Chronique n°244 : Red Queen

Red Queen

Fantasy

Autrice : Victoria Aveyard
Date de parution : 2016
Maison d’édition : Le Livre de Poche

Quatrième de couverture : Mare Barrow, dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle s’avère détenir des pouvoirs magiques dont elle ignorait l’existence, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais de la famille royale, promise à un prince, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un pouvoir qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis.

Coucou ! J’ai récemment lu Red Queen et bin c’était pas folichon ! Ça faisait longtemps qu’on avait pas raclé des dents hein ! Et bin c’est parti ! (Et petit aparté, les belles illustrations sur la photo, c’est un clin d’œil à Karine à qui j’ai commenté ma lecture en direct, la pauvre)

En vrai, mon cerveau commence déjà à passer cette lecture à la moulinette de l’oubli et je suis pas sûre de me souvenir encore très bien de ce qui se passe dans le bouquin alors que je l’ai fini il y a deux semaines.

On suit notre héroïne qui s’appelle Mare (qui veut dire jument en anglais, elle partait pas si mal pourtant !) qui fait partie des “rouges”, les gens “normaux” qui sont exploités par les “argents”, ceux qui ont tous les privilèges et aussi des pouvoirs un peu cool mais pas très originaux (genre manipuler le métal, faire pousser des plantes ou soigner les blessures, vous voyez).

Il lui arrive quelques petites broutilles et elle se retrouve au palais des “argents” empatouillée dans des complots politiques.

Déjà, jusque là, il y a à peu près zéro originalité. Mais c’est pas bien grave si c’est bien écrit, si les choses se tiennent ou les héros sont sympathiques. Le problème c’est que c’est pas le cas. Ce qui est fort dommage, vous en conviendrez.

Mon plus gros problème étant quand même la protagoniste principale. Si je pouvais lui arracher tous ses cheveux à la pince à épiler et me repaître de ses cris d’agonie, ça me ferait le plus grand bien. ELLE EST INSUPPORTABLE. Je sais pas comment l’autrice à fait pour l’écrire sans l’étriper virtuellement à chaque phrase. A mon sens c’est juste pas possible.

En vrac, Mare (qui porte finalement très bien son nom) sait pas ce qu’elle veut, elle a aucune constance, elle souffle le chaud puis le froid. Elle est d’une stupidité affligeante et elle calcule jamais 1+1 (je suis pas sure que ce soit ça l’expression lol). Elle est odieuse quand il faut pas l’être et passive quand elle devrait stand son ground. Et puis, bien sûr, tout le monde la surkiffe comme ça, par défaut (ou le syndrome des 45 prétendants).

J’ai donc lancé mon livre plusieurs fois à travers les pièces.

Sinon, concernant l’histoire, comme je le disais précédemment, on est à plusieurs degrés en dessous de zéro au niveau de l’originalité. Et là encore, ça se tient pas, il y a beaucoup trop de facilités scénaristiques, de choses qui sont juste improbables et pas crédibles pour deux sous si tu t’arrêtes pour y réfléchir 0,21 secondes.

Par contre, c’est plutôt bien écrit, on se rattrape un peu là-dessus. Merci. Mais c’est pas suffisant. Pas. Du. Tout.

Donc, pour finir, c’était un roman qui m’a fait imaginer de nombreux stratagèmes pour tuer l’héroïne en la faisant beaucoup souffrir. Et c’est à peu près tout ce que j’en retiendrai.

Kin

51 réflexions sur “Chronique n°244 : Red Queen

  1. De tête j’avais trouvé le tome 1 pas trop mal, mais les suivant avaient pleins de fautes d’orthographes ce qui avait plombé l’histoire (surtout ajouté au fait que ce n’est pas une histoire qui sort de l’ordinaire), donc j’ai fini par laisser tomber.

  2. Moi qui zieute dessus depuis un moment ! Du coup ça m’intrigue encore plus ><
    "Si je pouvais lui arracher tous ses cheveux à la pince à épiler et me repaître de ses cris d’agonie, ça me ferait le plus grand bien" Mais tu es machiavélique ! J'adore ^^
    Le manque d'originalité n'est pas forcément un gros problème si derrière tout est sympa, c'est bien dommage que ça ne soit pas le cas ici !

    • Aha je suis contente que ça t’intrigue et je t’invite à l’essayer alors ! (n’oublie pas la pince à épiler lol)
      et je suis d’accord pour les stéréotypes, si ça c’est bien écrit et fait, ça peut passer nickel !

  3. J’ai craqué au moment de sa sortie à cause de sa couverture et de son pitch et au final, ça a été un massacre pour moi aussi… Je me suis retenue pour pas balancer le bouquin à travers la pièce pas mal de fois 🤣

  4. J’avais des vues sur ce livre, je vais peut-être revoir mes envies, finalement. ;P C’est vrai que si c’est pour tomber sur une histoire qui ressemble aux autres (et avec un héroïne un peu concon, si j’ai bien compris), ça me refroidit direct. J’ai besoin d’un peu d’air frais :)
    Nan et puis sérieux, qui appelle son personnage principal « Jument » ? Ça craint… xD

    • il pourrait quand même te plaire on sait jamais :) bon par contre oui l’histoire est pas originale et oui l’héroïne n’a pas l’électricité à tous les étages XD
      Son nom me dérange pas par contre ^^

  5. Alors, je fais un peu tâche dans ce paysage de commentaires mais moi, je n’en garde pas un souvenir si négatif de ce premier tome ^^ Le triangle amoureux qui s’installe m’a grave soûlée mais le reste, c’était plutôt sympathique dans mon souvenir !
    En tout cas, j’étais morte de rire en lisant ta chronique.Je pense que ce n’est pas un livre fait pour toi 😂

    • Ma pauvre biche, t’es le premier commentaire positif XDDD ah oui nan mais le triangle là, mais Mare elle abuse grave je trouve sur la question
      oui nan c’est exactement fait pour moi, je vois pas ce qui te fait dire le contraire mdr

  6. Merci pour ta chronique, c’était bien drôle. Moi qui hésite à le lire, je ne sais plus quoi faire maintenant 😅 Combien de fois ça arrive de ne pas supporter l’héroïne et de se demander pourquoi tous les autres personnages sont soit attirés par elle soit envieux d’elle, je ne comprendrais jamais…

  7. Mdr le « c’était un roman qui m’a fait imaginer de nombreux stratagèmes pour tuer l’héroïne en la faisant beaucoup souffrir. »
    De mon côté j’ai bien aimé ce tome 1, en revanche le 2… je pense comme toi pour Mare! Mais la fin de ce second opus m’a donné envie de lire le 3 alors… et ben alors j’attends la sortie du 4 pour être sûre de ne pas lire le 3 pour rien lol.

    • ahhh une deuxième personne qui a bien aimé, vous êtes pas si nombreuses à la suite de cet article XD
      Ah bah tu me diras ce que tu penses de la fin alors ! il sort bientôt le 4 tu sais ?

  8. Hé bah dis donc, que d’émotions en lisant ce livre ! 😆 L’histoire ne me donnait pas plus envie que ça et après cette chronique, il est clair que je ne le lirai pas. ^^

  9. J’avais lu ce livre il y a loooongtemps, 3 ou 4 ans il me semble et dans mes souvenirs, j’avais beaucoup aimé. J’ai même le 2 dans ma bibliothèque depuis mais je ne l’ai jamais lu.

  10. Hahaha! Mais quel chronique, il me semble que l’héroïne avait commencé à me taper sur le système au second tome mais j’ai un petit doute il faudrait que je verifie dans ma chronique. J’avais beaucoup aimé ce premier tome à l’époque il me semble. (Mais bon, j’étais jeune et influencable!) J’espère que vous allez bien les jumelles.
    With love

  11. Jésus ! Merci je me sens bien moins seule sur ce coup !!! <3 <3 <
    J'avais TOUT détesté. Et cette fin improbable, stupide et idiote Raaaaaah 4 ans après je retrouve des effluves de désappointement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s