Chronique n°106 : Cité 19

Cité 19
Thriller, Jeunesse

Auteur : Stéphane Michaka
Date de parution : 2015
Maison d’édition : Pocket Jeunesse

Quatrième de couverture : « Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l’a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifer le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu’il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d’un inquiétant personnage. Elle suit l’homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt ! Pour Faustine, c’est le début d’une série d’aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l’Histoire.»

Cité 19 a beaucoup tourné sur la blogosphère. J’étais donc très curieuse de le découvrir, d’autant que la période historique abordée est plutôt intéressante et relativement originale. Toutefois, il ne m’a pas convaincue.

Pourtant, j’ai beaucoup aimé découvrir ce Paris du XIXe siècle. Ça fait plaisir de retrouver des lieux connus, mais différents et d’imaginer comment ils ont pu être il y a 150 ans. L’histoire est intéressante, et la narration alterne entre le monde actuel, et celui dans lequel évolue l’héroïne (dans le passé). Il y a du rythme et de l’action, les péripéties s’enchainent. De plus le style narratif m’a bien plu. Le narrateur s’incruste dans l’histoire par moment pour faire des petites remarques (qui spoilent la plupart du temps) mais ça donne un petit côté rétro, j’ai bien aimé.

Cependant, j’ai eu un blocage au niveau des personnages. Je les ai trouvé antipathiques au possible. Déjà l’héroïne, on nous fait comprendre qu’elle a un passé très lourd (sa mère a disparu, elle a fait partie d’un « gang » à 15 ans et elle aurait fait des choses assez violentes (et par là j’entends potentiellement tuer un homme (je parle du noyé)). Or, elle reste désespérément plate. Et c’est pareil pour les personnages secondaires. Notamment Vikram et Morgane, les deux soi-disant meilleurs potes de Faustine. On nous laisse penser au début du roman qu’ils ont une place importante dans la vie de l’héroïne, qu’ils l’ont aidé à sortir de sa solitude. Sauf que les relations décrites dans le livre sont hyper superficielles. Ils en ont rien à faire d’elle et elle en a rien à faire d’eux (mais sinon, si si, ils sont meilleurs potes). J’ai trouvé leurs relations très bizarres voir y’a des moments carrément gênants.

Pareil, Faustine est persuadée que son père est vivant et qu’elle peut le retrouver dans le passé. C’est son but ultime au début du roman. Ceci étant dit, elle abandonne sa quête au bout de deux jours pour courir après un assassin mystérieux. Et elle le dit clairement : « nan mais en fait papa on s’en fout, moi ce que je veux, c’est attraper le gros méchant pas beau». Okay. En fait elle aurait pu faire les deux aussi hein. Au final j’ai trouvé que les personnages avaient un sens singulier des priorités.

Enfin, le roman s’éparpille trop, j’ai eu du mal à cerner l’histoire, les personnages, le style, et à tout faire matcher ensemble… on part dans un sens, et on revient dans l’autre. En bref, le résultat final m’a paru un peu brouillon.

Ces derniers points m’ont empêchée de vraiment entrer dans l’histoire. À certains moments, je me suis même ennuyée. Bref, malgré un univers et un concept plutôt sympas, je suis restée sur le carreau (la faute aux persos). Je passe mon tour pour la suite.

Kara

Publicités

31 réflexions sur “Chronique n°106 : Cité 19

  1. Ce roman me faisait bien envie par son résumé, mais j’ai lu beaucoup de chroniques qui font les mêmes critiques que toi (notamment sur les personnages) et finalement ça ne me donne plus tellement envie de le découvrir ^^

    • oui je suis assez d’accord ! j’en ai parlé après avec une amie et on a fait ressortir des points intéressants mais c’est vrai que même en y réfléchissant, j’adhère toujours pas ^^ »

    • Ouais, franchement c’était pas ouf, après si t’as l’occasion de le lire (genre en bibliothèque ou un truc comme ça) tu peux toujours essayer, mais c’est vrai que c’est pas trop celui vers lequel je te dirigerai de prime abord.

  2. Hahaha le gif sur HP est juste parfait xD On en a déjà parler. J’avoue que si je n’avais pas parler du roman avec l’auteur j’aurais pas forcément eu envie de lire la suite. Mais cependant, il a développé des idées intéressantes et même si je risque de t’envoyer des messages frustrant à cause des personnages insensibles durant ma lecture du tome 2, je veux quand même tenter l’expérience. La prochaine lecture sera meilleure. ;)

  3. Ah c’est vrai ça, j’avais oublié le passé de Faustine qui n’apporte pas grand chose à l’histoire, et Vikram et Morgane qui ne servent à rien ^^ J’ai apprécié ma lecture quand même avec l’aspect scientifique, c’était ce qui m’intéressait le plus mais je comprends tout à fait ton point de vue !

  4. J’ai lu d’autres chroniques dubitatives concernant ce livre. S’il m’intéressait au départ, j’avoue que c’est moins le cas maintenant… Surtout si l’héroïne change complètement de quête, d’un coup d’un seul.

  5. La couverture est très jolie mais vu ton avis, je vais moi aussi passer mon tour. Je ne suis déjà pas fan des flash-back dans les livres alors si les personnages ne sont pas attachants je n’accrocherai jamais…

  6. J’ai eu ce livre pour mon anniversaire et j’avoue avoir été un peu déçue. Comme tu le dis, le contexte de Paris d’un ancien temps est intéressant mais les personnages sont fades je trouve. L’auteur avait toutes les clés en main pour faire un truc sympa et je trouve ça dommage. J’ai le deuxième tome à lire, j’espère qu’il sera mieux que le premier ! tu l’as lu ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s