Chronique n°206 : La revanche des princesses

La revanche des princesses

Jeunesse, recueil de nouvelles

Auteures : la liste est dans la chro ;D
Date de parution :  février 2019
Maison d’édition : Poulpe Fictions

Quatrième de couverture : «6 grandes voix de la littérature de jeunesse. 6 histoires de princesses audacieuses et décalées ! Parce que les princesses ne sont pas toutes de belles endormies, de délicates rêveuses, de romantiques filles sages, ou pas seulement, ou pas toujours… Les princesses prennent leur revanche !»

Yoh ! Aujourd’hui on retrouve nos amis de Poulpe Fictions pour ce titre, merci à eux !  Et c’est parti pour vous parler de ce très chouette bouquin !

Il s’agit d’un recueil de nouvelles (une fois n’est pas coutume), qui regroupe les écrits d’auteures reconnues (cris de la foule en délire) comme Anne-Fleur Multon (#AllôSorcières #OùEstLeTome3???), Clémentine Beauvais et Charlotte Bousquet (#HighExpectations), Carole Trébor (#ZombiePrincess) et les trois autres moussaillonnes que je ne connaissais pas encore Alice Brière Haquet, Sandrine Beau et enfin Kim Consigny pour les fabuleuses illustrations.

J’ai décidé, en accord avec moi-même, de donner mon avis pour chaque nouvelle. Je sais pas si ça nécessitait que j’en fasse l’annonce de façon très pompeuse comme ça, mais voilà, vous êtes au courant.

On commence par la première nouvelle, celle d’Anne-Fleur qui cause d’une princesse qui en a ras-le-bol de jouer toujours le rôle de nunuche. C’était absolument chou et j’ai bien reconnu l’humour de l’auteure. L’angle est assez sympathique et original. Une très bonne introduction !

La suite, ça se passe chez Alice Brière-Haquet avec un texte qui met en scène une jeune fille et sa classe qui vont visiter un musée à princesses. Celui-là m’a moins plu, je lui ai trouvé un côté moralisateur et un peu trop bourrin dans ses messages. Mouais, pas convaincue quoi.

Puis, on croise la route de la princesse aux mille reflets, une nouvelle écrite par Carole Trébor et qui se centre autour de la différence. J’ai beaucoup aimé l’histoire qui reste très classique mais très efficace, ma foi.

Vient le tour de Clémentine Beauvais. J’attendais un peu ce texte-ci parce qu’on me parle souvent de l’auteure et que je l’ai jamais lu. Et bien, verdict : je suis pas fan fan des histoires en vers, je trouve que ça coupe et hache la lecture. Sinon à part ça, son texte est vachement sombre et cru par rapport aux autres mais pourquoi pas, ça diversifie les choses et c’est pas plus mal. Bien sur, c’est très joli et poétique.

On passe ensuite à Charlotte Bousquet, autre auteure dont j’ai beaucoup entendu parler. Et bien j’ai également bien aimé son histoire, ici, c’est aussi une réécriture de conte (comme quelques-unes des nouvelles du recueil) mais on ajoute une dimension écologique, du coup, c’est encore plus cool. Mais pour contrebalancer, l’histoire n’est pas non plus méga originale.

Et enfin, on finit par Sandrine Beau et ma nouvelle préférée ! J’ai adoré notre héroïne Céleste et son humour, sa confiance en soi. Elle est rafraîchissante et l’histoire est fort jolie ! J’aurais bien lu un roman entier sur ses frasques, en tout cas, ça me donne envie de découvrir les autres livres de l’auteure.

Pour conclure, un recueil qui tient toutes ses promesses (et j’avais de fortes attentes), qui parle de thèmes très actuels et importants (égalité des genres, tolérance, écologie, déstandardisation (euh ?) tout ça, tout ça) avec vachement d’intelligence. Je conseille absolument.

Kin

21 réflexions sur “Chronique n°206 : La revanche des princesses

  1. Viveee les ouvrages féministes ! J’ai hésité à le prendre et à le faire signer à Livre Paris mais il est trop court et trop jeunesse à mes yeux, surtout pour le prix. Toutefois, je trouve que ses messages véhiculés sont importants et je l’aurais forcément acheté à 14 ans o:)

  2. Vive les ouvrages où les princesses prennent le pouvoir !!!
    J’ai beaucoup de mal avec Clémentine Beauvais, j’ai lu Songe à la douceur et je ne l’ai pas du tout aimé, j’ai trouvé l’histoire super pessimiste. Il faut croire que c’est un trait de son style …

    • Ah bah ton avis me rassure un peu sur Clémentine, j’ai lu pratiquement que des avis très très positifs alors ça me fait peur XD (oui je sais, normalement c’est plutôt l’inverse). Et c’est vrai que la nouvelle dans ce recueil fleure pas trop bon la joie de vivre lol

    • Nan alors, je suis d’accord que la couv’ est méga genrée « petite fille » et ça m’attriste un peu parce que j’ai peur que les gens le classe comme toi, dans la catégorie des trucs chiants pour les petites filles proutprout alors que non c’est pas le cas du tout et que ça combat même ce genre de choses.

  3. Il me tente beaucoup beaucoup celui-ci (même si la couverture est rose, j’aime pas le rose) :D J’aime bien l’idée des nouvelles en plus, ça change et ça permet de découvrir les différentes plumes (et si c’est nul et bien on n’en a pas pour trop longtemps non plus) ! Bref, je craquerai un jour prochain merciiiii

    • Comme je le disais au Lutin, je suis un peu déçue par la couv’ qui, à mon sens, va un peu à l’encontre du message du bouquin, car trop genrée. Mais bon, je pense que c’est un parti pris.

  4. Je l’ai déjà dit (je crois) mais Poulpe Fiction a vraiment l’air d’envoyer du bois !
    Huhu j’adore les vers libres moi du coup je pense que je vais kiffer la nouvelle de Clémentine Beauvais ! =D
    Encore un livre qui a l’air méga trop cool =D

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s