Chronique n°96 : Terre d’Ombre

Terre d’Ombre, tome 1 : Messagère

couvertureFantasy

Auteur : V.I Prates
Date de parution : janvier 2017
Maison d’édition : Rebelle éditions

Quatrième de couverture : « Le jour même de son mariage, Lake voit toute sa vie s’écrouler. Elle n’est pas comme tout le monde. Il y a bien quelque chose qui grandit en elle, qui s’installe, qui la tiraille. Obligée de s’exiler à Ceslaw, la grande cité de Terre Alpha, après un terrible évènement, Lake ne devra pas seulement faire face à son terrible secret, mais aussi à des complots politiques, à des traîtres insoupçonnés, au plus fin des manipulateurs et à la plus ancienne des vérités. La vie et la mort se retrouvent étroitement liés. »

On s’approche de la 100ème chronique, et avec elle on vous prépare une petite surprise ! héhéhé #teasing

Revenons à nos faucons ! Je vous présente le petit nouveau de V.I. Prates ! Je suis joie ! J’avais beaucoup aimé Comme l’obsidienne, alors quand j’ai vu Astrid (la grande gourou de Rebelle) il y a quelques semaines, j’ai pas pu m’empêcher de lui piquer cette petite merveille ! Et j’ai beaucoup apprécié cette lecture.

On se retrouve dans une cité médiévalo-fantastique que l’on découvre en même temps que Lake, notre héroïne. L’intrigue est assez centrée sur la vie de la cité, avec des complots politiques, la nouvelle place de Lake dans la société, tout ça, tout ça. Là, on est quand même loin de Game of thrones, c’est facile à suivre et cela reste plutôt léger. J’ai donc beaucoup aimé cet aspect de l’histoire. (C’est pas que j’aime pas GoT mais c’est un peu costaud quoi, niveau intrigue #jeprendsdesnotespourpasmeperdre)

J’ai cependant un peu déploré l‘absence de véritable but, je préfère quand on sait directement à quoi s’en tenir plutôt que de suivre les héros dans leurs péripéties sans vraiment savoir où cela va nous conduire.

En parlant des héros, Lake est particulièrement attachante même s’il lui manque un peu de piquant dans ce premier tome. Elle reste un peu en retrait par rapport aux événements et se fait souvent sauver la mise par un proche. Le syndrôme Harry Potter, comme je l’appelle (hihihi). Mais je ne doute pas de l’évolution de son personnage dans la suite ! Les autres protagonistes sont sympas, même si je n’arrive pas à en cerner certains (cela dit, c’est positif, ça rajoute un peu de mystère). J’ai surtout apprécié Arius et les domestiques de Lake. En fait, Arius, je l’aime bien car il me fait penser à Arius, mon minotaure dans Might and Magic. Oui, je ne connais qu’un seul jeu vidéo.

arius

Et puis Echo quoi ! IL EST PARFAIT ! (C’est un faucon et le compagnon de Lake (il y en a qui se font pas chier hein))

faucon

On parle de moi ?

J’ai aussi beaucoup apprécié la fin, avec un petit cliffhanger et qui prévoit un tome deux avec un peu plus d’action et une trame assez différente (enfin je pense, vu comment c’est parti). Je peux pas vous en dire trop sans spoiler !

En bref, un bon premier tome qui se concentre surtout sur la ville de Ceslaw et qui laisse pas mal de mystères sur la suite de l’intrigue, que j’ai hâte de lire ! Je vous le conseille.

Kin

Challenge de l’imaginaire
Avancement : 10/12

Publicités

13 réflexions sur “Chronique n°96 : Terre d’Ombre

  1. Pingback: Les nouveaux challenges de l’année | Plumes de lune

    • Tu ne connaissais pas Rebelle éditions ? C’est une petite maison que j’aime beaucoup qui fait plein de livres de l’imaginaire mais aussi du contemporain, policier et un peu tout en somme ^^ bref je te la conseille !
      Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s