Chronique n°254 : Gaspard de Paris

Gaspard de Paris

Jeunesse

Auteur : Paul Thiès
Illustrateur : Benjamin Strickler
Date de parution : octobre 2019 et mars 2020
Maison d’édition : Flammarion Jeunesse

Quatrième de couverture : « Je m’appelle Gaspard. J’habite la Butte Montmartre. Un jour, je deviendrai un grand écrivain. En attendant, je suis apprenti ramoneur, je me balade sur les toits de Paris, et je vis des aventures passionnantes. » Une nuit, sur le toit d’une très vieille église, Gaspard se retrouve face à une gargouille vivante aux crocs pointus… Et si c’était le début d’une improbable amitié ?

Coucou coucou ! Merci beaucoup aux éditions Flammarion Jeunesse pour l’envoi de ces deux petits romans Père Castor.

J’avais été intrigué par le pitch : un petit gars qui vit plein d’aventures sur les toits de Paris du début du 20e avec une GARGOUILLE. Say no more ! Et c’était absolument formidable.

On suit donc l’histoire de Gaspard, un orphelin de 12 ans qui décide de devenir ramoneur la nuit parce que why not. Il tombe sur une gargouille vivante qui essaye de le manger et c’est là que ça se complique.

J’ai adoré l’ambiance du Paris des années 1900, se promener dans les rues du village de Montmartre avec notre petit héros. J’ai aussi particulièrement aimé l’écriture et le ton. Notre narrateur c’est Gaspard, il s’adresse souvent directement au lecteur en brisant le quatrième mur et il est fort marrant. Enfin non, c’est plutôt la gargouille qui est hilarante. Sérieux j’ai trouvé mon nouveau personnage préféré. Elle est tellement adorable (non). J’ai beaucoup ri à ses blagues.

Au niveau des histoires, il s’agit principalement de combattre les méchants et de sauver des gens (dans un sens ou l’autre). Rien de bien extraordinaire dans le fond mais la forme est tellement agréable ! En plus, on a aussi droit à des personnages très sympathiques, entre notre bon Gaspard et tout son petit scooby gang, on a de quoi faire. Et surtout, la GARGOUILLE (mais vous commencez à comprendre).

Les objets livres sont également très jolis, ils sont reliés, en bichromie, et comportent de très belles illustrations.

Ce sont des romans jeunesse (recommandé par l’éditeur pour les 8-10 ans) donc on reste un peu en surface sur quelques éléments et parfois on passe un peu rapidement d’une action à l’autre mais par contre, on ne prend pas les petits lecteurs pour des billes et on retrouve un second degré de lecture pour les plus grands. Tout ce que j’aime dans la jeunesse quoi !

En résumé, une superbe série, que je compte continuer absolument, j’ai hâte de lire la suite ! Je recommande pour les plus jeunes parce que c’est adorable et aussi pour les plus vieux parce que c’est très marrant. Et bien sûr si madame la Gargouille veut venir crécher sur mon toit, il y a pas de souci !

Kin

6 réflexions sur “Chronique n°254 : Gaspard de Paris

  1. Moi qui suis amoureuse de Paris c’est une lecture parfaite, en plus j’adore offrir ce genre d’ouvrage aux jeunes de mon entourage.
    Merci pour la jolie découverte.
    Bon dimanche

  2. Oh my ! Je crois que cette chronique peut être résumée par le mot : Gargouille ! ❤
    Ce petit livre m’a tout l’air d’être adorable, et en plus, y a une gargouille avec de l’humour ? J’achète dès que possible !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s