin d’œil qu’on trouve entre le film et le livre. Je sais pas, ça se ressent que le film respecte hyper bien les valeurs, l’atmosphère, l’ambiance et tout du livre. Par certains aspects, il emmène le public encore plus loin, je dirais même que Miyazaki perfectionne l’histoire tout en se la réappropriant mais sans la dénaturer. Ouais, c’est profond. Du coup, cette lecture, ça permet d’appréhender le film sous un angle nouveau, et ça ne me fait que l’apprécier davantage (je ne suis pas sûre de la construction de cette phrase, lol).

Donc regardez le film.

Mais lisez aussi le livre.

Si de nombreux éléments sont reproduits à l’identiques dans le film, certains détails prennent de l’ampleur (ou non) et on se retrouve au final avec deux œuvres divergentes qui sont d’un côté similaires et de l’autre vraiment uniques. Donc, vous ne perdez rien au change en consommant les deux. Sur ce, j’arrête de parler du film et en avant pour mon avis sur le livre !

J’ai beaucoup aimé cette lecture. Déjà, le style, j’adore. C’est une sorte de conte, et la narration a ce petit côté décalée et charmant qui te transporte direct dans un univers enchanteur plein de magiciens et de sorcières. Il y a une sorte de second degré permanent dans l’écriture et les dialogues sont souvent très à propos. Donc, rien qu’à la lecture, j’adhère.

L’histoire, je suppose que vous la connaissez : une jeune femme est transformée en une mamie de 90 ans par une sorcière aux intentions pas très sympathiques, et du coup elle tente de trouver une solution pour rompre le charme et se retrouve finalement à pactiser avec un démon du feu dans le château ambulant d’un sorcier mangeur de cœurs. Le conte pour enfant par excellence. (En vrai, c’est vraiment un livre pour enfant, hein).

L’univers est très riche et poétique, tout comme l’histoire. Les personnages sont tout en nuances et gardent leurs mystères jusqu’à la fin. L’histoire est bien construite, et c’est grave cool à lire. (oui, bah on peut pas toujours faire des belles phrases alambiquée, hein).

Par contre, comme j’y faisais allusion en début de chronique, vers le milieu du bouquin, il se passe un truc qui m’a fait sortir de l’histoire et qui a totalement cassé la magie la première fois que j’y ai lu. La deuxième fois, ça a été par que je le savais et que donc je n’ai pas été surprise, mais quand même, je trouve ça dommage. En gros, ça a à voir avec la porte noire (pour ceux qui ont lu l’histoire). Pour les autres je veux pas vous spoiler, mais sachez que tout n’est pas tel qu’il parait être. J’ai trouvé ça tellement dommage de rompre le charme comme ça, disons que sans ça, je pense que ce livre sera devenu un de mes livres choupinous, mais du coup, bah non.

Tkt mon petit Calcifer, je t’aime quand même ;)

En bref, un conte magique et décalé, avec des personnages hauts en couleurs et une histoire pleine de poésie et d’opiniâtreté (avouez que vous ne vous attendiez pas à ce qualificatif, hein). J’ai beaucoup aimé et je conseille ! N’oubliez pas de regarder aussi le film ♥

~Kara

Publicités

30 réflexions sur “Chronique n°227 : Howl’s moving castle

  1. AAAAAAAAAAAAAAH ! C’est également mon Ghibli préféré et tu me donnes très envie de tenter la lecture du livre dont il est tiré malgré les différences (d’ailleurs tu attise ma curiosité : MAIKECEUCE la différence avec la porte noire exactement ?? Une affaire à suivre pour Alberte donc :3)

    Calcifer dans nos coeurs pour toujours, le plus choupis de tous les choupis. BREF, je vais me calmer !

    Bien la bise et à tobien (ouaiiiis j’suis aussi djeuns qu’une yeuv, j’parle en verlant TAVU?)

    Bref. Je sors →

    Alberte

      • Je vais essayé de le trouver en bibliothèque very soon! Surtout que l’ambiance se prête bien à la saison automnale ma fooooi :33

        Tu es encore plus une yeuv que moi ou c’est que je suis tellement vieille que tu connaissais même pas ce mot de verlan’ des années 2000? Doois-je pleurer de suite? xD

  2. Le Château ambulant est mon préféré des Miyazaki aussi <3 Je n'ai jamais lu le livre et j'avoue que tu me fais un peu peur avec le truc qui casse toute la magie. Je ne veux pas casser la magie moi ^^

  3. Contente que mon article t’ai donné envie de replonger dans cet univers ! Je ne m’attendais pas non plus pour ma part à trouver cette révélation qui cassait un peu la magie du tout, ça m’a aussi un peu sorti de l’histoire à ce moment là, mais j’y ai pour ma part vite replongé :) Et ouiiii lisez le livre ET regardez le film :D

  4. Hey ! Fan du Miyazaki aussi, il se trouve que j’avais lu ce livre en étant plus jeune et que je n’avais au départ pas « remarqué » que c’était la même histoire …… (oui bon passons sur la génèse) … en tout cas j’adore ce livre aussi et comme toi, il y a quelque chose qui m’a surprise et j’aimerais beaucoup en discuter !!! en fait je crois que j’ai loupé quelque chose et ma mémoire me fait défaut, comme cette lecture remonte à plus de 10 ans. Est-ce qu’on pourrait en parler quelque part sans spoiler toute la toile ? :) bise

  5. Ouiiii il est si bien ce fiiilm, c’est un de mes préféré des studios Ghibli ♥
    J’ai du coup vachement envie de découvrir le roman, surtout vu à quel point tu as aimé, il doit envoyé du paté =D
    BISOUS

  6. J’ai attendu pas mal de temps avant de lire le roman. Le film étant un de mes préférés de Miyazaki, je ne voulais pas être déçue. Il y a pas mal de changements, mais dans l’ensemble, j’ai emporté par l’histoire :) C’est un univers plus complexe et moins féerique aussi, en un sens, mais la magie opère tout de même.

  7. Oh mais me voilà toute intriguée !! Perso j’ai grandi avec le bouquin (la meuf qui ne fait rien comme tout le monde) et donc j’ai regardé une fois le film et j’étais en mode « meh, c’est beaucoup trop survolé ». MAIS JE ME RAPPELLE PAS CETTE HISTOIRE DE PORTE, boudiou ! Heureusement que j’ai prévu de le relire bientôt huhuuu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s